...Forum de jeux d'aventures de figurines miniatures, en Bretagne... et ailleurs aussi !

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

An Argader » Figurines, décors, librairie » Décors » Toit de chaume, LA solution ?

Toit de chaume, LA solution ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Toit de chaume, LA solution ? le Mer 5 Fév 2014 - 19:54

Ehouarn

avatar
Bon je vais bientôt pouvoir vous montrer les chaumières que je viens de réaliser et celles que j'ai relookées pour les rendre compatibles avec ces dernières. Pour le chaume je n'ai pas cédé à la technique du poil de nounours synthétique - qui me laisse quelque peu septique je dois l'avouer - et j'ai conservé celle de l'enduit de lissage, loin d'être parfaite mais dont le résultat est convenable pour une table de jeu Rolling Eyes 

Mais voici ce que je viens de trouver sur le net

un chaumière néolithique réalisée par un modéliste ferroviaire.

Voici ce qu'il en dit sur le forum  forum.e-train.fr

Bon, j'avoue ne pas avoir essayé le coiffeur chinois mais j'ai essayé
- le filtre à hotte (idée Loco-Revue)
- je ne sais quelle gratounette
Ça ne m'a pas convenu : fibre "en vrac", pas longitudinale.
La filasse de plombier, vendue en écheveau a exactement la couleur que tu lui vois sur la photo. C'est d'ailleurs de la fibre de chanvre ou de lin, herbes tout à fait naturelles.
Pour la maintenir en place et en quelque sorte la modeler, je l'ai simplement aspergée de vernis mat en bombe.
Les "coutures" horizontales sont simplement évoquées par un coup de cutter non affûté (juste pour donner un pli) et soulignées d'un léger trait de pastel à dessiner.
[...]
Le filtre à hotte serait peut-être plus approprié, à condition de le teinter je sais pas comment.


Vous noterez également le rendu de l'herbe assez remarquable, réalisé vraisemblablement par collage de flocage...

Bon qui se lance ?


_________________
En essayant continuellement on finit par réussir. Donc, plus ça rate, plus on a de chance que ça marche.
http://www.biodanza56.fr

2 Re: Toit de chaume, LA solution ? le Mer 5 Fév 2014 - 20:59

Patrice

avatar
Admin
J'avais aussi pensé à la filasse de plombier, mais sans encore essayer.

@Ehouarn a écrit:Pour le chaume je n'ai pas cédé à la technique du poil de nounours synthétique - qui me laisse quelque peu septique je dois l'avouer - et j'ai conservé celle de l'enduit de lissage, loin d'être parfaite mais dont le résultat est convenable pour une table de jeu

Ah bon oui bon mais ni plus ni moins convenable que mes toitures en fourrure de nounours !  Neutral   


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

3 Re: Toit de chaume, LA solution ? le Jeu 6 Fév 2014 - 18:13

Eric de Gleievec

avatar
Moui, donc à mon avis il faudrait dérouler la filasse, la carder (c-à-d la peigner avec un peigne à dents assez espacées) puis la séparer en brins, qui seraient vernis (à la bombe) avant d'être disposés.

Il faut que je tente le coup. A mon avis la filasse de lin sera plus facile à travailler que la filasse de chanvre, moins souple.

Je redoute juste que les brins aient tendance à s'enrouler quelque peu au lieu de se tenir bien droits ; il faudrait peut être les tendre (p.e. avec une punaise à chaque bout) le temps que le vernis sèche.


_________________
Si vis pacem, paranoïaque !

Quelques figurines "pas pour jouer".

4 toit en roseau et non en chaume le Ven 7 Fév 2014 - 11:08

malo du Kern

avatar
@Eric de Gleievec a écrit:Moui, donc à mon avis il faudrait dérouler la filasse, la carder (c-à-d la peigner avec un peigne à dents assez espacées) puis la séparer en brins, qui seraient vernis (à la bombe) avant d'être disposés.

Il faut que je tente le coup. A mon avis la filasse de lin sera plus facile à travailler que la filasse de chanvre, moins souple.

Je redoute juste que les brins aient tendance à s'enrouler quelque peu au lieu de se tenir bien droits ; il faudrait peut être les tendre (p.e. avec une punaise à chaque bout) le temps que le vernis sèche.
Oui, et cela ne sera pas facile.
Si on respecte le titre, la photo d'Ehouarn ne montre pas un toit de chaume mais de roseau. C'est la solution adoptée dans les marais.
Sur nos terres armoricaines à blé, nous utilisions du chaume de blé.
La solution de Patrice est rapide et plus facile à imiter ce chaume qui est constitué d'une infinité de rang de chaume et non une succession de rang de roseaux.


J'en parle aussi ici http://argad.forumculture.net/t848-grande-chaumiere-medievale-saga-pour-28mm#7433

http://malo.du.kern.free.fr/Escarmouche.html

5 Re: Toit de chaume, LA solution ? le Ven 7 Fév 2014 - 13:26

Patrice

avatar
Admin
Je n'avais pas pensé à la différence chaume/roseau.

J'ai regardé la filasse de plombier que j'ai ; ça mériterait un essai, mais pour arriver au résultat sur la photo il faudrait pas mal de boulot aussi... sinon, l'aspect sera assez proche de celui de la peau de nounours.


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

6 Re: Toit de chaume, LA solution ? le Ven 7 Fév 2014 - 14:34

Ehouarn

avatar
[quote="Patrice"]Je n'avais pas pensé à la différence chaume/roseau.

J'ai regardé la filasse de plombier que j'ai ; ça mériterait un essai, mais pour arriver au résultat sur la photo il faudrait pas mal de boulot aussi... sinon, l'aspect sera assez proche de celui de la peau de nounours.[/quote

En regardant bien certaines photos trouvées chez les grands Bretons, la peau de nounours peut au final donner de bon résultats. Pour cela je pense qu'il faut veiller à ce que la taille (la coupe) soit un peu rigoureuse, afin de conserver la représentation compacte d'un toit de chaume, tel que dans la réalité.
Ensuite pour vieillir le chaume privilégier le brun-gris.


_________________
En essayant continuellement on finit par réussir. Donc, plus ça rate, plus on a de chance que ça marche.
http://www.biodanza56.fr

7 Re: Toit de chaume, LA solution ? le Ven 7 Fév 2014 - 16:45

Patrice

avatar
Admin
Oui, comme ça tu veux dire (Poulfetan) :




_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

8 Re: Toit de chaume, LA solution ? le Ven 7 Fév 2014 - 19:00

Eric de Gleievec

avatar
@Ehouarn a écrit:
Ensuite pour vieillir le chaume privilégier le brun-gris.

@Patrice a écrit:Oui, comme ça tu veux dire (Poulfetan)


Pour arriver à ce résultat je conseillerais comme fond, une fois de plus, la terre d'ombre naturelle ; avec une brosse gris-beige, sans doute. A essayer.


_________________
Si vis pacem, paranoïaque !

Quelques figurines "pas pour jouer".

9 Re: Toit de chaume, LA solution ? le Mar 11 Mar 2014 - 21:43

Eric de Gleievec

avatar
Alors voilà, je n'étais donc pas vraiment convaincu par l'usage de matériaux végétaux pour la réalisation de toiture en chaumes. Déjà, un brin de chaume ou de roseau, ça fait en moyenne 5 mm de diamètre, à l'échelle des figurines ça ferait moins d'un dixième de millimètre ; donc pour le réalisme c'est déjà fichu, sauf si on dit qu'un brin en représente plusieurs etc, ou effectivement travailler avec de la filasse, mais ça a quand même l'air particulièrement chiant à faire ; valable peut-être en Archéo, mais trop contraignant en Argad !

J'ai donc fait une tentative avec Minerah, mon produit miracle avec lequel je réalise des textures, enduits (à la base c'est fait pour ça !), levées de terre, finitions diverses... et donc, pour le coup, des toitures de chaume !

Je préfère de loin ce produit aux enduits de rebouchage, lissage etc, car il est chargé en sables fins, ce qui permet de le travailler sur une certaine épaisseur sans craindre les fissurations et le retrait. En plus ce produit accroche quasiment sur tout ! Et puis c'est que des bonnes choses, chaux aérienne, sables silicieux et colloïdes végétaux.

J'ai donc fait un test sur un petit rectangle d'isorel ; je conseille quand même de préférence du contreplaqué ou du medium, qui risquent moins de se déformer.

J'ai étalé le produit avec une truelle "couteau à peinture" (qu'on verra sur la seconde photo), sur une épaisseur de 3 mm environ. Puis je l'ai strié aussitôt avec une vieille lame de scie (une fourchette ou un peigne large pouvaient également faire l'affaire).



Après 24 heures de séchage, j'ai passé ma première couche, de la couleur la plus naturelle qui soit : terre d'ombre naturelle (que je recommandais déjà dans mon précédent message).



Et pour finir, une brosse en gris beige (ici, "cendre brune" de Pébéo). Et voilà le travail !



Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais de mon côté je trouve l'aspect général satisfaisant pour notre usage, quant à la couleur elle me convient davantage que ces toitures couleur bouton d'or, façon village d'Astérix, auxquelles nous sommes accoutumés.

En tous cas, désormais c'est cette technique que je compte utiliser !

PS : pour ceux qui voudraient du Minerah (le Facim de Weber et Broutin ferait aussi l'affaire), on ne le trouve qu'en sacs de 25 kg. Je peux vous procurer l'adresse si vous êtes disposés à en acheter autant, mais le plus simple, ça serait encore que je vous en fournisse par petites doses (j'en utilise très régulièrement et j'en ai toujours en stock).

De toutes façons je comptais en amener à la "journée décors" du 29 mars.


_________________
Si vis pacem, paranoïaque !

Quelques figurines "pas pour jouer".

10 Re: Toit de chaume, LA solution ? le Mar 11 Mar 2014 - 23:18

malo du Kern

avatar
@Eric de Gleievec a écrit:

En tous cas, désormais c'est cette technique que je compte utiliser !

PS : pour ceux qui voudraient du Minerah (le Facim de Weber et Broutin ferait aussi l'affaire), on ne le trouve qu'en sacs de 25 kg. Je peux vous procurer l'adresse si vous êtes disposés à en acheter autant, mais le plus simple, ça serait encore que je vous en fournisse par petites doses (j'en utilise très régulièrement et j'en ai toujours en stock).

De toutes façons je comptais en amener à la "journée décors" du 29 mars.
Bonne idée. Si tu peux nous montrer tout ce que tu peux faire avec.
J'apporterai la fourrure synthétique que j'utilise pour le chaume de blé à 7,5€ le m en 1,5m. C'est la technique de Patrice.

http://malo.du.kern.free.fr/Escarmouche.html

11 Re: Toit de chaume, LA solution ? le Mar 11 Mar 2014 - 23:41

Ehouarn

avatar
Oui pas mal du tout et cela correspond à ma technique avec de l'enduit sauf que c'est mieux fait  Rolling Eyes 
Bon je suis preneur d'un petit paquet de Minerah  Wink 


_________________
En essayant continuellement on finit par réussir. Donc, plus ça rate, plus on a de chance que ça marche.
http://www.biodanza56.fr

12 Re: Toit de chaume, LA solution ? le Ven 16 Mai 2014 - 13:20

sergent toussaint

avatar
Avec une serviette éponge et de la colle à bois diluée avec un peu d'eau, c'est long à sécher mais une fois sec c'est bien dur.

Pour voir le résultat : http://maniacdelafigleblog.blogspot.fr/2012/07/maison-guerre-du-viet-nam.html


_________________
Semper Fidelis
13th Marine Expeditionary Unit (California)
Master Sergeant (MSG) US MARINE Corps

http://maniacdelafigleblog.blogspot.fr/
http://cuisinez-facile.blogspot.fr/
http://dusangsurlalame.blogspot.fr/
http://maniacdelafigleblog.blogspot.fr/

13 Re: Toit de chaume, LA solution ? le Ven 23 Mai 2014 - 18:20

Eric de Gleievec

avatar
Pas mal la serviette éponge, il va falloir que j'essaie ça !


_________________
Si vis pacem, paranoïaque !

Quelques figurines "pas pour jouer".

14 Re: Toit de chaume, LA solution ? le Dim 5 Oct 2014 - 22:34

Eric de Gleievec

avatar
Alors voilà, j'ai un peu avancé sur la question.

Je vous présente donc ma grange avec son extension, toit réalisé en Minerah appliqué, peigné pour le strier, puis peint.







Je ne suis pas trop mécontent de l'effet, mais il y a parfois des éclats, qu'il faut repeindre.


_________________
Si vis pacem, paranoïaque !

Quelques figurines "pas pour jouer".

15 Re: Toit de chaume, LA solution ? le Dim 5 Oct 2014 - 22:45

Eric de Gleievec

avatar
Du coup, inspiré par le lien de Sergent Toussaint, j'ai voulu tenter la serviette éponge.
J'ai commencé avec une cabane "Haut Moyen-Âge" ; alors oui, dans l'armoire à chiffons je n'ai trouvé que du tissu éponge de couleur rouge. C'est un peu chiant au moment de passer à la mise en couleur, mais on y arrive.









J'en suis donc au stade de la peinture ; la suite bientôt !


_________________
Si vis pacem, paranoïaque !

Quelques figurines "pas pour jouer".

16 Re: Toit de chaume, LA solution ? le Dim 5 Oct 2014 - 22:53

Patrice

avatar
Admin
Une exclusivité Gleievec : la première chaumière de pompiers dans l'histoire ! clown


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

17 Re: Toit de chaume, LA solution ? le Lun 6 Oct 2014 - 22:53

malo du Kern

avatar
@sergent toussaint a écrit:Avec une serviette éponge et de la colle à bois diluée avec un peu d'eau, c'est long à sécher mais une fois sec c'est bien dur.

Pour voir le résultat : http://maniacdelafigleblog.blogspot.fr/2012/07/maison-guerre-du-viet-nam.html
Pas mal, et bien vu pour un toit tropical...en feuille de palmier ( genre paillote sur lagon polynésien )

http://malo.du.kern.free.fr/Escarmouche.html

18 Re: Toit de chaume, LA solution ? le Dim 25 Jan 2015 - 21:53

Eric de Gleievec

avatar
Alors, voilà le résultat final.





Je n'en suis pas trop mécontent ; les photos sont un peu "plates" malheureusement. Le faîtage surtout, est sympa à voir "en vrai".
Mais surtout j'en tire quelques conclusions utiles :
Le toit de chaume en serviette éponge semble être la technique la plus rapide, efficace et bon marché pour des décors de wargames. Mais il est important de partir d'un fond foncé, ainsi la prochaine fois j'essaierai de trouver du tissu éponge gris ou brun foncé.

En effet, le tissu éponge est EXTREMEMENT CHIANT à peindre !!!
Il est donc préférable d'avoir d'avance le tissu de la couleur de fond qui convient, et lui appliquer seulement une brosse avec la couleur finale (et c'est déjà assez pénible comme ça !)

Des essais à la peinture en bombe n'ont rien donné de satisfaisant, je préfère le dire avant que vous ne le suggériez.

Bref, affaire à suivre, mais pour moi désormais, chaque fois que je m'essuierai après la douche*, je penserai à des toits de chaume.

*Bon ça fait pas trop récurrent non plus, une ou deux fois par mois au maximum pig


_________________
Si vis pacem, paranoïaque !

Quelques figurines "pas pour jouer".

19 Re: Toit de chaume, LA solution ? le Dim 25 Jan 2015 - 22:22

Patrice

avatar
Admin
Pas mal, en effet...! Shocked


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

20 Re: Toit de chaume, LA solution ? le Lun 26 Jan 2015 - 0:22

Ehouarn

avatar
Oui ça le fait Wink


_________________
En essayant continuellement on finit par réussir. Donc, plus ça rate, plus on a de chance que ça marche.
http://www.biodanza56.fr

21 Re: Toit de chaume, LA solution ? le Lun 26 Jan 2015 - 0:23

malo du Kern

avatar
Je préfère cette solution au minerah car elle donne plus de volume.
Tu n'as pas encore essayé la solution de Patrice " en fourrure de nounours".
A la fin, il reste un aspect plastique qui est peut être donné par la photo.
Le chaume au toucher, c'est un peu lisse, doux (on peut dormir sur la paille) vers le bas.
Par contre, cela accroche, pique dans le sens opposé.
Chez Denis, je t'ai déjà proposé  de t'en donner de la marron (fond proche du rendu final). Le noir convient aussi. Ensuite je l'ai peint avec 4 couches d'ocre jaune( comme celle de Roussillon).

http://malo.du.kern.free.fr/Escarmouche.html

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum