...Forum de jeux d'aventures de figurines miniatures, en Bretagne... et ailleurs aussi !

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

An Argader » Figurines, décors, librairie » Librairie » Auray 1364, un combat pour la Bretagne

Auray 1364, un combat pour la Bretagne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Auray 1364, un combat pour la Bretagne le Jeu 29 Nov 2012 - 9:21

Ehouarn

avatar
Un livre tout neuf aux PUR et qui sera présenté ce vendredi à Auray par son auteure, Laurence Moal. Evidemment je vais tacher d'y aller Wink

C'est la première bataille que j'ai racontée aux fêtes historiques de Vannes à la fin du 20ème siècle, en présentant également un Diorama de la physionomie de la bataille.

La victoire de Jean de Montfort (pro-anglais) marqua la fin de la guerre de succession de Bretagne, commencée 20 ans plus tôt comme un prélude de la guerre de ceut ans, et assura à la Bretagne une garantie sécuritaire de plus d'un siècle face à l’appétit français.



Sommaire
Préface de Michael Jones (historien anglais spécialiste de cette période)
Pourquoi une bataille rangée à Auray en 1364 ?
Jusqu’au siège d’Auray (1341-1364)
Le siège d’Auray
Auray, 29 septembre 1364 : Une bataille rangée exemplaire
Une bataille glorieuse
Les aspects tactiques de la bataille
Une bataille psychologique
Une bataille sanglante
Une bataille symbolique
Qui est le vrai vainqueur de la bataille d’Auray ? Vérité historique, certitudes mémorielles
Confirmer la victoire militaire
La mort de Charles de Blois : la réconciliation impossible ?
Une bataille fondatrice pour l’histoire bretonne
Entre souvenir et mémoire
Auray : un lieu officiel de mémoire dynastique
Une bataille confisquée ?
Le souvenir de la bataille d’Auray au cours du XXe siècle


_________________
En essayant continuellement on finit par réussir. Donc, plus ça rate, plus on a de chance que ça marche.
http://www.biodanza56.fr

2 Re: Auray 1364, un combat pour la Bretagne le Jeu 29 Nov 2012 - 14:56

Patrice

avatar
Admin
Le sous-titre est bien trouvé car il a un double sens... Smile

...on peut comprendre que c'est un combat « pour (défendre) la Bretagne » (contre ses voisins ; au même sens que "mourir pour la France", etc)

...ou un combat « pour (avoir) la Bretagne » entre les deux prétendants.


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

3 Re: Auray 1364, un combat pour la Bretagne le Lun 10 Nov 2014 - 14:50

Ehouarn

avatar
Trouvé sur le net, la photo de Laurence Moal l'auteure rencontrée lors des différentes conférences qu'elle donna à Auray. C'est une bonne historienne, pas nécessairement un bonne oratrice, mais elle maîtrise bien son sujet.



Il y a 650 ans, la bataille d'Auray a été décisive dans la guerre de succession de Bretagne. Une visite guidée des lieux de cet affrontement sanglant a lieu ce samedi matin, à l'occasion des journées du patrimoine.

Entretien

Laurence Moal, Docteur en histoire médiévale, auteur du livre « Auray 1364 : un combat pour la Bretagne ».

C'est quoi la bataille d'Auray ?

C'est une bataille rangée, qui se déroule en pleine Guerre de Cent ans. Elle met fin au conflit qui oppose les deux prétendants au duché de Bretagne : Jean de Montfort et Charles de Blois. Le premier est soutenu par le roi d'Angleterre (Édouard III), qui revendique lui-même le trône de France. L'autre par le roi de France, Charles V. La guerre de succession de Bretagne, c'est une guerre civile dans une guerre européenne.

Quelle est l'origine de cette guerre de succession ?

En 1341, le duc Jean III meurt sans héritier direct. Sa nièce, Jeanne de Penthièvre, et son demi-frère, Jean, comte de Montfort, revendiquent tous deux la couronne ducale. Jeanne est mariée à Charles de Blois, neveu du roi de France. Charles et Jeanne se revendiquent duc et duchesse de Bretagne. De son côté, Jean de Montfort meurt en 1345 mais son fils, également appelé Jean de Montfort, reprend le flambeau après avoir passé sa jeunesse en Angleterre. Cette guerre est ponctuée de trêves et de négociations.

Pourquoi tout va se jouer à Auray ?

Charles de Blois s'est emparé de la ville en 1342. C'est un site très intéressant car il y a un château et un port. Jean de Montfort, lui, a pris le château de Suscinio et Vannes. S'il fait tomber Auray, il deviendra maître du sud de la Bretagne. Il met le siège sur Auray, début août 1364. La ville se rend mais pas le château, qui est tenu par une garnison. Charles de Blois apprend la nouvelle depuis Guingamp. Rejoint par Bertrand du Guesclin, le connétable de France (le plus haut grade de l'armée à l'époque), il marche sur Auray. Le 29 septembre, les deux armées se retrouvent face à face le long de la rivière du Loch, au nord de la ville.

Comment se déroule la bataille ?

Pour les chroniqueurs, Charles compte entre 3 500 et 4 000 hommes, Jean entre 1 800 à 3 000. Les deux armées se mettent d'accord sur un champ de bataille, vraisemblablement situé sur le site de la Chartreuse, à Brec'h. L'affrontement est sanglant. Jean de Montfort l'emporte. Charles de Blois meurt, du Guesclin est fait prisonnier. Selon les chroniques anglaises, 900 hommes sont tués et 1 500 sont faits prisonniers du côté Franco-Bretons.

Quelles sont les conséquences ?

Jeanne de Penthièvre renonce à ses prétentions. Jean de Montfort est reconnu par le traité de Guérande comme seul duc de Bretagne sous le nom de Jean IV. La dynastie Montfort régnera jusqu'à Anne de Bretagne.

Recueilli par David DUPRÉ.


_________________
En essayant continuellement on finit par réussir. Donc, plus ça rate, plus on a de chance que ça marche.
http://www.biodanza56.fr

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum