...Forum de jeux d'aventures de figurines miniatures, en Bretagne... et ailleurs aussi !

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

An Argader » Époques » De l'An Mil au XIIIe siècle » Campagne ARGAD ANO

Campagne ARGAD ANO

Aller à la page : Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 2 sur 2]

26 Re: Campagne ARGAD ANO le Ven 3 Oct 2014 - 11:14

Patrice

avatar
Admin
Luc a écrit:C'est clair d'où mes achats de figurines à venir...

Les achats de figurines ne devraient pas dépendre des points de règle... Neutral
mais c'est vrai que je n'ai toujours pas complètement fini les listes d'armées que je vous avait promises.

J'oubliais de mentionner l'importance à l'époque d'avoir des guerriers nobles au premier rang (quand les règles le permettent dans la même unité).

malo du Kern a écrit:Oui, les javeliniers ne peuvent plus être exploités pour le harcèlement. Ils n'ont plus qu'une valeur défensive
gné ? Shocked Question
Jusqu'à 20 cm ils touchent sur un 6, ce qui n'est déjà pas mal ; à cette portée contre des gars en cotte de mailles c'est pareil qu'un arc simple. De plus ils peuvent tirer en bougeant, contrairement aux arcs.

Ceci dit, au haut Moyen Âge il n'y avait pas de grosses unités de tirailleurs à pied comparables aux psiloi antiques.


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

27 Re: Campagne ARGAD ANO le Ven 3 Oct 2014 - 16:10

Luc

avatar
Ben un peu quand même... A partir du moment ou la règle rend dominatrice une arme et son utilisation il faut bien rééquilibrer. Wink
Jusque là tout était raisonnable et du coup équilibré face aux vikings. Là honnêtement au regard du coût de la lance (qui vaut autant que 3 javelot en frappant en premier avec une troupe principalement classe 4 et qui passe de 5/6 à 6 pour toucher!) c'est dur de rester dans la même config... Very Happy

28 Re: Campagne ARGAD ANO le Lun 6 Oct 2014 - 11:42

Patrice

avatar
Admin
La lance vaut 2 pts ?

De toutes manières, s'il s'agit de Bretons, les piétons ne sont là que pour compléter et sont peu costauds. Tous les gars capables d'avoir un cheval sont à cheval avec javelots.

N'oubliez pas non plus la possibilité de caracole pour symboliser un tir général en cercle :


http://argad.forumculture.net/t644-quelques-schemas#5889


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

29 Re: Campagne ARGAD ANO le Lun 27 Avr 2015 - 11:13

Luc

avatar
Et voilà la suite de notre campagne qui s'est déroulée hier.
Nous avons endossé cette fois ci les rôles de chef vikings et saxons dans un affrontement à 300 points.
Les vikings ont mis en jeu une motte féodale et les saxons une ville.
L'engagement se déroule au pied de ces deux sites (sur le superbe plateau de Bruno).





La tactique saxonne consiste à délaisser le centre, harceler la gauche viking et passer par la droite.



Le viking prend plutôt une position défensive profitant des brèches ennemies et des opportunités de tir.



Le début de la bataille se déroule de manière classique chacun prenant position sur les différents éléments de terrain.

La cavalerie saxonne et bretonne (2 hommes!!!) se contente de fixer une partie des vikings et de les harceler avec un groupe d'archer.



Les débats s'ouvrent naturellement vers la droite viking qui voyant les teghns avancer va les harceler avec un succès inattendu avec des javeliniers et des archers. Rapidement 4 d'entre eux tombent saignant les troupes d'élite du seigneur.



Une unité est chargée d'arrêter la progression saxonne sur l'arrière du village. Elle se met en mur de bouclier et est ensuite chargée par les fyrds. Le combat sera peut violent dans un premier temps mais la résistance viking finit par céder.





Bien que fatigués et désorganisés les fyrds poursuivent leur avance et mettent en déroute les javeliniers. Ils ne peuvent se lancer à l'assaut des archers leur usure est trop forte. Ils doivent prendre du temps pour se reformer.



Au centre les vikings prennent l'intiative et attaquent l'autre unité de fyrds qui est très vite clouée sous les assauts au corps à corps mais surtout les tirs dévastateurs des archers et décimée. Elle ne fera que quelques dégâts et sera inopérante pour le reste de la bataille.



Cependant l'attaque a couté quelques forces aux féroces guerriers vikings. Et ils ne vont pas pouvoir tenir face à l'attaque du seigneur et ses teghns. Ce ne sont pas tant les pertes que les coups successifs portés qui auront raison de leur résistance.

Sur leur droite les fyrds saxons finissent tant bien que mal à mettre en déroute les archers et les javeliniers revenus piquer une dernière fois les arrières saxons mais avec bien moins de succès qu'en début de bataille.



Sur la gauche viking les guerriers finissent par bouger pour éviter la désorganisation mais la cavalerie esquive leur avancée.

La bataille se terminera avec le repli viking laissant le terrain et donc la motte aux mains des saxons.



Pour cette bataille nous avons modifié plus règles dont:
Possibilité de garder une carte en réserve.
Perte d'usure en fonction de l'échec du test de commandement
Possibilité de tirer plusieurs fois par tour (100/50/25%).
Usure à chaque action

30 Re: Campagne ARGAD ANO le Sam 23 Mai 2015 - 23:02

Luc

avatar
Les plaines bretonnes retentissent à nouveau du son des combats et des hommes agonisants appelant leur mère, priant les dieux / Dieu de leur accorder la force de faire face à leurs ennemis...
Cette fois ci c'est une force saxonne qui foule la terre armoricaine.
Mais elle n'est pas arrivée seule, un seigneur breton chassé de ma maison s'est accoquiné avec un seigneur saxon et ces deux larrons ont décidé de dépouiller le tout nouveaux seigneur breton.

La force saxonne est donc renforcée d'une cavalerie bretonne.
Côté breton pas de mercenaires cette fois ci. Les vikings de Northumbria étant restés dans leurs terres.



Très rapidement les bretons se mettent en marche alors que les saxons prennent position sur les points défensifs!



Les cavaliers bretons loyalistes s'avancent alors rapidement vers les félons (oui c'est un cr orienté... clown ) pour les engager.



Mais devant tant de fougue les félons replient laissant le contrôle du champ à leurs adversaires.



Le centre va alors s'enflammer. D'abord à l'initiative du seigneur saxon et de son unité de thegnns. Vont alors être engagés aussi côté breton 2 unités de cavaliers dont le seigneur et ses hommes proches.
Les coups vont pleuvoir les hommes vont tomber de part et d'autre mais l'usure se fait sentir au final côté saxon non sans avoir étrillé les gardes du seigneur ennemi et blessé le seigneur lui même!



Une partie des cavaliers bretons félons vont intercepter leurs anciens frères d'arme et ainsi permettre au seigneur saxon et ses teghnns de tenir.








Les combats se poursuivent au centre avec toujours autant de rage.



Sur la droite saxonne les jeunes guerriers vont alors se jeter sur les cavaliers bretons qui surpris par tant de hargne se retrouvent rapidement bousculés et étrillés.



Il faudra l'intervention d'une autre unité de cavaliers bretons pour arrêter leur progression et finalement les repousser, les mettre en déroute et les détruire. Seul l'un d'eux parviendra à s'en sortir.





Les derniers bretons / saxons se regroupent alors au niveau du bois au centre de leur secteur.
Leurs dernières charges vont encore faucher plusieurs bretons mais au final la dernière cavalerie félonne est mise en déroute.



Les archers saxons vont alors entrer en jeu et tuer plusieurs adversaires. Ils repousseront également une charge de cavalerie avec panache.



Mais des difficultés d'accès au bois vont les empêcher d'optimiser leur placement.
La cavalerie bretonne qui s'est replacée entre temps entrera alors en actions pour une nouvelle charge qui mettra en fuite les archers.



Le seigneurs saxons et ses derniers garde tenteront alors de les arrêter mais sans succès malgré de nouvelles saignées dans les rangs bretons. Le seigneur finissant par être tué au combat.



La bataille s'achève sur une victoire bretonne mais payée au prix fort. Ces derniers s'emparent d'un élevage augmentant ainsi leur capacité de recrutement de cavaliers.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 2 sur 2]

Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum