...Forum de jeux d'aventures de figurines miniatures, en Bretagne... et ailleurs aussi !

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

An Argader » Règles « Argad ! » » La règle de base » Canons et mitrailleuses, Soudan

Canons et mitrailleuses, Soudan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Canons et mitrailleuses, Soudan le Mer 13 Nov 2013 - 13:05

Patrice

avatar
Admin
Alors si je ne me trompe (Bruno tu corrigeras) voici quelles étaient les règles expérimentales pour les armes lourdes au Soudan 1882 :

Petit canon de montagne (sans précision de modèle) :
0-40 cm impossible, 40-80 cm un dé de dérive, 80-120 cm deux dés de dérive, 120-160 cm trois dés de dérive, 160-200 cm quatre dés de dérive.

Le tireur indique le point visé précis, puis lance un dé fléché et le nombre de dés 6 « de dérive » indiqué. L'obus éclate à un point indiqué par le sens de la flèche et le nombre de cm de dérive.
On avait je crois pris des gabarits de 5 cm de diamètre.
Tout perso qui est (même partiellement) dans le gabarit a 1-2-3 chance d'être tué.
(bon c'est une simplification hein, en réalité la dérive est beaucoup plus longue que large, mais bon).

Canon mahdiste (de prise, avec servants égyptiens prisonniers) : pareil mais + un dé de dérive.

Mitrailleuse Gatling, Gardner :
Principe habituel des armes à tir multiple : deux dés rouges et trois dés blancs
0-40 cm : 5-6 / 40-80 cm : 6 / 80-120 cm : 7
(si on utilise l'option du +1 à un seul dé contre un groupe, c'est efficace)

Mitrailleuse mahdiste de prise : pareil mais –1.

Mitrailleuse Maxim (fin de période)
deux dés rouges et quatre dés blancs
0-50 cm : 5-6 / 50-100 cm : 6 / 100-150 cm : 7

Je suggère aussi une règle optionnelle pour valoriser le sous-officier chef de pièce de mitrailleuse (qui autrement ne sert à rien) :
Un sous-officier chef de pièce est normalement présent à portée de voix du tireur (pas plus de 20 cm). S’il n’y en a pas, le tireur de la mitrailleuse ne peut pas changer de cible d’un tour de jeu à l’autre ; il doit continuer à tirer sur la même cible (groupe ou isolés), ou sur le même point géographique, qu’au tour précédent. Pour changer de cible sans être dirigé, le tireur doit cesser de tirer pendant un tour et ne rien faire (afin de s'essuyer les yeux et regarder autour de lui) ; et les tours de rechargement ou de réparation ne le lui permettent pas.
Pour pouvoir diriger le tireur, le chef de pièce doit rester immobile pendant tout le tour de jeu et ne rien faire d’autre. Un chef de pièce peut être remplacé par un sous-officier de la même spécialité, ou par un officier de la même armée.


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

2 Re: Canons et mitrailleuses, Soudan le Mer 13 Nov 2013 - 17:49

Bruno

avatar
ok ça me va

3 cadense des canons de 1870 le Mer 13 Nov 2013 - 20:28

malo du Kern

avatar
Malheur pour nos Mahdistes. Il y a des mitrailleuses.

N'ayant pas PMET, il faut bien ajouter la règle sur les canons
La cadence varie avec la période. En pirate, l'artillerie terrestre tire 1 coup/3tours.
@Patrice a écrit:Alors si je ne me trompe (Bruno tu corrigeras) voici quelles étaient les règles expérimentales pour les armes lourdes au Soudan 1882 :

Petit canon de montagne (sans précision de modèle) :
0-40 cm impossible, 40-80 cm un dé de dérive, 80-120 cm deux dés de dérive, 120-160 cm trois dés de dérive, 160-200 cm quatre dés de dérive.

Le tireur indique le point visé précis, puis lance un dé fléché et le nombre de dés 6 « de dérive » indiqué. L'obus éclate à un point indiqué par le sens de la flèche et le nombre de cm de dérive.
On avait je crois pris des gabarits de 5 cm de diamètre.
Tout perso qui est (même partiellement) dans le gabarit a 1-2-3 chance d'être tué.
(bon c'est une simplification hein, en réalité la dérive est beaucoup plus longue que large, mais bon).

Canon mahdiste (de prise, avec servants égyptiens prisonniers) : pareil mais + un dé de dérive.
Les 2 camps disposent de canons de type Krupp.
Si je regarde ce site http://mlt1870.chez-alice.fr/canons4.htm
alice a écrit:Les Français utilisaient des obus fusants (réglés pour exploser avant le départ à deux distances - ainsi certains s'enfonçaient dans le sol avant d'exploser).

Les Prussiens préféraient l'obus percutant (qui explosait directement au contact d'un objet).
D'autre part, si les Français voulaient tirer sur les hommes (ce que leur obus fusant permettaient facilement) ils devaient le faire en tir rasant ....... Les Prussiens tiraient tendu, en parabole,.....
Donc avec des obus fusant, il semble possible de tirer sur des hommes à courte portée.
Comme on le faisait avec la mitraille.
De plus les canons français se chargeant par la gueule et ayant des obus fusant, il me semble possible d'y ajouter de la mitraille.

règle sur les dégats matériels
Si le canon tire sur des tranchées, buissons, remparts bois ou pierre, quels sont les dégat Question

http://malo.du.kern.free.fr/Escarmouche.html

4 Re: Canons et mitrailleuses, Soudan le Mer 13 Nov 2013 - 20:42

Patrice

avatar
Admin
Bon. Pour la mitrailleuse, il manque quelques précisions :
Devoir la recharger au bout d'un nombre de tours précis, permettrait au joueur ennemi de le prévoir à l'avance et d'avancer juste à ce moment. Ce n'est pas crédible. Il semble préférable (même si c'est moins logique) d'être à court de munitions (et donc, devoir s'arrêter de tirer pour recharger) aléatoirement. D'alleurs, comme ce sont des tirs en salve, la durée exacte des munitions est difficile à prévoir même pour le tireur.

J'avais noté (mais était-ce cela) ?
> double 1 des dés rouges : incident de tir ou rechargement, ne tire pas au tour suivant
> en colo 1900 (dans le sable etc) : double 2 des dés rouges : incident de tir bloqué par le sable, ne tire pas au tour suivant.
> deux incidents de tir consécutifs : hors d’usage.

Et par ailleurs (à vérifier) ?
– 1 contre isolé ou dispersé (pour qu'un gars tout seul n'ait que peu de chances d'être atteint).
+1 contre groupe en enfilade
–1 contre ennemi couché sans protection ; ou bien se montrant (par exemple pour tirer) derrière protection
–2 contre ennemi derrière visière bunker

Pour le canon. C'est du petit canon de montagne, pas du 75 de campagne.
Il me semble que c'est des canons à culasse. Je ne connais pas bien le règlement d'artillerie anglais de l'époque, mais tu ne peux pas mettre de la mitraille avec un obus. En plus dans un contexte colo et relativement inhabituel à l'époque (les Anglais ne s'attendaient pas vraiment à être entraînés dans cette histoire ; et le début des années 1880 c'est le début des guerres coloniales fin XIXe proprement dites, donc pas encore beaucoup de théorie, mais beaucoup d'improvisation sur l'armement).
Donc on ne va pas pinailler. Il me semble que les effets prévus par Bruno, c'est de l'obus percutant.
S'il y a un muret, eh bien, ça dépend de quel côté du muret les dés indiquent que tombe l'obus.


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

5 Re: Canons et mitrailleuses, Soudan le Mer 13 Nov 2013 - 21:31

Bruno

avatar
ok pour l'enrayement

6 Re: Canons et mitrailleuses, Soudan le Mer 13 Nov 2013 - 21:50

Patrice

avatar
Admin
@Bruno a écrit:ok pour l'enrayement
C'est ce qui s'est passé à Abu Klea study 

Ils ont sorti la mitrailleuse en avant du carré pour mieux tirer... et elle s'est enrayée. Devant l'assaut des Mahdistes, les marins qui la servaient ont dû reculer sur le carré, qui n'a pas pu tirer à cet endroit et a donc été enfoncé.

Bon par contre il y a une petite contradiction dans mes bonus-malus de groupe, à revoir.


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

7 cadence du tir des canons le Mer 13 Nov 2013 - 23:13

malo du Kern

avatar
@Patrice a écrit:
Pour le canon. C'est du petit canon de montagne, pas du 75 de campagne.
Il me semble que c'est des canons à culasse. ... c'est de l'obus percutant.
Ok pour du Krupp.
Je n'ai toujours pas ma réponse sur la cadence du tir. Question
@Patrice a écrit:
S'il y a un muret, eh bien, ça dépend de quel côté du muret les dés indiquent que tombe l'obus.
Voici pour la blessure des hommes.
Pour une tranchée, il faudrait un gabarit de 5cm mais un tir au but à 1cm près.
Pour un bois, buisson, aucun effet protecteur et un trou ( ou souffle) est créé sous le gabarit qui dégage le décor.

dégats sur le  matériel
il reste le cas d'un mur en pierre : Patrice et Dids ont joué cela sur le fort San Marcos. Un rappel Question

http://malo.du.kern.free.fr/Escarmouche.html

8 Re: Canons et mitrailleuses, Soudan le Jeu 14 Nov 2013 - 13:05

Patrice

avatar
Admin
Pour la cadence, il me semble qu'avec équipe de pièce complète (4 hommes entraînés) Bruno avait fixé un tir à chaque tour (?). Le rechargement est donc rapide. Pour chaque homme qui manque, un tour de plus. Pour les canons mahdistes (pris aux Egyptiens), un tour de plus.

Je ne crois pas que le scénario ait prévu des tranchées ou de la végétation (?).
Pour une tranchée, il n'y a que deux solutions : l'obus tombe juste dedans (auquel cas le gabarit s'applique à ce qui est dedans), ou pas.


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

malo du Kern

avatar
STP Patrice, Un rappel sur la durée de mise en place du canon ( ou la fin)
-canon de montagne : chargement et déchargement sur animal de bas
-canon sur un affut mobile :détellage et attelage

variante : si le canon est déplacé à la bricole (pas pour changer l'angle de tir) mais pour être protégé par un muret

http://malo.du.kern.free.fr/Escarmouche.html

10 prise d'un canon ou mitrailleuse le Ven 15 Nov 2013 - 21:09

malo du Kern

avatar
La prise d'une arme serait exceptionnelle pour Argad.
Mais cela ne l'est pas pour PMET, ITAT avec la prise du  navire et de ses canons.
Par extension, un tank, un canon ou mitrailleuse devraient être prenables par l'ennemi.

Il faut une durée minimale de 1 tour d'occupation d'une position pour considérer qu'il y a prise

Si la prise est acceptée, alors 1 tour doit suffire pour saboter la pièce,

et par extension pour mettre le feu à un buisson (pays sec) et avec fagot (pays humide).



Dernière édition par malo du Kern le Ven 15 Nov 2013 - 22:59, édité 1 fois

http://malo.du.kern.free.fr/Escarmouche.html

11 Re: Canons et mitrailleuses, Soudan le Ven 15 Nov 2013 - 22:33

Patrice

avatar
Admin
Euh... je suppose que pour décharger un animal de bât avec une équipe complète il faut bien un tour de jeu ; et pour monter le canon, ça doit être assez rapide avec une équipe complète aussi ? peut-être un tour aussi ?

La prise ? ce n'est pas forcément exceptionnel. Il suffit d'être le seul à poser la main dessus, c'est instantané... Ensuite, si tu veux en faire quelque chose c'est plus long. Saboter ? il faut s'y connaître, ça ne se sabote pas comme ça... même démonter la culasse, il faut savoir y penser et le faire...?

Pour mettre le feu… il faut avoir de quoi en faire...


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

12 Re: Canons et mitrailleuses, Soudan le Ven 15 Nov 2013 - 22:58

malo du Kern

avatar
@Patrice a écrit:Euh... je suppose que pour décharger un animal de bât avec une équipe complète il faut bien un tour de jeu ; et pour monter le canon, ça doit être assez rapide avec une équipe complète aussi ? peut-être un tour aussi ?

Ok et temps identique pour attelage et dételage de l'affut


@Patrice a écrit:Saboter ? il faut s'y connaître, ça ne se sabote pas comme ça... même démonter la culasse, il faut savoir y penser et le faire...?

Avant il suffisait de
1 tour pour un soldat de métier (enlever la culasse), 2 tours pour un africain : bourrer la gueule avec des pierres et tirer. bom 

@Patrice a écrit:Pour mettre le feu… il faut avoir de quoi en faire...
OK
Si après avoir posé et mis le feu au fagot, les hommes n'enlèvent pas le fagot au tour suivant. Alors la cible prend feu.

http://malo.du.kern.free.fr/Escarmouche.html

malo du Kern

avatar
Au sujet de la prise d'un canon
@Patrice a écrit:
La prise ? ce n'est pas forcément exceptionnel. Il suffit d'être le seul à poser la main dessus, c'est instantané... Ensuite, si tu veux en faire quelque chose c'est plus long.

Rotation de la pièce : il faut 1 tour. Question
Déplacement de la pièce à la bricole : quelle distance en cm Question
Sachant
argad a écrit:Un piéton qui porte un objet très lourd ou
très encombrant (exemple : coffre au trésor...) a son mouvement normal diminué de 8 cm.

http://malo.du.kern.free.fr/Escarmouche.html

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum