...Forum de jeux d'aventures de figurines miniatures, en Bretagne... et ailleurs aussi !

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

An Argader » Époques » Haut Moyen Âge » reconquète bretonne en pays Dumnonée

reconquète bretonne en pays Dumnonée

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 2]

1 reconquète bretonne en pays Dumnonée le Lun 19 Nov 2012 - 12:00

malo du Kern

avatar
Au salon de la maquette de Lorient en novembre 2012, nous venons de simuler ces combats.
Prologue :
Le chef britto-romain Owein Map Riwalaon, et Dame Marianne l'ancienne Dame du village, veulent semble-t-il reprendre le village dont les terres ont été partagées entre les Saxons et les Pictes. [url]http://argad.forumculture.net/t551-un-village-trop-loin [/url]

– Ce village est détruit et n'a pas été reconstruit : les Pictes se servent de leur moitié de ce domaine comme terrain de chasse ; les Saxons qui avaient pris le village se sont fortifiés un peu plus au sud, au bord du loch. Ils communiquent avec des navires par la mer du nord et avec les comtés de Bernicie ex Goddodin.
- Les Pictes semblent assez calmes (à moins qu'un nouveau chef s'impose parmi eux et veuille les mener à la guerre).

– Le roi Loth d'Orcanie (un roitelet Britto-Romain, qui était un grand guerrier mais qui semble moralement affaibli) a gardé de l'influence dans les environs, et pourrait vouloir en reprendre.
-Les Saxons qui s'était emparé du village l'autre fois, disposaient de peu de provision pour hiverner. Ils sortent affaibli de l'hivers et ont perdus plusieurs hommes.
les Saxons se gardent bien de s’installer dans la villa romaine à demi brûlée. Ces Barbares, superstitieux, craignent-ils les ombres des maîtres assassinés.
Ces Germains, en un pays nouveau, suivent leurs coutumes anciennes. Ils abattent des arbres et construisent, pour le chef de la tribu (thane), le noble, un hall de troncs d’arbre et pour eux-mêmes des cabanes de pionniers.
Pour répartir les terres, la bande suivra la tradition germanique. Le village (town, township, du mot saxon tun, haie) sera le propriétaire collectif des champs, mais chacun y aura sa part définie.Ils pratiquent la jachère.
On enclot un bois communal où les porcs trouveront des glands et les hommes des fagots.
Le village est administré au point de vue économique par une petite assemblée, le moot qui nomme le représentant officiel du village, le reeve. Il essaie de résoudre les difficultés de la vie quotidienne par un débat public, lequel conduit presque toujours à un compromis. La justice est rendue par une assemblée du comté (shire).

Le moot a appelé à l'aide les saxons du comté de Bernicie car il est menacé : ils ont appris que le chef britto-romain Owein Map Riwalaon se prépare à attaquer leur nouveau village. A l'allure où va, il devrait y arriver ce matin...
forces en présence chez les Saxons :
Les figurines de Saxons ont surtout des armes courtes (épées etc), des lances légères, javelots ou angons et quelques archers. Ils ne se battaient pas à cheval. Ils doivent se rassembler pour supporter la charge des bretons.
-moot saxon du village de Dame Marianne : thane classe 4 avec épée, et en classe 3, 7 archers et 8 lances
-Thane EthelStan saxon du comté de Bernicie mène 4 épées de classe 4 et des classe 3 avec 6 lances, 2 archers, 3 aches, 3 épées, un cor et un mage.
-thane Ethelfrith saxon du comté de Bernicie mène 7 saxons sans lance.

forces en présence chez les britto-romain
-Escouade d’Octavius Gracius du pays de Galles comprend 14 cavaliers de classe 4
-clan d’Owein Map Riwalaon comprend 21 lances de classe 3 avec chef classe 4, chef épée classe4, 5 archers classe 3et 7 cavaliers de classe 4 d'Owein.
Premier Jour : matin
Ainsi un fort contingent de bretons du pays de Galles et de Dumnonée (futur Strathclyde).......

….se sont présentés en pays saxon de Dumnonée , pays conquis précédemment,...

... sur les terres bretonnes de Dame Marianne.
A leur passage, Dame Marianne et ses partisans les ont rejoint.

Les bretons d'Owein ont envahi le village. Les saxons se sont enfuis vers le fort.
Ce moot saxon ne comptait pas plus de 15 défenseurs.



Dernière édition par malo du Kern le Mer 28 Nov 2012 - 23:52, édité 5 fois

http://malo.du.kern.free.fr/Escarmouche.html

malo du Kern

avatar
C'est alors que des Saxons du comté de Bernicie arrivent au secours des saxons du fort.

Owein envoya 18 fantassins, 5 archers et 7 cavaliers pour contrer les secours saxons.

EthelStan commande les saxons. Ses troupes sont divisés en 2 groupes.

Les 27 fantassins saxons étaient courageux mais en fait c'étaient surtout des classe 3 peu expérimentés. Et EthelStan ne disposait pas de nombreuses lances pour lutter contre les charges des cavaliers.
Un groupe de 20 saxons avec les 6 lances sont arrivés par la plaine avec EthelStan. Les cavaliers d'Octavius leur sont tombés dessus. Ils n'ont eu que le temps de se réfugier sur la route de la forêt. Des fagots transportés sur un travois ont pu stopper leur charge et leur ardeur.

L'autre petit groupe de 7 saxons sans lance commandé par Ethelfrith, a retenu les 7 cavaliers d'Owein et 4 fantassins longtemps dans la forêt avant de se retirer.

Ces 7 saxons ne pouvaient combattre car bien inférieurs en nombre. Ils ne pouvaient rejoindre EthelStan et ses 20 hommes car les cavaliers d' Octavius Gracius allaient leur fondre dessus.
Exemple illustrant la force des cavaliers de classe 4 contre saxon classe 3.
Pendant ce temps, 8 lances saxonnes sortent du fort pour détruire la catapulte sur la colline les surplombant. Elle est protégée par 2 cavaliers et 3 lances. Mais 5 cavaliers les chargent sous les remparts.

Résultat : 8 saxons et 1 cavalier breton tués.

Ensuite EthelStan et ses 19 saxons ont affronté les 14 bretons de Octavius Gracius et les 18 fantassins, 5 archers et 7 cavaliers d'Owein.

Des cavaliers pictes vinrent. Un saxon se détacha pour se porter à leur rencontre, mais trop tard.


...mais les cavaliers pictes vont négocier un traité avec les plus forts : les bretons.

Dans un camp retranché improvisé à la hâte dans une petite forêt, EthelStan ne pouvait qu'être défait.

Le combat fut héroïque a l'instar de ce saxon isolé qui tua un briton avant d'être entouré et tué par la horde de briton

Finalement EthelStan s'est rendu avec 6 survivants.

Ils sont prisonniers sur parole. Ils retrouveront leurs armes pour aider Owein à se venger de Grima.



Dernière édition par malo du Kern le Mer 28 Nov 2012 - 23:54, édité 2 fois (Raison : renommage des répertoires de mon site)

http://malo.du.kern.free.fr/Escarmouche.html

3 prise du fortin par les saxons le Lun 19 Nov 2012 - 13:16

malo du Kern

avatar
Tous les britton-romains assiègent le fortin.

La baliste et la catapulte ont miné le morale des défenseurs.

Les bretons ont incendié la porte. Voyant cela, et l'incendie des maisons du fort,

Epilogue :
Le chef saxon du fort a provoqué en duel Owein. Sous l'effet des sortilèges d'un mage briton, ce chef a été blessé à l'épaule et vaincu par Owein en combat singulier sur la plaine.




Dernière édition par malo du Kern le Mer 28 Nov 2012 - 23:56, édité 1 fois (Raison : renommage des répertoires de mon site)

http://malo.du.kern.free.fr/Escarmouche.html

4 analyse des forces et tactiques le Lun 19 Nov 2012 - 13:18

malo du Kern

avatar
Comparaison des forces entre 2 batailles
Pendant la précédente campagne, Grima disposait de 20 lances, 4 épées et 4 archers. Il est remplacé par l’Escouade d’Octavius Gracius du pays de Galles comprenant 14 cavaliers de classe 4. Owien dispose de 7 lances et 4 archers en plus.
Les vétérans de Dame Marianne n’avaient pas pris part au combat en rase campagne.
Les saxons disposaient des mêmes forces réunies.
Le combat eurent lieu en rase campagne. Les saxons avaient déjà été vaincu en rase campagne par la charge d’une cavalerie de 7 bretons.
[url]http://argad.forumculture.net/t551-un-village-trop-loin [/url]
Les saxons ont gagné grâce à une alliance avec les pictes et le retournement de Grima contre Owein.


Analyse des tactiques
Avec la majorité des unités briton-romaines se retournant sur les colonnes de secours saxonnes, EthelStan et Ethelfrith avaient peu de chance sur les plaines ou les routes.
Les cavaliers sont encore plus nombreux.

Le MJ a placé EthelStan en plaine et a accepté Ethelfrith sur la route romaine.
Ces 2 clans auraient dû se déplacer en forêt.
Mais la cavalerie d’Octavius est vite tombé dessus la colonne d’EthelStan en plaine.
J’étais inexpérimenté pour savoir comment les battre en se déplaçant en plaine.
J’ai placé mes bagages pour me prémunir de la charge sur les flancs. N’ayant qu’un travois, je ne protégeais qu’un petit flanc.
Je sais qu’il faut avoir des flancs protégés ( forêt et bagages) et absorbé la charge au milieu en l’entourant. Les saxons tuent sur 6+ et les cavaliers chargent sur 3+. Il faut 3 fois plus de saxons pour équilibrer les forces.
Patrice m’a fait remarquer que les bretons se déplaçaient ainsi à St Aubin du Cormier. Mais que les français ont gagné en fonçant sur la colonne centrale. CAr les français disposaient d’une cavalerie avec lance dressée comme en joute.

Toutes les charges que les saxons ont subies ont eu lieu à un contre un. J’y ai perdu au moins 8 saxons. Les cavaliers n’ont eu aucune perte.
Octavius le savait et il aurait hésité avec 3 cavaliers et peut être 6 cavaliers. Il faut empêcher la charge qui ne peut exister avec un distance inférieure à celle du jet de 2 D6 ( moyenne 6 cm).
La mobilité de la cavalerie 40cm est un avantage important face à une colonne lourde avec bagage se déplaçant de 16cm ( et si elle abandonne ses armes sur un âne avançant de 10cm )

division préjudiciable : EthelStan n’ayant pu rejoindre la grande forêt, nos colonnes saxonnes sont restées divisées. 7 hommes ont fini par abandonné sans combattre.

http://malo.du.kern.free.fr/Escarmouche.html

5 Re: reconquète bretonne en pays Dumnonée le Lun 19 Nov 2012 - 18:50

Matthieu

avatar
malo du Kern a écrit:
Les saxons ont gagné grâce à une alliance avec les pictes et le retournement de Grima contre Owein.

J'ai des cheveux blanc a me faire.

geek

6 Re: reconquète bretonne en pays Dumnonée le Mer 21 Nov 2012 - 12:49

Patrice

avatar
Admin
Très belles photos Malo ! Shocked

Marianne en a aussi une belle série, je ne sais pas si Ehouarn va faire son propre compte-rendu avec...?

Le nombre exact de guerriers est toujours un peu arbitraire de toutes façons, c'est surtout l'aventure qui compte... Very Happy


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

7 Re: reconquète bretonne en pays Dumnonée le Mer 21 Nov 2012 - 19:34

malo du Kern

avatar
Bonsoir,
Patrice a écrit:Très belles photos Malo ! Shocked

Marianne en a aussi une belle série, je ne sais pas si Ehouarn va faire son propre compte-rendu avec...?

Le nombre exact de guerriers est toujours un peu arbitraire de toutes façons, c'est surtout l'aventure qui compte... Very Happy
Si, il faut qu'Ehouarn apporte son commentaire et ses photos.
Cela m'a permis de présenter mes photos et de les commenter afin de conserver une trace de mes impressions.
Je pense qu'Ehouarn a beaucoup plus de photos et de meilleur qualité. Et il a mieux suivi la phase 1 et 3.

Sur le bilan, j'étais inexpérimenté et je n'avais pas en tête la force des figurines présentes pour adopter une tactique.
Les lances d'Ehouarn étaient à ma portée. J'aurai dû les combattre, emporter 2 fagots, et mettre le feu aux autres fagots pour protéger mes arrières de la cavalerie.

Pour aborder une campagne en égalisant les chances, il faudrait évaluer les forces.
Il faut donc un tableau comme celui de Dids à Theix, et le communiquer à tous avant la partie.
Le MJ doit y inclure les chevaux, les armes offensives de siège et défensives comme le fort. Ensuite il faut
-soit déclasser certaines figurines,
-soit prévoir un retournement d'alliance ( Octavius contre Owein, Grima contre Owein) par 2 objectifs antagonistes donnés par MJ,
-soit MJ apporte des renforts (résister jusqu'à l'arrivée de Pictes). Mes saxons ne suffisaient pas No
Ce dernier cas était jouable pour équilibrer les forces, je l’espérais depuis le début.

Même avec une force unie m'avantageant, mon inexpérience m'aurait fait perdre.

Mon inventaire des forces d'Ehouarn et de Patrice a été fait d'après les photos du forum. Vous pouvez les corriger.
idem pour la classe de figurines.
Cela me permettra avec les photos d'Ehouarn de compléter la campagne sur mon site




http://malo.du.kern.free.fr/Escarmouche.html

8 Re: reconquète bretonne en pays Dumnonée le Jeu 22 Nov 2012 - 19:02

Patrice

avatar
Admin
malo du Kern a écrit:Sur le bilan, j'étais inexpérimenté et je n'avais pas en tête la force des figurines présentes pour adopter une tactique.
Il faut dire que Riwalaon et Octavius ont joué très finement tous les deux. Avec ton arrivée inopinée derrière leur flanc je pensais qu'ils auraient un peu paniqué en se voyant encerclés. Au lieu de cela ils t'ont aussitôt attaqué tout en me bloquant dans mon fort ; j'ai tenté une petite diversion pour l'honneur avec quelques hommes... qui se sont fait massacrer.

Octavius a manié sa cavalerie de la meilleure façon qui soit avec l'aide des piétons de Riwalaon. Il est assez fréquent de voir à Argad des cavaliers se laissant submerger par des piétons de tous côtés, ils sont alors perdus ; au lieu de ça il a manoeuvré pour tirer le meilleur profit de ses charges - et contre un seul piéton, un cavalier lourd est presque invulnérable. Même avec un peu plus de guerriers saxons cela n'aurait sans doute rien changé.

malo du Kern a écrit:Pour aborder une campagne en égalisant les chances, il faudrait évaluer les forces.
Il faut donc un tableau comme celui de Dids à Theix, et le communiquer à tous avant la partie.
Le MJ doit y inclure les chevaux, les armes offensives de siège et défensives comme le fort. Ensuite il faut
-soit déclasser certaines figurines,
-soit prévoir un retournement d'alliance ( Octavius contre Owein, Grima contre Owein) par 2 objectifs antagonistes donnés par MJ,
-soit MJ apporte des renforts (résister jusqu'à l'arrivée de Pictes).
C'est faisable mais c'est un autre esprit : des batailles rangées à valeur égale. Il y a beaucoup de règles comme cela, notamment des règles de championnats... Je dois dire que je ne suis plus trop dans cet esprit car je me souviens d'une époque où les gens passaient beaucoup plus de temps à calculer et à peaufiner leur nombre de points, qu'à jouer... Rolling Eyes Neutral Et ça reste quand même très arbitraire puisque ça dépend aussi du terrain (bouché ou non, de la situation etc).

Dans cette partie, il était logique que les attaquants soient avantagés en force puisqu'ils subissaient le terrain et ses surprises, et nos réactions éventuelles ; et aussi car dans le cadre de la campagne cela avait été annoncé comme une contre-attaque assez puissante. Il y avait aussi une (faible) possibilité de rupture entre Octavius et Riwalaon... alors que dans la précédente partie l'affrontement entre Grima et Riwalaon, qui avait permis la victoire des Saxons et des Pictes, n'était pas programmé.

En fait, après coup (mais c'est facile d'y penser après coup) Æthelstan étant appelé à l'aide des Saxons locaux, aurait dû surtout éviter de se faire enfermer dans une forêt au milieu du champ de bataille. Entrer dans la forêt à sa droite lui aurait permis de progresser sans trop de risques vers le village, mais aussi de ressortir de la table si ça tournait mal – une escouade de ses guerriers a réussi à le faire (ceux rangés dans la boîte à camembert...) et ils n'ont pas tenté de revenir en renfort un peu plus tard alors qu'on avait dit qu'ils le pouvaient... ils ont eu raison sans doute.


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

9 Re: reconquète bretonne en pays Dumnonée le Jeu 22 Nov 2012 - 21:02

malo du Kern

avatar
Patrice a écrit:
malo du Kern a écrit:Sur le bilan, j'étais inexpérimenté et je n'avais pas en tête la force des figurines présentes pour adopter une tactique.
Il faut dire que Riwalaon et Octavius ont joué très finement tous les deux. Avec ton arrivée inopinée derrière leur flanc je pensais qu'ils auraient un peu paniqué en se voyant encerclés. Au lieu de cela ils t'ont aussitôt attaqué tout en me bloquant dans mon fort ; j'ai tenté une petite diversion pour l'honneur avec quelques hommes... qui se sont fait massacrer.

Octavius a manié sa cavalerie de la meilleure façon qui soit avec l'aide des piétons de Riwalaon. Il est assez fréquent de voir à Argad des cavaliers se laissant submerger par des piétons de tous côtés, ils sont alors perdus ;

au lieu de ça il a manœuvré pour tirer le meilleur profit de ses charges - et belle manoeuvre contre un seul piéton, un cavalier lourd est presque invulnérable. Même avec un peu plus de guerriers saxons cela n'aurait sans doute rien changé.
si avec meilleur classe( on inverse saxon 4 et cavalier 3), avec lance
malo du Kern a écrit:Pour aborder une campagne en égalisant les chances, il faudrait évaluer les forces.
Il faut donc un tableau comme celui de Dids à Theix, et le communiquer à tous avant la partie.
Le MJ doit y inclure les chevaux, les armes offensives de siège et défensives comme le fort. Ensuite il faut
-soit déclasser certaines figurines,
-soit prévoir un retournement d'alliance ( Octavius contre Owein, Grima contre Owein) par 2 objectifs antagonistes donnés par MJ,
-soit MJ apporte des renforts (résister jusqu'à l'arrivée de Pictes).
C'est faisable mais c'est un autre esprit : des batailles rangées à valeur égale. Il y a beaucoup de règles comme cela, notamment des règles de championnats... Je dois dire que je ne suis plus trop dans cet esprit car je me souviens d'une époque où les gens passaient beaucoup plus de temps à calculer et à peaufiner leur nombre de points, qu'à jouer... Rolling Eyes Neutral Et ça reste quand même très arbitraire puisque ça dépend aussi du terrain (bouché ou non, de la situation etc).
à part MJ qui peut cacher ses archers Question
Dans cette partie, il était logique que les attaquants soient avantagés en force puisqu'ils subissaient le terrain et ses surprises, et nos réactions éventuelles ; et aussi car dans le cadre de la campagne cela avait été annoncé comme une contre-attaque assez puissante.....
Non. Les renforts étaient bien moins puissants, moins mobiles: 16cm contre 40cm
En fait, après coup (mais c'est facile d'y penser après coup)
tout à fait
Æthelstan étant appelé à l'aide des Saxons locaux, aurait dû surtout éviter de se faire enfermer dans une forêt au milieu du champ de bataille. Entrer dans la forêt à sa droite lui aurait permis de progresser sans trop de risques vers le village, mais aussi de ressortir de la table si ça tournait mal – une escouade de ses guerriers a réussi à le faire (ceux rangés dans la boîte à camembert...)
toute troupe s'enfuyant est soumise en plaine à la charge de la cavalerie avec 1 contre 3. J'avais 20 saxons subissant l'assaut de 14 cavaliers. Impossible de rejoindre la forêt à temps sans perdre 1 saxon sur 2. Et même après, il faut être 2 fois plus nombreux.
Avec 4 travois, c'était faisable. Ou Il faudrait soit disposer de 15 lances et 5 archers et disposer d'une formation en recule avec bouclier ce que ne peuvent faire les saxons. Là on a un rapport 1 contre 2.

et ils n'ont pas tenté de revenir en renfort un peu plus tard alors qu'on avait dit qu'ils le pouvaient... ils ont eu raison sans doute.
Pour moi, ils auraient dû revenir après un certain temps avec 2 dés.
J'aurai dû le jouer pour mobiliser 7 hommes en forêt.
Sinon sans ces hommes, aurais je pu apparaître soudain en lisière comme ton archer et tirer sur les cavaliers attendant la charge. là j'aurais pu faire dégâts.

http://malo.du.kern.free.fr/Escarmouche.html

10 Re: reconquète bretonne en pays Dumnonée le Ven 23 Nov 2012 - 0:57

Ehouarn

avatar
Je vous poste ma version de la reconquête dès que je trouve le temps de le faire... autrement dis cela prendra "un certain temps"... un peu de patience mes amis Wink


_________________
En essayant continuellement on finit par réussir. Donc, plus ça rate, plus on a de chance que ça marche.
http://www.biodanza56.fr

11 Re: reconquète bretonne en pays Dumnonée le Ven 23 Nov 2012 - 8:14

malo du Kern

avatar
Ehouarn a écrit:Je vous poste ma version de la reconquête dès que je trouve le temps de le faire... autrement dis cela prendra "un certain temps"... un peu de patience mes amis Wink
bon courage Very Happy

http://malo.du.kern.free.fr/Escarmouche.html

12 Re: reconquète bretonne en pays Dumnonée le Ven 23 Nov 2012 - 12:49

Patrice

avatar
Admin
malo du Kern a écrit:avec meilleur classe (on inverse saxon 4 et cavalier 3)
Il faut rester historique... la cavalerie britto-romaine « arthurienne » c'est en grande partie des cavaliers nobles, en cotte de mailles (même si quelques-uns d'entre eux pourraient être des valets plus légers, classe 3 vêture 3).

malo du Kern a écrit:MJ qui peut cacher ses archers Question
Là c'est autre chose, c'est pour les scénarios où une troupe arrive dans un endroit hostile ou inconnu qu'elle n'a pas encore exploré. Il peut y avoir des surprises prévues dans le scénario. J'avais fait une liste de plusieurs personnages cachés dans les différentes petites forêts de la table de jeu ; chaque fois que des Britto-Romains s'en approchaient tout près ou entraient dans une de ces forêts non encore explorée, je tirais au hasard une rencontre sur la liste.

Autre possibilité : si un joueur défend sa région contre un assaillant, il pourrait noter en secret sur un papier, à l'avance, les endroits où il cache des embuscades.

Une règle optionnelle permet de faire un mouvement surprise, ou un tir surprise, avec un personnage ou groupe de personnages qui était caché avant le début du jeu, sans que les autres joueurs puissent réagir en simultané.


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

13 Re: reconquète bretonne en pays Dumnonée le Ven 23 Nov 2012 - 15:38

Ehouarn

avatar
Patrice a écrit:
malo du Kern a écrit:MJ qui peut cacher ses archers Question
Là c'est autre chose, c'est pour les scénarios où une troupe arrive dans un endroit hostile ou inconnu qu'elle n'a pas encore exploré. Il peut y avoir des surprises prévues dans le scénario. J'avais fait une liste de plusieurs personnages cachés dans les différentes petites forêts de la table de jeu ; chaque fois que des Britto-Romains s'en approchaient tout près ou entraient dans une de ces forêts non encore explorée, je tirais au hasard une rencontre sur la liste.

Autre possibilité : si un joueur défend sa région contre un assaillant, il pourrait noter en secret sur un papier, à l'avance, les endroits où il cache des embuscades.

Une règle optionnelle permet de faire un mouvement surprise, ou un tir surprise, avec un personnage ou groupe de personnages qui était caché avant le début du jeu, sans que les autres joueurs puissent réagir en simultané.

Oui et c'est ce qui donne une dimension "aventure" supplémentaire au jeu. Car quand on ne sait pas directement où se trouvent les ennemis, on prend le temps d'explorer le terrain, ne serait-ce pour ne pas prendre le risque de se faire prendre par derrière (ce que d'aucuns pourraient apprécier néanmoins Razz )


_________________
En essayant continuellement on finit par réussir. Donc, plus ça rate, plus on a de chance que ça marche.
http://www.biodanza56.fr

14 Re: reconquète bretonne en pays Dumnonée le Sam 24 Nov 2012 - 1:47

malo du Kern

avatar
Bonsoir,
Patrice a écrit:
malo du Kern a écrit:avec meilleur classe (on inverse saxon 4 et cavalier 3)
Il faut rester historique... la cavalerie britto-romaine « arthurienne » c'est en grande partie des cavaliers nobles, en cotte de mailles (même si quelques-uns d'entre eux pourraient être des valets plus légers, classe 3 vêture 3).
Je proposais cela pour éviter la course aux figurines, et le déséquilibre des adversaires.
Si on veut que les méchants saxons perdent Smile ...continuons.

Sérieusement, on pourrait évaluer les premiers affrontements, et selon le résultat
- surclasser un groupe ou en déclasser un autre. C'est envisagé dans PMET pour la capacité de navigation (nb tours pour virer lever ancre, passer sur autre table) et l'expérience au combat.

-idem en fonction du résultat des premiers combats, les pictes auraient pu trouver opportun de s'allier aux vainqueurs, ce qu'ils ont fait.
Ils auraient trouver le village en plein combat, ils auraient pu s'allier aux saxons pour agrandir leur territoire de chasse, obtenir des esclaves et piquer les armes de siège Very Happy

Si vous avez une autre idée,..je suis preneur.

http://malo.du.kern.free.fr/Escarmouche.html

15 Re: reconquète bretonne en pays Dumnonée le Sam 24 Nov 2012 - 2:13

malo du Kern

avatar
Ehouarn a écrit:
Patrice a écrit:
malo du Kern a écrit:MJ qui peut cacher ses archers Question
Là c'est autre chose, c'est pour les scénarios où une troupe arrive dans un endroit hostile ou inconnu qu'elle n'a pas encore exploré. Il peut y avoir des surprises prévues dans le scénario. J'avais fait une liste de plusieurs personnages cachés dans les différentes petites forêts de la table de jeu ; chaque fois que des Britto-Romains s'en approchaient tout près ou entraient dans une de ces forêts non encore explorée, je tirais au hasard une rencontre sur la liste.

Autre possibilité : si un joueur défend sa région contre un assaillant, il pourrait noter en secret sur un papier, à l'avance, les endroits où il cache des embuscades.

Une règle optionnelle permet de faire un mouvement surprise, ou un tir surprise, avec un personnage ou groupe de personnages qui était caché avant le début du jeu, sans que les autres joueurs puissent réagir en simultané.
sans que les autres joueurs puissent réagir en simultané= après leur mouvement et sans tirer
Oui et c'est ce qui donne une dimension "aventure" supplémentaire au jeu. Car quand on ne sait pas directement où se trouvent les ennemis, on prend le temps d'explorer le terrain, .......

OK je vois comment cela fonctionne. Le défenseur a un avantage de terrain par ces PNJ.
Argad est déjà bien testé.


http://malo.du.kern.free.fr/Escarmouche.html

malo du Kern

avatar
j'ai lu"Tir sur l’arrière d’une mêlée : Il est interdit de tirer sur des ennemis au contact d’amis, mais on peut tirer sur les rangs arrières d’un groupe dont le premier rang combat au contact en mêlée. Ce tir se fait en phase de tir."

Cela devait être possible aux archers saxons sur les remparts de tirer quand il ne restait qu'un seul saxon Question



Dernière édition par malo du Kern le Jeu 29 Nov 2012 - 0:05, édité 1 fois

http://malo.du.kern.free.fr/Escarmouche.html

17 Re: reconquète bretonne en pays Dumnonée le Sam 24 Nov 2012 - 15:46

Patrice

avatar
Admin
malo du Kern a écrit:Si on veut que les méchants saxons perdent Smile ...continuons.
Sérieusement, on pourrait évaluer les premiers affrontements, et selon le résultat
- surclasser un groupe ou en déclasser un autre. C'est envisagé dans PMET pour la capacité de navigation (nb tours pour virer lever ancre, passer sur autre table) et l'expérience au combat.
-idem en fonction du résultat des premiers combats, les pictes auraient pu trouver opportun de s'allier aux vainqueurs, ce qu'ils ont fait. Ils auraient trouver le village en plein combat, ils auraient pu s'allier aux saxons.
Si on modifie systématiquement les forces au milieu de la partie pour désavantager celui qui commence à gagner, c'est encore plus frustrant...
L'objectif n'est pas forcément que de gagner, il peut être aussi de perdre le moins mal possible.
Le Saxons ne perdent pas toujours : ils avaient gagné la première partie !

De plus, tel qu'on a commencé cette campagne, il y a une dimension diplomatique qui est intéressante.
Dans la première partie, les Pictes étaient intervenus, sur demande des Saxons, pour agrandir leur terre comme tu le suggères.
Dans cette partie-ci, il était dit qu'ils étaient beaucoup plus loin de chez eux. Et il y a eu de la diplomatie avant la partie (je ne vais pas donner des détails secrets, mais il semble clair que cette tribu picte avait conclu une trève avec Riwalaon avant cette partie).

malo du Kern a écrit:Argad est déjà bien testé.
Ca dépend sur quoi... Laughing
Les embuscades surprises d'un défenseur, c'est un vieux truc de scénarios de wargame ça n'est pas spécifique à Argad.

malo du Kern a écrit:j'ai lu"Tir sur l’arrière d’une mêlée : Il est interdit de tirer sur des ennemis au contact d’amis, mais on peut tirer sur les rangs arrières d’un groupe dont le premier rang combat au contact en mêlée. Ce tir se fait en phase de tir."
Cela devait être possible aux archers saxons sur les remparts de tirer quand il ne restait qu'un seul saxon Question
Cette possibilité est une option récente (je crois que c'était une suggestion de Dids).
Dans le cas que tu dis : oui, c'était sans doute possible de tirer sur les cavaliers qui n'étaient plus en contact avec aucun Saxon... ceci dit, là ce n'était pas vraiment des rangs arrière c'était plutôt un groupe informel... Quoiqu'il en soit, il ne restait plus qu'un seul archer sur le mur et il baissait la tête à cause du scorpion qui lui tirait dessus...


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

18 Re: reconquète bretonne en pays Dumnonée le Sam 24 Nov 2012 - 17:10

malo du Kern

avatar
Patrice a écrit:. Quoiqu'il en soit, il ne restait plus qu'un seul archer sur le mur et il baissait la tête à cause du scorpion qui lui tirait dessus...
Des cavaliers bien confiants en la précision du scorpion :même tension, même poids du projectile entre 2 tirs. La seule chose de certaine, c'est l'angle de tir. Encore un tir en mêlée autorisé.

http://malo.du.kern.free.fr/Escarmouche.html

19 Re: reconquète bretonne en pays Dumnonée le Sam 24 Nov 2012 - 17:50

Patrice

avatar
Admin
Le scorpion avait peu de chances de toucher sa cible sur le rempart.
L'archer n'était pas en mêlée.


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

20 Re: reconquète bretonne en pays Dumnonée le Sam 24 Nov 2012 - 19:19

malo du Kern

avatar
Patrice a écrit:Le scorpion avait peu de chances de toucher sa cible sur le rempart.
Alors pourquoi ne sont ils pas rester sur le rempart Question
rappelle de ton tableau

0-30 cm30-60 cm60-90 cm
cible isolé ou dispersé67-
cible en OL ou désordre5-667
cible en ordre serré4-5-65-66
(bien sûr, 7 ça veut dire un double 6)
http://argad.forumculture.net/t554-armes-de-sieges#4797

Faire un 6 avec 2 dés : 11 chances sur 36 (dont une chance sur 36 de faire double 6).=1/36+(5/6+4/6)*1/6=10/36 par temps sec
=1/36+(5/6+3/6)*1/6=9/36 par temps mouillé


L'archer n'était pas en mêlée.
Une petite erreur d'angle pour le scorpion ( 10cm sur distance 100cm)

Mais j'ai écris en pensant à la baliste. Si le tir de la baliste est un peu plus court que l'archer , cela rebondit sur le bois de la palissade et donc cela retombe sur les personnages au dessous.
J'essaie de trouver la règle sur la baliste Question

http://malo.du.kern.free.fr/Escarmouche.html

21 Re: reconquète bretonne en pays Dumnonée le Sam 24 Nov 2012 - 21:50

Patrice

avatar
Admin
Ah, la catapulte ? Je ne crois pas qu'elle ait tué personne, par contre elle foutait le feu à tout le village. C'est le scorpion qui a tué un archer sur le rempart.

Il n'y a pas de règle écrite pour la baliste, sur le coup j'ai adapté une règle de tir de mortier, c'est toujours un peu les mêmes trucs de toutes façons.


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

22 Re: reconquète bretonne en pays Dumnonée le Dim 25 Nov 2012 - 19:44

Matthieu

avatar
Malo à demandé un récapitulatif des forces..

Donc du côté de Grima nous avons :
4 cavaliers (cl.4)
10 soldats (cl.4)
23 soldats (cl.3)
8 archers
1 scorpion
1 Druide
9 moutons
et une épée coincée dans un rocher
Very Happy

ça risque pas de bouger, j'ai l'intention d'en rester là.
Sinon je fait une petite troupe de barbare aussi mais c'est en cours de peinture.

23 Re: reconquète bretonne en pays Dumnonée le Dim 25 Nov 2012 - 20:44

malo du Kern

avatar
Matthieu a écrit:Malo à demandé un récapitulatif des forces..

Donc du côté de Grima nous avons :
4 cavaliers (cl.4)
10 soldats (cl.4)
23 soldats (cl.3)
8 archers
Merci Matthieu, Je recherche ceux de cette bataille
patrice a écrit:
une bataille à livrer : son infanterie (boucliers blancs) et celle de Grima (boucliers rouges) marchent ensemble contre les Saxons.


Le combat fait rage pendant un moment. Les Bretons ne parviennent pas à percer. Owein reçoit un javelot dans le mollet ; les mages des deux camps s'invectivent… Finalement, les cavaliers bretons chargent les flancs de la troupe saxonne, qui cède alors rapidement.
britton-romain
Je voyais pour Grima, 2 épées classe 4, 3 cavaliers classe 4 , 14 lances classe 3

Et pour Owein, 2 épées classe 4, (7 cavaliers classe 4 non visibles), 10 lances classe 3

Et pour les boucliers marrons 8 lances classe 3

http://malo.du.kern.free.fr/Escarmouche.html

24 Re: reconquète bretonne en pays Dumnonée le Lun 26 Nov 2012 - 0:35

Ehouarn

avatar
Dis Malo, ta vraie passion ce serait pas la comptabilité ? Razz


_________________
En essayant continuellement on finit par réussir. Donc, plus ça rate, plus on a de chance que ça marche.
http://www.biodanza56.fr

25 Re: reconquète bretonne en pays Dumnonée le Lun 26 Nov 2012 - 2:35

malo du Kern

avatar
Si ceux qui possèdent les figurines ne le démentent pas
Les briton-romain avaient
36 fantassins
10 cavaliers de classe 4


Pour les saxons, je compte......39 fantassins.
A Lorient j'avais 27 Saxons et Patrice 14 ou 16.Cela colle.
5 classe 4 et le reste en classe 3 dont 16 lances au maximum.

Avant l'arrivée de la cavalerie bretonne, les saxons avaient l'avantage du nombre (39 contre 36)
J'imagine que la cavalerie à contourner pour avoir une distance de 10 cm et une courbe devant eux pour charger l'infanterie saxonne avec bonus de 1.
Patrice a écrit:
Finalement, les cavaliers bretons chargent les flancs de la troupe saxonne, qui cède alors rapidement.

Les Saxons doivent accepter de négocier. Owein hésite à leur ordonner de quitter la région, et puis… il leur demande d'aller tuer le géant !

Ehouarn a écrit:Dis Malo, ta vraie passion ce serait pas la comptabilité ? Razz
Je vois que ça te géne.
Victoire, défaite. Des faits, rien que des faits.

Et je ne compte pas tout.
Patrice a écrit:
Dans la règle Argad de 1996, un cavalier valait deux piétons (à classe égale)...

Mais on est là pour jouer. Au vue des forces en présence, on ne fait pas demi tour en attendant que la diplomatie nous avantage.

http://malo.du.kern.free.fr/Escarmouche.html

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 2]

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum