...Forum de jeux d'aventures de figurines miniatures, en Bretagne... et ailleurs aussi !

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

An Argader » Règles « Argad ! » » Questions et suggestions » cacher pieges ou figurines après occupation d'un terrain forestier dense

cacher pieges ou figurines après occupation d'un terrain forestier dense

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

malo du Kern

avatar
Une suggestion, sans plus.
Je trouve qu'une forêt inoccupée (distance) depuis un certain temps, devrait pouvoir laisser apparaître par surprise un groupe adverse après le phase mouvement des autres ( en le marquant sur un papier confié au MJ).
La distance en forêt du premier groupe ennemi serait fixée par la taille du groupe caché. Dès que la distance est inférieure au min, cette troupe apparait. Sinon elle attend le moment opportun pour se montrer ou tirer.
Si la forêt a déjà été explorée, la troupe peut avoir posé des pièges (bruit=distance min double), ou un guetteur caché (idem car il patrouille) connus du MJ.

http://malo.du.kern.free.fr/Escarmouche.html

Patrice

avatar
Admin
Bonne question, et elle n'est pas nouvelle. Les mouvements cachés sont un problème récurrent depuis l'inventions des wargames ! Very Happy

Dans la réalité, si le terrain est boisé et valonné, quasiment personne ne voit personne ; mais dans un wargame, les joueurs sont au-dessus et ils voient tout.

Il y a des tas de solutions plus ou moins bonnes ; par exemple, écrire en secret les mouvements des troupes cachées sur une feuille, ou bien déplacer plusieurs pions (des "leurres") dont un seul représente la troupe cachée et les autres rien.

Le problème n'est pas seulement de pouvoir cacher une escouade dans la forêt, c'est comment tu la déplaces après. Car forcément le joueur va vouloir la faire apparaître à l'endroit où elle sera la mieux placée pour tirer sur l'ennemi ; or 2 ou 3 tours plus tôt il ne savait pas où l'ennemi serait exactement, donc rien ne prouve que son escouade avait le temps de se placer juste à l'endroit voulu. De plus, l'autre joueur (par exemple avec des cavaliers) pourrait dire que l'escouade cachée ne voyait pas comment ses cavaliers contournaient la forêt ...il faudrait donc que les cavaliers dans la plaine puissent aussi garder leurs mouvements secrets ! on n'en sort pas. ET les règles doivent pouvoir fonctionner aussi sans MJ.


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

malo du Kern

avatar
J'allais pas aussi loin. Le joueur donne la position sur papier au MJ. Il joue un certain temps avec D6 jusqu'à ce qu'ils soient placés. Ensuite s'ils bougent, on les voient. De même s'ils sont débusqués par approche ennemie.
Mon problème est coté gestion MJ et son contrôle de la distance pour les débusquer.
C'est un peu ce qui ce passe quand un ours est proche des figurines. Personne ne connait son humeur.

http://malo.du.kern.free.fr/Escarmouche.html

malo du Kern

avatar
Patrice a écrit: l'autre joueur (par exemple avec des cavaliers) pourrait dire que l'escouade cachée ne voyait pas comment ses cavaliers contournaient la forêt ...il faudrait donc que les cavaliers dans la plaine puissent aussi garder leurs mouvements secrets ! on n'en sort pas. ET les règles doivent pouvoir fonctionner aussi sans MJ.
A Lorient, j'ai fuis car mes fantassins ne pouvaient qu'entendre la cavalcade sans estimer le nombre.

Pour les cavaliers, il faudrait un déplacement de cavalerie (sans les voir) avec nuage de poussière. Ils n'apparaitraient qu'à distance de tir. Ainsi les fantassins apeurés se mettraient en défense serrée. Aussi les cavaliers se reploieraient en caracole pour les arroser de leur tir et provoquer la débandade avant la charge. La caracole permet aussi à la cavalerie d'estimer la force adverse par sa puissance de tir ou sa résistance. Elle peut encore se replier. Je ne pense pas que Ney l'ai employée à Waterloo. Ils n'ont même pas endommagé les batteries.

http://malo.du.kern.free.fr/Escarmouche.html

Patrice

avatar
Admin
malo du Kern a écrit:Pour les cavaliers, il faudrait un déplacement de cavalerie (sans les voir) avec nuage de poussière
Difficile à jouer à chaque fois, mais ça peut être prévu dans un scénario. Sinon, on considère en général que la vue s'étend aussi loin qu'il n'y a pas d'obstacle (ou bien, jusqu'à 2 mètres environ).

L'idée du nuage de poussière est à explorer Very Happy ca fait plutôt partie des idées d'« intox » comme on a déjà fait dans nos parties pirates (les canons de bois dans mon fort, ou certaines ruses de Dids avec le galion)...


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

malo du Kern

avatar
Patrice a écrit:
malo du Kern a écrit:Pour les cavaliers, il faudrait un déplacement de cavalerie (sans les voir) avec nuage de poussière
Difficile à jouer à chaque fois, mais ça peut être prévu dans un scénario. Sinon, on considère en général que la vue s'étend aussi loin qu'il n'y a pas d'obstacle (ou bien, jusqu'à 2 mètres environ).

L'idée du nuage de poussière est à explorer Very Happy ca fait plutôt partie des idées d'« intox » comme on a déjà fait dans nos parties pirates (les canons de bois dans mon fort, ou certaines ruses de Dids avec le galion)...
Avant que les troupes n'aient pas été évaluées par des éclaireurs, Il faudrait que ni leur nature et ni leur nombre ne soient connus. Certes 2 troupes saxonnes ont été aperçues. Mais aussitôt une juste force d'interposition a été envoyée contre elles. Il y a un effet hélicoptère d'observation.
En réalité c'est impossible pour évaluer toute une colonne de soldat avec la limite :2m max
- sur une voie romaine
-en plaine alors qu'un bois masque la vue de la colonne saxonne ou de l'escadron de cavalerie.
Il faudrait déplacer des pions (cavalerie, fantassin) représentant chaque colonne.
Le MJ doit connaître le contenu de chaque colonne, et obliger le moment venu, le remplacement du pion par les figurines.
Cela rendrait nécessaire le positionnement de sentinelles ou utile une tour de guet.

En plaine, un nuage de fumée peut masquer une retraite. Il faudrait que le vent soit marquer comme avec PMET.
De même, avec le vent, les saxons auraient pu mettre le feu à leurs fagots à condition qu'ils ne les enfument pas. Direction du vent tirée au sort tous les 6 tours.

http://malo.du.kern.free.fr/Escarmouche.html

Patrice

avatar
Admin
C'est vrai... mais le problème n'est pas nouveau en wargame, il a toujours existé (hélas ?!)

Car c'était vrai aussi pour les trois colonnes bretonnes depuis le début de la partie (cavalerie d'Octavius, cavalerie d'Owein, infanterie + charrettes d'Owein), qui dans ce cas auraient pu exiger aussi de rester invisibles des Saxons.

Donc si on veut vraiment faire ça, il faut déplacer des leurres pour toutes les troupes concernées et ne mettre quasiment aucune figurine sur la table pendant un bon moment de la partie. C'est possible, mais c'est plus compliqué, plus lent, et bien moins visuel sur la table de jeu...


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

malo du Kern

avatar
Patrice a écrit:C'est vrai... mais le problème n'est pas nouveau en wargame, il a toujours existé (hélas ?!)
C'est une des difficultés des plateaux de jeux. Sur ordinateur, nous avons une zone de visibilité.
Patrice a écrit:Car c'était vrai aussi pour les trois colonnes bretonnes depuis le début de la partie (cavalerie d'Octavius, cavalerie d'Owein, infanterie + charrettes d'Owein), qui dans ce cas auraient pu exiger aussi de rester invisibles des Saxons.
Non. Tu as joué honnêtement ces saxons. Tes archers ne se sont pas barricadé longtemps avant. Tu n'as pas amené des troupes du fort pour défendre le village ( mauvaise idée quand on connait le nombre d'assaillants).
Tes saxons n'ont même pas mis le feu au village car ils ont été surpris par la cavalerie d'Owein.
Ta tour de guet saxonne devait respecter une distance >2m pour signaler les assaillants.
Patrice a écrit:
Donc si on veut vraiment faire ça, il faut déplacer des leurres pour toutes les troupes concernées et ne mettre quasiment aucune figurine sur la table pendant un bon moment de la partie. C'est possible, mais c'est plus compliqué, plus lent, et bien moins visuel sur la table de jeu...
Non, au dela d'une distance de visibilité, les assaillants ou amis doivent être représenté par Caval, infant. Ensuite reconnaissance par cor comme on salut au canon. Enfin le nombre et la nature apparait à distance de visibilité. Ainsi à faible distance, on peut décider d'incendier avant un repli de dernière minute ( toujours indiquer le vent pour enfumage).

http://malo.du.kern.free.fr/Escarmouche.html

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum