...Forum de jeux d'aventures de figurines miniatures, en Bretagne... et ailleurs aussi !

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

An Argader » Époques » XVIe et début XVIIe » Cosaques contre hussards ailés

Cosaques contre hussards ailés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Cosaques contre hussards ailés le Mar 18 Juin 2013 - 13:59

Patrice

avatar
Admin
Une vision inhabituelle du XVIIe siècle : une escarmouche extraite du film polonais « Ogniem i Mecziem » (Par le feu et par l'épée), 1999.

C'est pendant la révolte des cosaques zaporogues d'Ukraine contre les Polonais en 1648. Remarquer la barrière de chariots (utilisée par les nomades des steppes depuis l'Antiquité), et bien sûr les hussards ailés polonais !

C'est mieux avec le son à fond.Very Happy


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

2 affrontement entre compagnies confus le Mar 18 Juin 2013 - 19:45

malo du Kern

avatar
Merci Patrice, de nous montrer cet autre bon film.
Patrice a écrit:Une vision inhabituelle du XVIIe siècle : une escarmouche extraite du film polonais « Ogniem i Mecziem » (Par le feu et par l'épée), 1999.

C'est pendant la révolte des cosaques zaporogues d'Ukraine contre les Polonais en 1648. Remarquer la barrière de chariots (utilisée par les nomades des steppes depuis l'Antiquité), et bien sûr les hussards ailés polonais !


Oui. Mais c'est plus qu'une escarmouche.
L'affrontement est fort confus.
Je ne comprends pas comment les hussards ailés passent les rangs serrés des lances cosaques Question
et pourquoi la débandade des cosaques ne se termine pas par un massacre. Ils ont peut être maintenu des carrés.
Inhabituel de voir aussi les cosaques se battre en 1648 à "Zolte wody" = yellow water comme fantassins

Mais pourquoi cet affrontement?
La suite nous le montre

Les husards ailés polonais furent ainsi vaincus comme le furent les cavaliers français de Philippe le bel par les Flamands devant Bruges.

Si on veut connaître d'autres interprétations sur cette défaite, regarder les articles sur la bataille.
Par exemple, celui d'un polonais Correction of the Common Misconception of the Role of the famous ‘Winged Hussars’ in that Famous Battle
Bien inférieurs en nombre, et attendant les renforts des autres armées polonaises, Stefan Potocki fut vaincu malgré la résistance de ses hussards.

On a l'impression que ce film ne montre qu'une vue parcellaire, comme celle de l'homme assis dans le chariot.Smile

Tiens je vois une version sous titrée en anglais ( à activer)

http://malo.du.kern.free.fr/Escarmouche.html

3 Re: Cosaques contre hussards ailés le Mer 19 Juin 2013 - 11:43

Patrice

avatar
Admin
malo du Kern a écrit:L'affrontement est fort confus. Je ne comprends pas comment les hussards ailés passent les rangs serrés des lances cosaques
Oui c'est un peu confus… mais c'est du cinéma… ce n'est pas facile de recréer un choc frontal entre une charge de cavalerie et des lignes de lanciers, sans abîmer beaucoup de figurants !What a Face Et les cosaques n'auraient pas eu le temps de tirer plusieurs salves, d'ailleurs ça semble être la même salve repassée trois fois. Ca a au moins le mérite de montrer une tactique « guerre de Trente ans » assez réaliste.

malo du Kern a écrit:Si on veut connaître d'autres interprétations sur cette défaite, regarder les articles sur la bataille.
Par exemple, celui d'un polonais Correction of the Common Misconception of the Role of the famous ‘Winged Hussars’ in that Famous Battle
Bien inférieurs en nombre, et attendant les renforts des autres armées polonaises, Stefan Potocki fut vaincu malgré la résistance de ses hussards.
Je n'avais jamais entendu parler de cette « bataille des Eaux Jaunes » (Zolte Wody). Le lien que tu donnes en dit beaucoup plus, apparemment il y avait des milliers de Cosaques qui servaient loyalement la Pologne, comme infanterie …jusqu'au jour où on leur a demandé de combattre d'autres Cosaques. Au cours de cette bataille qui a duré plusieurs jours, il ont changé de camp en masse et les Polonais se sont retrouvés à un contre dix. L'historien que tu cites pense que le réalisateur du film a préféré montrer les Polonais embourbés dans la boue, plutôt que trahis, pour ne pas donner au spectateur moderne l'impression que l'Ukraine avait trahi la Pologne.


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum