...Forum de jeux d'aventures de figurines miniatures, en Bretagne... et ailleurs aussi !

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

An Argader » Époques » Louis XIV / Pirates » pillage au bruit des canons

pillage au bruit des canons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 pillage au bruit des canons le Mer 6 Mar 2013 - 23:31

malo du Kern

avatar
Contexte du jeu
Le 8ème festival terminus Ludi à Rennes du 24 février 2013 a été l'occasion de jouer avec les règles Argad sur terre et PMET sur mer.
Nous disposions d'une grande surface d'au moins 5mX5m pour installer nos tables en L. Par contre nous étions plus isolés à l'étage. Cela n'a pas empêché les curieux de venir admirer les décors.
La table de mer avec embouchure/passe et le port a été reliée perpendiculairement à une autre table terrestre recouverte du fort et du port de San Augustine et d’une plantation de rhum.
Une passe maritime liée à l’embouchure d’une rivière permet l’accès à la mer et au commerce de Floride. Une baie en face de la passe offre un petit abri aux navires et
aux barques qui permettent de transborder les marchandises. Une large rivière à gauche de la passe permet en passant devant le fort de San Marcos, un accès à une large baie mieux abritée.

Un trafic maritime s’organise sur ce port de San Augustine avec les autres plantations et l’Espagne.
Pour avantager tout navire défenseur espagnole venant du large et pour laisser les pirates remonter la rivière afin d'y attaquer le fort
et pour permettre aux pirates de s’échapper, le vent sera au grand large en remontant la rivière et au près vers l’embouchure (depuis rivière ou port) et donc dans la direction principale de fuite.

Historique de la campagne
Suliac du Kern, huguenot français, est en très bon terme avec les autorités coloniales espagnoles. Cela date des relations de confiance établies par son frère Malo.
. Suliac du Kern revint d'une première campagne où il y a commercé avec le gouverneur, y a obtenu une lettre de course de celui-ci.
Suliac y a livré bataille sous les couleurs espagnoles muni de ces lettres de course. Il a enfin rencontré le gouverneur/propriétaire Don Pedro Alachua de ce comptoir/plantation.
Mais il n'a pas obtenu de nouvelles, ni trouvé de trace de son frère, Malo du Kern. De retour en Europe dans l'espoir de l'y retrouver, Suliac a dû accepter la disparation de Malo en mer avec son navire, équipage et marchandises.

Protagonistes
- Barbe noire : capitaine pirate sur le sloop l"Adventure",
- Nicolas Van Hoorn : capitaine pirate sur le brigantin "La Trompeuse",
- long John Silver : capitaine pirate sur le sloop le "Ferret",
- Suliac du Kern : capitaine marchand sur le brigantin « L'Andromède»,
- Alarcio Garcia : capitaine marchand sur le chébec « Corazon del Mar»,
- PNJ : capitaine Espagnole du brigantin de commerce "Nueva Senora de la Consolation" et son équipage,


Effectifs des équipages
- Barbe noire classe 5 sur l"Adventure" , sloop noir , 10 canons de 6£, 14 marins de classe 4
- Nicolas Van Hoorm classe 5 sur le brigantin "Ranger" classe 5, 10 canons de 6£, 16 marins de classe 4
- long John Silver classe 5 sur le "Ferret" , sloop blanc et rouge 6 canons de 6£, 9 marins de classe 4, 4 fusiliers et 1 grenadier de classe 4
- Suliac du Kern classe 4 sur le brigantin « L'Andromède» , 10 canons de 6£, 20 marins de classe 3, un second Briac du Kern de classe 5
- Alarcio Garcia classe 4 sur le chébèche « Corazon del Mar» , 2 canons de 6£, 14 marins de classe 3, un second Briac du Kern de classe 5

Objectifs
Objectif 1 des pirates S'emparer de barques et navires à faible tirant d'eau pour explorer le banc d'Argent à la recherche du trésor
Objectif 2 des pirates Recruter un pilote et l'équipage nécessaire à l'armement des navires
Objectif 3 des pirates Fuir avec tout butin saisi opportunément après une enquète discrète de l’équipage autour de la plantation
Objectif 1 des Espagnols Capturer/tuer un maximum de pirates
Objectif 2 des Espagnols Empêcher la fuite des navires pirates.
Objectif 3 des Espagnols Préserver le ville et le fort de la destruction.

contexte de cette escarmouche
Suliac du Kern, capitaine à bord du brigantin « L'Andromède », est arrivé il y a 3 semaines en mer des Caraïbes pour y vendre 85tx de marchandises manufacturées.
Suliac a déjà livrer les marchandises commandées par Don Pedro Alachua propriétaire d'une plantation de Floride.
Toujours muni d'une lettre de course de L'Espagne, Suliac y a participé à la défense du comptoir contre un raide des pirates.
Il a quitté ce comptoir les cales chargées de rhum et de mélasse. Il retourne à San Augustine livrer la mélasse dans les entrepôts de la ville. Il espère y charger du Rhum et de l'indigo pour L'Espagne.


Heure 1 Espionnage à San Augustine et attaque du fort San Marcos
Le sloop "le Ferret" de Long John Silver est déjà mouillé dans le port de San Augustine en face de la passe Nord.
Il y est arrivé sous pavillon français. L'équipage doit débarquer discrètement pour espionner le port de San Augustine. Il recherche de la marchandise à embarquer

Objectifs des pirates

Heure 2: L'ancre du sloop pirate "Le Ferret" semble avoir déraper. Le Ferret dérive sur le chébec
Soudain "Le Ferret" menace de sa mitraille le chébec « Corazon del Mar» et son équipage arrivant sur la plage


embuscade des pirates


Heure 3 Interception des pirates fuyant San Augustine
Alerté par les signaux émis par l'escarmouche de San Augustine, Suliac du Kern franchit la passe du Nord avec un brigantin armé aux couleurs de l'Espagne.
Effrayé par la perspective d'être canonné au fond du port, les pirates s'enfuient au plus vite.

L'Andromède se positionne sur la passe pour canonner les navires des pirates en fuite

http://malo.du.kern.free.fr/Escarmouche.html

2 phase 1 : Espionnage et Attaque du fort le Jeu 7 Mar 2013 - 0:02

malo du Kern

avatar
Rennes-2013-Heure 1: Espionnage à San Augustine et attaque du fort San Marcos
Le sloop "le Ferret" de Long John Silver est déjà mouillé dans le port de San Augustine en face de la passe Nord.
Le Ferret y est arrivé sous pavillon français. L'équipage doit débarquer discrètement pour espionner le port et la ville.
Pendant ce temps, l'Adventure de Barbe Noire et le Ranger vont embouquer la passe et remonter la rivière devant San Marcos.
[url=http://malo.du.kern.free.fr/pirates/rapineSanAugustineRennes13/imglarge/raidePirateSAugustineObj.jpg [/url]

Objectifs des pirates

Heure 1= T1 : Le sloop pirate "Le Ferret" est dissimulé en marchand français
Le sloop pirate "Le Ferret", capitaine Long John Silver, vient de s'abriter dans la baie de San Augustine.


«Le Ferret» mouillant au vent du chébec « Corazon del Mar»

Heure 1= T2 : L'équipage du «Ferret» vient de débarquer en se présentant comme un navire marchand français venant chercher du fret
Long John Silver rencontre un pilote sur le port de San Augustine.


Long John Silver veut proposer un marché au pilote et l'invite à prendre un pot à l'auberge

Heure 1= T3 : L'équipage du Ferret parcourt le port à la recherche de fret à embarquer
Ils passent derrière un entrepôt


Les travailleurs sur le pressoir à canne à sucre assurent que les entrepôts contiennent plus de 50 tonneaux de mélasse.

Ensuite ils croiseront un esclave conduisant sur 2 mules du Rhum et de la nourriture commandés par l'auberge

Ces travailleurs leur conseillent de s'adresser au propriétaire de la plantation


Pour trouver la plantation, il suffit de suivre cette lavandière


Heure 1= T4 : L'équipage du Ferret salue une cavarane de marins qu'ils croisent.
Ces marins sont plutôt joyeux car content d'être de retour. Ils reviennent des marais où ils ont fait du troc avec des indiens Creeks.


Les marins ramènent de belles fourrures qu'ils ont chargés sur 2 mulets.
L'équipage du Ferret interrogent les esclaves autour de leurs cases

Le sloop Adventure de Barbe Noire et le brigantin "La Trompeuse" de Van Hoorn viennent de franchir la passe


Les pirates remontent la rivière devant San Marcos à bonne distance du banc de sable


Heure 1= T5 : Les 2 navires pirates tirent une première bordée sur la tour Nord de San Marcos



Une bordée tribord du sloop Adventure canonne la tour de San Marcos par surprise


Heure 1= T6 :Le sloop Adventure de Barbe Noire vire lofe pour lofe.



Une bordée tribord du brigantin "La Trompeuse" de Van Hoorn canonne aussi la tour de San Marcos


Heure 1= T6 : la canonnade a surpris la garnison du fort de San Marcos somnolant sous la chaleur tropicale.
Les servants d'un canon de place de 12£ l'oriente vers la rivière bien décidés à corriger ces pirates


Les espagnoles chargent leur canons sur affut de marine de 12£ comme ici sur la tour qui est la cible des tirs des pirates


Heure 1= T7 : Le brigantin "La Trompeuse" de Van Hoorn vire lofe pour lofe.



Une bordée bâbord du sloop Adventure, canonne encore la tour de San Marcos


Heure 1= T7 : Au bruit des canons, les marins espagnols se hâtent de rejoindre leur chébec

Les pirates feignent l'affolement pour suivre les marins espagnoles qui regagnent le port


la caravane s'étire de plus en plus.


Heure 1= T7 : Au bruit des canons, le pilote espagnol quitte l'auberge pour observer la canonnade
Long John Silver voit bien que la perspective d'un trésor intéresse le pilote qui reste perplexe en apprenant qu'il faudra le sortir d'une épave échouée sur le banc d'argent


la patience des pirates a des limites. Ils s’apprêtent à assommer le pilote discrètement à la prochaine canonnade


Heure 1= T9 : Le brigantin "La Trompeuse" de Van Hoorn envoie une bordée babord sur la tour de San Marcos


La batterie de 7 canons de 12£ de San Marcos tire une première salve sur "La Trompeuse"
"La Trompeuse" perd 7 points de coque dont 2 sous la ligne de flotaison. Il lui faut aussitôt pomper et réparer pour ne pas perdre encore 2 points de flotaison au prochain tour

Heure 1= T10 : Le sloop pirate "Le Ferret" est dissimulé en marchand français
Deux pirates assomment discrètement le pilote et le traine entre leurs épaules.
Long John Silver semble accompagner le pilote ivre vers le port pour l'embarquer sur une chaloupe à voile, type canot maltais


L'ancre du Ferret semble déraper par accident. Le Ferret cule sur le chébec « Corazon del Mar» dont l'équipage l'écarte sur bâbord

Heure 1= T11 : Le brigantin "La Trompeuse" avance au près à un noeud hors de l'angle de tir des canons du fort
Mais le déplacements de canons de place de 12£ se faisaient sur le champ de bataille par les canonniers munis de bricoles.
Aussi ils peuvent orienter son fut à la bricole vers le brigantin


"La Trompeuse" avance au près hors de l'angle de tir

Heure 1= T13 : Le brigantin "La Trompeuse" avance au près à un nœud hors de l'angle de tir des canons du fort
Les réparations de coque sont achevés sous la ligne de flottaison
Au même moment, dans la passe, "un brigantin espagnole envoie une bordée tribord de boulets ramés sur Le sloop pirate "Adventure". Cela correspond à Heure 3=T2


"La Trompeuse" envoie une seconde bordée bâbord sur le canon de place de 12£ qui répond

http://malo.du.kern.free.fr/Escarmouche.html

3 Re: pillage au bruit des canons le Jeu 7 Mar 2013 - 11:18

Patrice

avatar
Admin
Donc si je comprends bien, ce jour-là on a fait 10 à 12 tours de jeu à l'heure ? Sachant que c'était de la démonstration publique, donc qu'on passait la plupart du temps à s'arrêter pour expliquer aux visiteurs.

…Ce qui montre la rapidité de jeu des excellentes règles que sont PMET et Argad… geek


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

4 Re: pillage au bruit des canons le Jeu 7 Mar 2013 - 20:07

malo du Kern

avatar
@Patrice a écrit:Donc si je comprends bien, ce jour-là on a fait 10 à 12 tours de jeu à l'heure ? Sachant que c'était de la démonstration publique, donc qu'on passait la plupart du temps à s'arrêter pour expliquer aux visiteurs.

…Ce qui montre la rapidité de jeu des excellentes règles que sont PMET et Argad… geek
Oui
Je n'avais pas envisagé cette comptabilité. Mais de 14h24 à 18h, soit moins de 4H, j'ai décomposé cela en 3 phases
-heure 1 : 13 tours
-Heure 2 : 10 tours avec chevauchement (3 tours T11=T1)
-heure 3 : 14 tours

Donc on est certainement fort. Embarassed Mais il faudrait commencer le jeu plus tôt pour le terminer

Et cela fait beaucoup d'actions à commenter. Smile

Dans la phase 1 où je n'avais avec toi qu'à improviser dans ma recherche de tout butin possible, je suis content d'avoir trouver vraiment quelque chose à voler. Cette partie roliste n'est pas mon fort. La partie de la Gacilly m'a inspiré.

Ensuite tu as fait comme si mes pirates ne pouvaient attirer la méfiance des Espagnols. Il est vrai que tu tirais au dé avec tes smileys.

Je suis content de leur avoir tendu un bon guets-apens en culant sur le Chébec.

En plus j'y ai retrouvé les conditions d'il y a un an où j'étais visiteur comme ( et avec ) notre visiteur de ce Dimanche.
il y a un an on tenait le même rôle mais avec des conditions de fuite un peu différente. Heureusement que nos pirates étaient affaiblis par la canonnade du fort car il était seul contre 4 navires.
Je lui ai donné l'Andromède de Suliac du Kern. Il s'en est bien tiré.
Il avait déjà une expérience en ayant laissé passer Didier une fois.
Avant de démarrer, je lui ai rappelé pourquoi il avait perdu contre Didier.
Et cela a payé.

J'arrête ce commentaire car j'ai encore une longue histoire de "colonne de secours" britto-romaine à mettre sur mon site.
Ou "comment Arthur a été secouru par une valeureuse colonne de 18 fantassins britto-romains" même s'il en conserva une blessure à la tête.
Cela sera "La percée d'Arthur".
A suivre
Salut

http://malo.du.kern.free.fr/Escarmouche.html

5 Re: pillage au bruit des canons le Jeu 7 Mar 2013 - 21:15

Patrice

avatar
Admin
@malo du Kern a écrit:Mais il faudrait commencer le jeu plus tôt pour le terminer
Oui la mise en place a été un peu longue.

Mais on savait à l'avance que ces deux jours seraient de la démonstration. Je ne pensais même pas qu'il y aurait eu un tel déroulement d'aventure logique.

@malo du Kern a écrit:Dans la phase 1 où je n'avais avec toi qu'à improviser dans ma recherche de tout butin possible, je suis content d'avoir trouver vraiment quelque chose à voler. Cette partie roliste n'est pas mon fort.
Et moi je ne m'attendais pas du tout à ce que tu débarques aussi longtemps. What a Face

Parfois dans les jeux de rôles c'est quand on se trouve à faire des trucs à contre-emploi que c'est le plus prenant.

@malo du Kern a écrit:tu as fait comme si mes pirates ne pouvaient attirer la méfiance des Espagnols. Il est vrai que tu tirais au dé avec tes smileys.
Tu as vu que j'avais fait des tests de moral à l'arrivée de vos bateaux (le tien, et ceux de Dids). Résultat : les Espagnols ne se doutaient de rien…

Et à la Gacilly, Dids a semblé approuver l'usage des dés à smileys avec la règle PMET dans ce contexte, donc j'ai continué comme on l'avait testé avec lui. Des suggestions d'usage de ces dés étaient déjà en ligne là : http://www.argad-bzh.fr/argad/pdfs/des-meteo-emoticon.pdf


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

6 Re: pillage au bruit des canons le Sam 9 Mar 2013 - 13:09

malo du Kern

avatar
Avec PMET, les visiteurs comprennent vite les règles de base de la navigation.
Le jeu est ensuite rythmé par le tri de canon : 1 pour 4 tours.
Tant qu'il n'y a pas d'abordage, cela va vite.
Un débarquement sur terre peut rallonger le temps.

Il faut prévoir dans le scénario plusieurs phases où les visiteurs peuvent intervenir, et démarrer assez vite. Un schéma du site comme je le fais ici aiderait à comprendre où manœuvrer avec le vent.
@Patrice a écrit:
@malo du Kern a écrit:Dans la phase 1 où je n'avais avec toi qu'à improviser dans ma recherche de tout butin possible, je suis content d'avoir trouver vraiment quelque chose à voler.
Et moi je ne m'attendais pas du tout à ce que tu débarques aussi longtemps. What a Face

tactique improvisée
-il fallait rester d’honnêtes marchands s'informant de ce qui pouvaient être acheté
-il fallait attendre le tir de diversion pour profiter de l'affolement
-en fait je faisais mes courses en libre service attendant de piquer les chariots après la caisse.
@Patrice a écrit:
@malo du Kern a écrit:Cette partie roliste n'est pas mon fort.

Parfois dans les jeux de rôles c'est quand on se trouve à faire des trucs à contre-emploi que c'est le plus prenant.
-Angoissé car je ne savais pas quoi chercher
-Angoissé car je savais qu'il y a une milice noire prête à surgir de toute maison ou bâtiment de la plantation,
-rassuré car je savais comment m'enfuir sans craindre le chébec et les canons du fort

Et après, Incha'Allah, A la gràce du dieu des frères de la côte.

http://malo.du.kern.free.fr/Escarmouche.html

7 phase 2 : raide sur le port le Sam 9 Mar 2013 - 14:10

malo du Kern

avatar
Rennes-2013-Heure 2: Raide à San Augustine pendant l'attaque du fort San Marcos
Heure 2:
"Le Ferret" menacer de sa mitraille le chébec « Corazon del Mar» et son équipage arrivant sur la plage


embuscade des pirates

Heure 2= T1 : Le sloop pirate "Le Ferret" va culer pour provoquer l'attention des espagnols

Long John Silver et 2 pirates soutenant le pilote assomé, vont embarqués discrètement sur une chaloupe à voile
Trois pirates sur la plage interpèlent les marins espagnols : "Rejoignez nous, frères de la côte ou vous mourrez sous la mitraille"
Sans abrit sur la plage, les espagnols acceptent la proposition. "OK! Alors jetez vos armes à l'arrière de la chaloupe!"

Trois pirates descendent sur la plage hors du cône de tir où sont situés les marins espagnols

Heure 2= T2 : Le sloop "Le Ferret" a culé sur le chébec
4 pirates menacent les 2 muletiers de la caravane espagnole. Un d'eux refuse de se rendre. Il va combattre les 2 pirates. Il meurt après avoir tué un de ces adversaires.
4 marins espagnols hâlent une seconde chaloupe où sont montés les 5 autres marins espagnols.


Un grenadier sur l'arrière du Ferret menace d'une grenade l'équipage du « Corazon del Mar» qui se rend

Heure 2= T2 : Pendant ce temps, devant le fort,...



Un canon de campagne de 12£ de San Marcos vise "La Trompeuse"


Heure 2= T3 : "La Trompeuse" subit un tir du canon de 12£ de campagne placé au nord de la tour de San Marcos


Echange de tir entre Le canon de campagne de 12£ et une bordée bâbord de 8£ de "La Trompeuse"


Heure 2= T3 : Un pirate a menacé l'esclave de la plantation qui a accepté de les suivre vers la plage avec ses 2 mules.
Un client de l'auberge a observé le combat avec le muletier et court alerter le gouverneur des exactions des pirates sur le port.


l'esclave de la plantation arrive au port escorté par un pirate

Heure 2= T3
Trois pirates barrent la chaloupe qui mènent 6 marins espagnols vers le sloop.
La chaloupe de Long John Silver aborde le Ferret qui y est aussitôt amarrée.


Quatres autres marins espagnols et l'escalve déchargent leurs deux mules des balots de fourrures pour les transporter dans la première chaloupe

Heure 2= T4 : les 2 mules de l'esclave arrivent sur la plage
La chaloupe de Long John Silver, s'amarre au sloop avec une solide aussière.
Long John embarque sur le Ferret avec un pirate et le pilote.
4 marins espagnols déchargent la nourriture et le rhum pour les charger dans une chaloupe où sont montés les 6 autres marins.


Long John Silver ordonne à un pirate de descendre sur le « Corazon del Mar» qui est amarré au Ferret pour transborder la moitié du fret sur le ferret

Heure 2= T5 : trois pirates et 6 marins espagnols embarquent sur le sloop
3 marins espagnols et un pirate virent au cabestan pour remonter l'ancre du chébec.


Long John Silver ordonne à 3 espagnols de rejoindre le pirate sur la chaloupe et haler le Ferret pour faire venir l'ancre à pic

Heure 2= T6 : La chaloupe à voile qui est amarrée à la proue du Ferret, a embarqué 3 espagnols avec un pirate . Elle va aider 4 hommes au cabestan, à haler le Ferret à la verticale de son ancre
Le chébec, amarré au Ferret par une aussière, s'aligne sous le vent du Ferret qui à l'aplomb de son ancre est prêt à la lever
Les 3 derniers pirates et 4 derniers marins espagnols montent sur la dernière chaloupe, celle qui contient la nourriture et le rhum.
Ils libèrent l'esclave qui préfère s'enfuir. Ils le regrètent bien car ils n'ont pas trop de marins
L'escouade de cavalerie espagnole arrive près de l'auberge
Long John Silver ordonne aux 2 espagnols du chébec de placer la vergue de sa voile latine sur tribord


Long John Silver ordonne aux fusiliers de tirer sur l'escouade de cavalerie espagnole dès qu'elle sera sur la plage

Heure 2= T7 : La chaloupe à voile remorque le Ferret avec une aussière capelée à la proue. Elle aide 3 espagnols au cabestant, à haler le Ferret à la vertical de son ancre
Sous la surveillance des 3 derniers pirates, les 4 marins espagnols rament pour approcher la dernière chaloupe du chébec.
L'escouade de cavalerie tarde trop pour arreter les pirates. Elle va devoir se mettre à l'abri de la mitraille et donc renonce à approcher la chaloupe
Long John Silver ordonne aux 2 espagnols du chébec de hisser la vergue de sa voile latine

Long John Silver ordonne au Ferret de hisser le foc et tient 4 canonniers prêts à tirer une bordée de mitraille sur la cavalerie

Heure 2= T8 : le Ferret à la vertical de son ancre, Long John Silver ordonne de lever l'ancre aux 4 hommes sur le cabestan
Long John Silver ordonne de border les focs, puis au près la brigantine.
L'équipage du Ferret est au complet avec 3 gabiers espagnols et 9 pirates. Le pilote et le capitaine sont mis au fer dans la cale.
la dernière chaloupe est amarrée au chébec. Les 3 derniers pirates et 4 marins espagnols vont pouvoir y transborder la nourriture et le rhum.
L'escouade de cavalerie se met à l'abri de la mitraille derrière des buissons

Long John Silver ordonne au chébec de le suivre et de couvrir sa poupe.

Heure 2= T9 : La chaloupe à voile largue la remorque. Long John Silver ordonne aux espagnols de bosser l'ancre
Le ferret virre au près. Long John Silver ordonne de border la brigantine.
Depuis la dernière chaloupe qui est amarrée au chébec, les 3 derniers pirates et 4 marins espagnols vont embarquer sur le chébec.
L'escouade de cavalerie se maintient à l'abri de la mitraille derrière des buissons
[

Long John Silver tient 4 canonniers prêts à tirer une bordée de mitraille sur la cavalerie

Heure 2= T10 : La chaloupe à voile se dirige déjà vers la passe. Long John Silver ordonne à 2 espagnols de caponner l'ancre
Le ferret au près, Long John Silver ordonne de se diriger droit sur la passe en laissant le banc de sable à tribord.
Depuis la dernière chaloupe qui est amarée au chébec, les 3 derniers pirates et 4 marins espagnols embarquent sur le chébec.
L'équipage du chébec est au complet avec 6 gabiers espagnols sous les ordres de 4 pirates.

Long John Silver ordonne au chébec de libérer la remorque et de border sa voile au près

Heure 2= T10 : A l'entrée de la passe, un brigantin espagnole "L'Andromède" manœuvre pour barrer la passe aux pirates.
Déjà "L'Andromède" manœuvre pour canonner l'Adventure de Barbe Noire Long John Silver n'a pas le temps de charger à boulet ses canons pour bombarder les cavalier et le port. Il faut fuir avant car il ne veut pas être bombarder au fond du port par ce brigantin.


le brigantin espagnole "L'Andromède" fonce vers Le sloop pirate "Adventure" virant dans la passe

http://malo.du.kern.free.fr/Escarmouche.html

8 Re: pillage au bruit des canons le Dim 10 Mar 2013 - 14:25

Dids

avatar
N'empêche que le joueur qui est venu prendre en charge l'Andromède nous a mis une sacrée raclée...Quand je pense qu'il n'avait fait qu'une seule partie l'an passé...Cela a suffit pour bien maitriser les règles de navigation en tout cas.

http://www.maistrepique.fr

9 Re: pillage au bruit des canons le Lun 11 Mar 2013 - 14:31

malo du Kern

avatar
@Dids a écrit:N'empêche que le joueur qui est venu prendre en charge l'Andromède nous a mis une sacrée raclée...Quand je pense qu'il n'avait fait qu'une seule partie l'an passé...Cela a suffit pour bien maitriser les règles de navigation en tout cas.
Oui tout à fait d'accord. Il a posé un réel problème.
Dommage qu'on ait pu terminer la partie pour connaitre le résultat de la fuite: abordage ou évitement et canonnade
J'en parlerai ce soir en terminant ce récit.


Dans la même position que lui, à Rennes il y a un an (visiteur), c'est ce qui m'avait aussitôt séduit.
Malgré l’éperonnage par mon sloop d'un brigantin ( qui arrivait à 5 noeuds sur moi au près à 3 noeuds max), j'avais pu couper les grappins et éviter un abordage désavantageux à 15 contre 22. Je sentais bien que cela ne pouvait tourner en ma faveur. Mon adversaire étant parti fumé, j'avais réfléchi et choisi de m'écarter de son bateau. Ce qui m'a permet de lui envoyer une bordée à bout portant dans la proue. Je crois que j'avais choisi des boulets ramés.
Pour maitriser l'abordage, il vaut mieux pratiquer les règles Argad auparavant.
Sa simplicité est liée au gabarit et l'utilisation d'une simple table de résolution et ce pour tout un groupe embarqué sur le même navire.

Par contre il faut surveiller les 4 tours pour charger une bordée scratch . Le visiteur a fait une erreur en chargeant 2 bordées simultanément. C'est est encore facile de surveiller un seul adversaire qui tire en plus au même rythme, cela se complique avec plusieurs Exclamation

http://malo.du.kern.free.fr/Escarmouche.html

malo du Kern

avatar
Heure 3 [url]interceptionPiratesR13.html]Interception des pirates fuyant San Augustine [/url]
Alerté par les signaux émis par l'escarmouche de San Augustine, Suliac du Kern franchit la passe du Nord avec un brigantin armés aux couleurs de l'Espagne.
Effrayé par la perspective d'être canonné au fond du port, les pirates s'enfuient au plus vite.


L'Andromède se positionne sur la passe pour canonner à boulet ramés, les sloops des pirates en fuite

Heure 3= T1 : "L'Andromède" manœuvre pour canonner l'Adventure de Barbe Noire


Le sloop pirate "Adventure" et le brigantin espagnol "L'Andromède" vont se croiser sur la passe


Heure 3= T2 : La chaloupe pirate ne hale plus le Ferret (remarque libérée) et fait voile vers l"Adventure", droit sur la passe
Un enfant semble intéresse par les décors.

Le sloop pirate "Adventure" vire vent debout alors que le brigantin espagnole "L'Andromède" fonce vers lui dans la passe

Heure 3= T2 : "L'Andromède" envoie une bordée tribord de boulets ramés sur Le sloop pirate "Adventure"
Un navigateur de l'"Adventure" est assommé sur critique. Ce navire perd 1 point de gréement, 1 point de coque et 1 marin

Le sloop pirate "Adventure" avance tribord amure près du banc de sable de la passe.

Heure 3= T3 : "L'Andromède" fait barrage aux pirates dans la passe



"L'Andromède" contourne Le sloop pirate "Adventure" sous son vent

Heure 3= T4 : Long John Silver se dirige droit sur la passe en laissant le banc de sable à tribord.
Le chébec le suit pour couvrir sa poupe.


Le Ferret et le « Corazon del Mar» quittent le port au près.

Heure 3= T5 : "L'Andromède" vire lofe pour lofe pour contourner L' "Adventure"


la chaloupe, le « Corazon del Mar» et le Ferret avancent vers la passe

Heure 3= T6 : "L'Andromède" envoie une bordée bâbord de boulets ramés sur Adventure
"Adventure" perd 3 points de gréement et un marin
"L'Andromède" tire avec pierret tribord arrière sur l'arrière bâbord de l'Adventure
"Adventure" perd un marin et barbe rouge est blessé au ventre.

"L'Andromède" envoie 2 bordées de boulets ramés sur "La Trompeuse" et Adventure

Heure 3= T6 : "L'Andromède" envoie une bordée tribord de boulets ramés sur "La Trompeuse"
"La Trompeuse" perd 2 points de gréement et un marin

"L'Andromède" envoie 2 bordées de boulets ramés sur "La Trompeuse" et Adventure


Heure 3= T8 : "La trompeuse" envoie une bordée bâbord de boulets sur "L'Andromède"
"L'Andromède" perd un timonier et un marin

"Le Ranger" envoie une bordée bâbord de boulets sur "L'Andromède"



Heure 3= T10 : "L'Andromède" envoie deux bordées de boulets ramés sur la chaloupe pirate et l'Adventure
la chaloupe pirate perd un espagnol et démâte en perdant 2 hommes dont le pirate
L'"Adventure" perd 2 points de gréement et son mat. La chute du gréement tue deux marins.
"L'Andromède" n'avait pu recharger qu'une bordée depuis T6. Elle n'a réalisé qu'un des 2 tirs
[url=http://malo.du.kern.free.fr/pirates/rapineSanAugustineRennes13/imglarge/raideSanAugustineRennes13_042.jpg [/url]

la chaloupe pirate et L'"Adventure" sont désemparés sous le tir à démâter de l'Andromède

Heure 3= T11 : "L'Andromède" semble effrayer "La Trompeuse"
"La Trompeuse" évite l'affrontement au canon car elle a été bien éprouvée par la défense du fort.
"La Trompeuse" n'a perdu qu'un canon et 3 points de gréement mais il ne lui reste plus que 8 hommes et 5 points de coque

"La Trompeuse" abat pour se réfugier dans le port

Heure 3= T13 :"La Trompeuse" va lofer dans le port puis virer vent debout
"La Trompeuse" est hors de portée (61cm) des canons du fort Les espagnoles impuissants redoutent sa puissance de tir sur les habitations du port

Du port, "La Trompeuse" tire une bordée bâbord sur les cavaliers et la maison du gouverneur


Heure 3= T14 :"L'Andromède" envoie une bordée tribord de boulets ramés sur le Ferret
le Ferret perd 2 gabiers espagnols. Un incendie se déclare dans l'entrepôt du port
le Ferret envoie une bordée bâbord de boulets ramés sur "L'Andromède" qui perd 1 point de gréement, 1 point de coque et 1 marin


Sous les boulets de l'Andromède, Le Ferret amarre la chaloupe pirate désemparée mais protégée des tirs.
La jeu s'est terminé ainsi.

http://malo.du.kern.free.fr/Escarmouche.html

malo du Kern

avatar
faute de temps, nous n'avons pas joué la suiteC'est bien dommage car on était bien parti pour faire une bonne démonstration de PMET.
Suliac choisirait de protéger la cargaison de "L'Andromède" et le port où "La Trompeuse" blessée fait des ravages. Ses 14 marins de classe 3 sont bien éprouvés pour un abordage.

Le « Corazon del Mar» intact, virera
- vent debout pour envoyer une bordée tribord de mitraille sur "L'Andromède" qui peut perdre des marins.
-Puis Le Corazon virera lofe pour lofe pour tirer sur "L'Andromède" avec batterie bâbord avec boulet ramé.
-Enfin le Corazon sortira de la passe tribord amure comme le Ferret.
le Ferret est intact. Il a encore ses 8 canons et 9 pirates. Ses 9 marins de classe 3 et 4 sont en sous effectifs pour un abordage. Il doit aussi secourir l'Adventure de Barbe Noire.
L'Adventure qui a perdu tous ses points de gréement est démâté. Il est fragile avec 2 points de coque mais peut être remorqué par le Ferret.
Ces 2 navires peuvent aussi barrer la passe sur bâbord amure pour soutenir "La Trompeuse" qui est rentrée au port.

L'"Andromède" laisse passer le Ferret car il est menacé par le chébec qui est intact.
Ensuite
-Sur tribord "L'Andromède" avec ses 10 canons, tirera sur l'Adventure et le Ferret et
-Sur bâbord "L'Andromède" tirera sur "la Trompeuse" pour qu'elle quitte le port au plus vite.


L'"Andromède" va border ses voiles pour laisser passer le Ferret qui ne cherche pas l'abordage

http://malo.du.kern.free.fr/Escarmouche.html

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum