...Forum de jeux d'aventures de figurines miniatures, en Bretagne... et ailleurs aussi !

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

An Argader » Époques » Haut Moyen Âge » La vengeance de la vengeance d'Owein map Riwalaon

La vengeance de la vengeance d'Owein map Riwalaon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Patrice

avatar
Admin
Voici donc (avec un peu de retard) quelques photos de la bataille d'époque « arthurienne » livrée le deuxième jour du Salon de la Maquette de Lorient !

Merci à Malo du Kern et à Marianne pour les photos.

ET DONC, Owein voulait prendre sa vengeance contre Grima, suite à des événements passés déjà racontés ici. Pour cela, il avait battu le rappel de tous les seigneurs britto-romains de sa connaissance. Parmi lesquels Octavius, que nous avons déjà rencontré, et Gaius (un Romain tardif qui se prend pour le futur empereur de Rome). Owain avait confié une partie de ses troupes à un nouveau lieutenant. Et bien sûr, il y avait un Saxon (ou plutôt, un Angle ; réparti en trois troupes différentes). Plus un renfort de Saxons PNJ (personnage-non-joueur),  et quelques autres PNJ dont je vous parlerai ensuite…

Une table de 5 mètres de long (c'est la même table sur laquelle on avait joué en colonial Soudan 1882 la veille… mais avec un décor beaucoup plus verdoyant) :



Les défenses autour du fort de Grima :





L'arrivée de l'armée d'Owein (au nord) :



Au sud, les Romains tardifs de Gaius font leur entrée...



…ainsi que les Britto-Romains d'Octavius :



Ils découvrent un parti d'Angles cachés dans la forêt :



Au nord encore, Owein avance prudemment vers un petit village, où se trouvent quelques éclaireurs angles…



…tandis que le gros de son armée ("Qui est gros ?!") continue son avance. Remarquer, en avant, l'un de ses maîtres-chiens chargés de reconnaître les endroits difficiles :



Comme à son habitude, Owein emmène ses machines de guerre avec lui :



Derrière le village, on voit sur la droite, en retrait du talus, une poignée d'adversaires inattendus qui tente de s'opposer aux éclaireurs d'Owein ! Il s'agit d'un Irlando-Picte nommé Eogan mac Fintain (un PNJ qui, suite à une longue diplomatie hors table, en veut à Owein …car il aurait souhaité épouser la fille d'un roitelet picte qui finalement a été donnée en mariage au fils de Morwena vassale d'Owein …compréhensible pour ceux qui ont suivi depuis le début).



Une autre troupe d'Angles est découverte par Owein, et le combat fait rage dans la forêt puis sur une petite colline  :







Les assaillants approchent enfin du fort de Grima...



…et commencent à le bombarder de projectiles incendiaires :



Grima parvient à quitter les lieux avec le reste de ses troupes, échappant ainsi à la vindicte d'Owein, tandis que ses adversaires convergent vers le fort :






_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

Eric de Gleievec

avatar
Alors, quelques précisions :
Au départ, Gaius (c'est moi) et Octavius sont bel et bien alliés avec Owain, mais ils ne sont pas venus "officiellement" pour s'en prendre à Grima ; le but avoué était de nettoyer la région des Angles qui y pullulaient. D'ailleurs Gaius avait invité Grima à se joindre à la chasse, mais ce dernier avait "poliment" décliné l'offre Wink

A partir de là, je laisse Octavius s'il le désire, nous expliquer sa position ; je ne me permettrai pas de parler en son lieu et place.

Il va de soi que si une alliance entre Grima et les Angles avait été découverte, la position de Gaius à l'égard du chef breton aurait pu être revue. A la baisse.

A noter qu'après avoir purgé (avec grand succès) la première forêt des Angles qui s'y étaient malencontreusement trouvés (photo 7) Gaius soutenu par Octavius a tenté de nettoyer une assez grande colline tenue elle aussi par des Angles (tout au fond à gauche sur la première photo, on la voit mal), et là ça a été beaucoup moins glorieux ; les Angles ont morflé, mais les Romains tardifs de Gaius ont également perdu quelques effectifs. Devant la difficulté de la tâche nous avons préféré laisser les survivants (devenus peu offensifs) sur leur colline, et faire notre jonction avec le lieutenant d'Owain, qui était en train de laminer un troisième groupe d'Angles qui avait pensé être tranquille en forêt. Voir photo 14, sur la petite colline ; au centre sur la route, on voit 2 cavaliers de Gaius et à droite les troupes du "Lieutenant fidèle". Notre jonction vient de se faire, et les Angles sont repassés.

C'est durant ce mouvement pour faire jonction, que du haut des remparts du fortin, les archers de Grima ont eu l'idée saugrenue de tirer sur les troupes de Gaius. Ce qui n'était sans doute pas une si bonne idée, mais bon. Peut-être Grima nous expliquera-t-il bientôt ce qui a motivé ce Casus Belli.

La suite bientôt, car il y a encore beaucoup de rebondissements à raconter. Mais je laisse à présent la parole à mes alliés ou/et adversaires !


_________________
Si vis pacem, paranoïaque !

Quelques figurines "pas pour jouer".

Patrice

avatar
Admin
Allez j'en profite pour vous présenter quelques PNJ (personnages non-joueurs) qui ont participé à cette aventure ; en plus d'Eogan mac Fintain déjà mentionné (et dont ce bon Gaius s'est personnellement occupé…)


– En regardant bien, on aperçoit un personnage féminin qui se baigne dans l'étang marécageux :



Mais qu'est-ce donc ? se demanda-t-on… une fée, une ondine ? Plusieurs patrouilles furent envoyées auprès de la créature.

Elle était humaine, et dit qu'elle venait là car un prince féérique sortait parfois de dessous les eaux pour venir l'épouser !

…comme dans la chanson, bien sûr :



Plus tard, en parlant avec les villageois, on apprit que tous les jeunes gars des environs se déguisaient à tour de rôle en prince aquatique pour aller passer un moment à l'étang…  Embarassed 


– Quelques cavaliers lourds entrèrent sur la table, entourant un cheval monté par un peu de fumée (un bout de coton blanc).
Arrivés sur la colline non loin du fort de Grima, ils s'arrêtèrent, et la fumée alla s'installer sur la hauteur.
Des soldats d'Octavius, qui tentaient de voir ça de plus près, furent bloqués par les cavaliers qui leur dirent que la reine d'Orcanie était là et ne devait pas être dérangée.

On aperçut par moments cette reine sous forme humaine…



Il semble que sa seule présence ait eu un effet sur la diplomatie.


– Ce noble cavalier britto-romain, accompagné de son porte-draco, entra à une extrémité de la table et passa toute la partie à en traverser la longueur, visitant chaque ferme et chaque village.



Intrigués, tous les chefs de troupe présents dans la partie voulurent le rencontrer. Et à chaque fois, on eut (en privé) à peu près le même dialogue suivant :

(chef) : Bonjour. Puis-je savoir qui vous êtes ?
(MJ) : Je suis Agravain, fils du roi Lot. J'ai une très importante mission.
(chef, intéressé) : Ah ? Et quelle est cette mission ?
(MJ) : Pouvez-vous m'aider ?
(chef, très intéressé) : Comment puis-je vous aider ? Quelle est votre mission ?
(MJ) : Savez-vous où se trouve le Saint Graal ?
(chef) : Euh… non…
(MJ) : Ah bon. Tant pis. Au revoir. (et je partais aussitôt en le laissant là !)  Laughing 

Il y eu juste un dialogue différent, avec Owein, la dernière rencontre de la partie :
(…)
(Owein, pensif) :  Euh… Je crois que le Saint Graal est toujours en Judée.
(MJ) : Ooooh… Alors, je dois aller là-bas.
(Owein, l'air encourageant) : Oui. Ou alors, il a peut-être été ramené par voie terrestre. Il faudrait voir tout le long de la route.
(MJ) : OOooohHH… Alors, je dois aller jusqu'en Judée par la route terrestre !? Bon, euh, merci beaucoup.
(Owein, rayonnant) : De rien.  Twisted Evil


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum