...Forum de jeux d'aventures de figurines miniatures, en Bretagne... et ailleurs aussi !

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

An Argader » Époques » Louis XIV / Pirates » Trafic de tabac sur les côtes bretonnes

Trafic de tabac sur les côtes bretonnes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Trafic de tabac sur les côtes bretonnes le Lun 6 Aoû 2012 - 12:05

Ehouarn

avatar
Après ses formidables aventures en mer des Caraïbes, Honoré le Hir de Lostbraz s'en est rentré passer l'été dans sa Bretagne natale pour administrer ses terres. Il est en effet devenu propriétaire terrien depuis qu'il a fait fortune à Hispaniolia.

L'information lui parvint alors que des bateaux, probablement anglais, semblaient naviguer de nuit non loin de ses terres... Il décide alors d'aller examiner ce qu'il en est et prend la mer à bord du "Bleiz Mor"



En arrivant au large du petit village côtier de Kernevel, il aperçoit un petit bateau qui appareille. "Tiens c'est bizarre, il ne porte pas de pavillon, encore un pécheur pressé de ne pas rater la marée..."

N'ayant pas de raison particulière de se méfier de cette petite embarcation ,il la laisse prendre le large...


Lorsqu'il arrive au coeur du hameau il y a grande presse... car les habitants préparent le pardon de sainte Barbe, la patronne locale.



Après avoir commandé lard haricot et cidre, il se met en quête d'informations au sujet des mouvements de bateaux de cette zone côtière.

Las, il n'apprend rien de bien utile et décide d'aller se dégourdir les jambes dans la lande où il aperçoit un magnifique Dolmen.

Il se remémore alors, non sans émotions, les histoire de korrigans et de géants ayant déplacé toutes ces roches, que lui contait ça nurse Barberine lorsqu'il était jeunot.

Apercevant également un groupe d'hommes semblant fort occupé, il se décide à les suivre. Ceux-ci s'enfuient alors prestement après leur avoir baillé 2 coups de fusil qui fort heureusement ne firent aucun blessés. Honoré et ses hommes se lancent à leur poursuite jusqu'à une tour en ruine où les malfrats courent se réfugier.


- "Rendez-vous vous êtes faits comme des rats" leur cria Honoré
- "Rg#%§µGrrr" répondit celui qui semblait être le meneur !
Quelque coups de pistolet de sabre et de pique plus tard il ne restait de vivant qu'un seul de ces brigants qui fût remis aux autorités compétentes. Celui-ci tenta bien de se justifier disant "nous ne faisions aucun mal, nous étions juste partis chasser dans la lande, lorsque nous avons pris peur en voyant un groupe de marins..." le juge de Vannes décidera plus tard de son sort.

Ces évènements forts agités étant passés Honoré décide de reprendre sa promenade bucolique, notamment en direction du Dolmen...



et quelle n'est pas sa surprise de découvrir que, sous celui-ci, sont cachés des balles de tabac de Virginie !!!

(à suivre...)



Dernière édition par Ehouarn le Lun 6 Aoû 2012 - 23:32, édité 2 fois


_________________
En essayant continuellement on finit par réussir. Donc, plus ça rate, plus on a de chance que ça marche.
http://www.biodanza56.fr

Patrice

avatar
Admin
Bravo pour ce début de compte-rendu ! Very Happy

N'oublions pas la présence près du village, comme « autorités compétentes », d'une part : d'un lieutenant de Compagnie franche de la Marine accompagné de deux soldats ; et d'autre part, de quatre « maltôtiers » (= douaniers) à cheval.


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

Ehouarn

avatar
@Patrice a écrit: N'oublions pas la présence près du village, comme « autorités compétentes », d'une part : d'un lieutenant de Compagnie franche de la Marine accompagné de deux soldats ; et d'autre part, de quatre « maltôtiers » (= douaniers) à cheval.

Oui et il parait utile de signaler que le dit lieutenant et ses hommes ne sont absolument pas intervenus lorsque Honoré et sa troupe furent attaqués par les malfrats dont il a été fait état précédemment. En revanche ils s'arrogea le droit de s'assurer de la personne du dernier brigand vivant alors qu'Honoré lui aurait bien volontiers posé quelques questions précises sur les motifs d'une telle agression.

Pour ce qui concerne les maltôtiers, ceux-ci parurent immédiatement suspect à Honoré, lorsqu'ils tentèrent de le dissuader d'aller arpenter la lande... raison pour laquelle, une fois le tabac découvert sous le dolmen (cf épisode précédent), notre héros décida d'y laisser deux hommes de garde cachés, et de rentrer l'air de rien en son bord en attendant la nuit...

Ainsi au coucher du soleil, afin de ne pas éveiller les soupçons, reprit-il la mer, alors que son comparse Jean Bleiz, voguant sur un sloop partait pour la crique du Dolmen afin de s'assurer la possession de la marchandise de contrebande.

Puisqu'il s'agissait de contrebande et que la plupart des bénéficiaires avaient été tués dans la lande, il aurait été inconvenant que cette marchandise ne profite pas à celui qui l'avait découverte Cool



Au large croise un vaiseau, et malgré le couché du soleil, Honoré reconnait le pavillon de ces perfides britiches ! Il soupçonne alors que l'anglais en veut lui aussi à la cargaison de tabac, et afin de protéger l'acquisition de la marchandise par un sujet du royaume de France, il se porte à sa rencontre.

Las les vents ne lui sont pas favorables et il se trouve bien désaventagé dans la manoeuvre... bientôt le combat s'engage, et comme le dit la fameuse chanson, "les boulets pleuvent sur nous...


...nous lui rendont coups pour coups..."




Et au coeur du combat, après une adroite manoeuvre, luttant toujours contre les vents contraires, ce qui prouve la grande habileté de ce marin corsaire, Honoré arrive à prendre l'angliche en enfilade avant...


Mais le rosbif résiste et la bataille fait rage


De nouveau chacun réplique aux tirs de l'adversaire


Mais le Bleiz mor bien endommagé par un tel affrontement, choisi de rompre le combat et de rejoindre le sloop qui de son côté charge les balles de tabac



Bon j'ai oublié de prendre les photos du chargement avec les charettes "réquisitionnées" dans le village...

Pour sa part l'angliche voyant qu'Honoré regagnait la côte où il pourrait être assisté dans la bataille d'un second bateau ne demanda pas son reste et s'en fût accomplir d'autres méfaits sous d'autres cieux.

Honoré, lorsqu'il se coucha enfin dans son hamac cette nuit là, se dit que la journée avait été plutôt bonne car il venait d'acquérir, pour un prix très modeste, la mort de quelques hommes et quelques dommages sans grande importance à son navire, une cargaison de tabac de Virginie dont il ne manquera pas de tirer un bon profit




Dernière édition par Ehouarn le Lun 6 Aoû 2012 - 17:34, édité 2 fois


_________________
En essayant continuellement on finit par réussir. Donc, plus ça rate, plus on a de chance que ça marche.
http://www.biodanza56.fr

Patrice

avatar
Admin
@Ehouarn a écrit:après une adroite manoeuvre (...) Honoré arrive à prendre l'angliche en enfilade avant
Rolling Eyes Ah là là...il vaut mieux lire ça que d'être sourd ! Rolling Eyes Surprised

...ce qui s'est passé c'est qu'on arrivait l'un vers l'autre sur des courses parallèles... j'ai ordonné un virage à tribord pour le prendre en enfilade arrière... j'avais beau savoir qu'il allait au près, sur le coup je n'ai pas réalisé qu'il n'avançait que d'un nœud par tour... Suspect

...résultat au lieu de virer derrière sa poupe, je me suis retrouvé... face à son flanc ! affraid

...heureusement mes dégâts de cette bordée n'ont pas été trop graves...


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

Ehouarn

avatar
@Patrice a écrit:
@Ehouarn a écrit:après une adroite manoeuvre (...) Honoré arrive à prendre l'angliche en enfilade avant
Rolling Eyes Ah là là...il vaut mieux lire ça que d'être sourd ! Rolling Eyes Surprised

...ce qui s'est passé c'est qu'on arrivait l'un vers l'autre sur des courses parallèles... j'ai ordonné un virage à tribord pour le prendre en enfilade arrière... j'avais beau savoir qu'il allait au près, sur le coup je n'ai pas réalisé qu'il n'avançait que d'un nœud par tour... Suspect

...résultat au lieu de virer derrière sa poupe, je me suis retrouvé... face à son flanc ! affraid

...heureusement mes dégâts de cette bordée n'ont pas été trop graves...

Tu oublies de parler de mon 1er virage à tribord qui t'a laissé penser que j'allais venir te couper la route et ainsi t'a "enduit dans l'erreur" Laughing


_________________
En essayant continuellement on finit par réussir. Donc, plus ça rate, plus on a de chance que ça marche.
http://www.biodanza56.fr

captain Y FRAKASS

avatar
Excellent CR camarade moussaillon ! Peux on avoir la traduction des noms et les caractéristiques armées de ces raffiaux ?



Dernière édition par captain Y FRAKASS le Sam 11 Aoû 2012 - 15:36, édité 1 fois

http://www.stratejeux.net

Ehouarn

avatar
@captain Y FRAKASS a écrit:Excellent CR camarade moussaillon ! Peux on avoir la traduction des noms et les caractéristiques armées de ces raffiaux ?

"Bleiz mor" c'est le "Loup des mers" une goélette de 8 canons (un peu juste), les autres sont les bateaux de Dids que nous n'avions pas nommés pour cette aventure.


_________________
En essayant continuellement on finit par réussir. Donc, plus ça rate, plus on a de chance que ça marche.
http://www.biodanza56.fr

Patrice

avatar
Admin
@captain Y FRAKASS a écrit:les caractéristiques armées de ces raffiaux ?
Pour ceux prêtés par Dids (merci Dids !) j'ai suivi les recommandations de Dids :
- Le « Ranger », brigantin anglais, 10 pièces de 6 £.
- Le petit bateau du second corsaire français, 10 pièces de 4 £.

Pour les bateaux amenés par Ehouarn j'ai logiquement adapté en conséquence :
- La goélette d'Ehouarn, gabarit brigantin (on n'avait que ça), 8 pièces de 6 £.
- Le mystérieux petit bateau du début de partie, gabarit sloop, 4 pièces de 4 £.

@captain Y FRAKASS a écrit:Peux on avoir la traduction des noms
Un nom c'est un nom, il se suffit à lui-même sans être traduit puisque c'est par lui qu'on désigne le bateau... Razz

...et comme le proclame un célèbre T-shirt :


Ce qui ne m'a pas empêché de mettre les photos faites par Ehouarn sur le forum LAF avec un récit en anglais :
http://www.lead-adventure.de/index.php?topic=44633.0


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

captain Y FRAKASS

avatar
EXCELLENT...,
J'vois que les prochains CR et rapports contradictoires s'annoncent épiques à l'issue de la prochaine MEGA !!
Et cela nous permet de découvrir une partie de la flotte Bretonnienne qui se présentera en terre Bordeloise... Rolling Eyes Twisted Evil
Y aurait il une liste de TOUTE la flotte et de leurs spécificité afin de me permettre d'établir les livre de bord façon Trafalgar à la Tortue....?
Dans l'éventualité ou PMET ne soit pas publiée avant ?! Wink



Dernière édition par captain Y FRAKASS le Sam 11 Aoû 2012 - 15:36, édité 1 fois

http://www.stratejeux.net

10 Re: Trafic de tabac sur les côtes bretonnes le Sam 11 Aoû 2012 - 12:28

Patrice

avatar
Admin
Pour en revenir au compte-rendu, voici quelques détails de plus :

Lorsqu'Honoré et son compère, accompagnés de quelques marins, ont mis le pied sur la plage, ils ont été questionnés par un lieutenant de compagnie franche qui enquêtait sur le même sujet.

Un peu plus tard, en quittant le village pour se diriger vers le dolmen, ils ont rencontré quatre maltôtiers (douaniers) à cheval, qui ont essayé de les dissuader d'aller plus loin puis ont semblé s'en désintéresser.

C'est à ce moment qu'Honoré et l'autre capitaine corsaire ont constaté que quatre individus les suivaient depuis le village (mais pas des villageois) ; ils se sont donc cachés dans les ajoncs pour les surprendre, les quatre individus se sont alors enfuis dans la lande. Deux coups de feu ont été tirés vers les corsaires, sans les atteindre, il s'agissait de deux autres complices qui gardaient le dolmen de loin. Cela fait donc en tout six malfrats qui ont été pris dans la tour en ruine - donc cinq furent tués (ils n'étaient pas très costauds mais ils ont quand même réussi plusieurs jets de moral pour ne pas se rendre).

A la nuit tombée, alors qu'Honoré s'en allait combattre un navire anglais (on a admis que la clarté de la lune suffisait...), le second corsaire a donc débarqué sur une plage du côté opposé de la colline. Avec quelques marins il a marché jusqu'au dolmen, puis jusqu'au village pour y dérober un petit chariot et une brouette dans l'intention de charger le tabac. En chemin, quelle ne fut leur surprise de croiser quelqu'un sur le chemin : un avocat dépenaillé (oui, ça existait à l'époque !) qu'ils avaient déjà aperçu dans le village pendant la fête. Ne sachant quoi lui dire, ils l'assomment et le ligotent dans un fossé. Ils prennent les chariots comme prévu, mais alors qu'ils remontent vers le dolmen ils entendent une lourde charrette approcher !

S'agit-il de « Karr an Ankou » (la charrette de la Mort) dont parlaient les villageois ? Non, tout simplement un lourd chariot à bœufs, mené par un autre individu qui semble chercher l'avocat ...et qui se retrouve lui aussi assommé et ligoté. Sa charrette sert à charger le tabac encore plus vite sur le navire corsaire.

Et voici le fond de l'histoire, en partie deviné par Honoré : Malgré la guerre entre les deux pays, quelques Bretons (l'avocat ou ses commanditaires, et des hommes de main embauchés par l'avocat) avaient un accord de contrebande avec quelques marins anglais (ceux du mystérieux petit bateau vu en début de partie). Ces Anglais venaient de nuit, la veille de certains jours de fête, amener une cargaison de tabac de Virginie (le tabac étant lourdement taxé en France en raison du monopole de la "Ferme des tabacs") et repartaient avec de l'argent et des marchandises locales. Le tabac était caché dans le dolmen durant cette journée, surveillé de loin par deux hommes armés, puis emmené la nuit suivante dans une grande charrette (le bruit qui effrayait les villageois). En raison de la fête, la présence de ces hommes de passage dans le village n'étonnait pas les habitants ; mais cette nuit-là, les hommes de main ayant été tués ou pris par les corsaires, l'avocat et un de ses amis ont dû prendre le risque de mener la charrette eux-mêmes pour emmener la cargaison. Les maltôtiers étaient soudoyés pour laisser faire, mais ne voulaient pas aider ouvertement les contrebandiers. Le second navire anglais n'était pour rien dans tout ça, il cherchait juste des navires français à attaquer.


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

11 Re: Trafic de tabac sur les côtes bretonnes le Sam 11 Aoû 2012 - 15:39

captain Y FRAKASS

avatar
Méfiez vous d'un perfide Anglois... Twisted Evil

J'vous l'dis mes "Saigneurs"... Rolling Eyes Laughing Laughing

http://www.stratejeux.net

12 Re: Trafic de tabac sur les côtes bretonnes le Jeu 16 Aoû 2012 - 3:38

malo du Kern

avatar
Merci pour ce CR.
Concernant le virement vent debout de la goelette d'Ehouarn.
Quelles règles utilisiez vous Question
@Dids a écrit:

Si l'on prend les règles de base, sans les ordres de manœuvre : Au tour suivant, si c'est un brigantin, de la catégorie "Goélette", il reste immobile. Au tour d'après (donc +2), il se place sur l'amure opposée au près à vitesse 1.

Si l'on prend les règles avancées, si le capitaine a prévu la manœuvre, il fait son test de virement. Si réussi, il passera sur l'autre amure a T+2. Si le test est raté, il reste sur place, face au vent et tentera la manœuvre à nouveau au tour suivant avec un malus de 1.

http://malo.du.kern.free.fr/Escarmouche.html

13 Re: Trafic de tabac sur les côtes bretonnes le Jeu 16 Aoû 2012 - 9:05

Ehouarn

avatar
@malo du Kern a écrit:Merci pour ce CR.
Concernant le virement vent debout de la goelette d'Ehouarn.
Quelles règles utilisiez vous Question

Euh ben la mm règle que d'habitude mais en fonction de ce que l'on en a compris Razz

Ce fut une partie vraiment agréable à jouer, comme je les aime, avec une bonne histoire et des PNJ qui ont un rôle spécifique, assez proche du jeu de rôle en fait...

A cette heure nous ne savons toujours pas quel profit nous avons tiré de la revente de nos balles de tabac bounce


_________________
En essayant continuellement on finit par réussir. Donc, plus ça rate, plus on a de chance que ça marche.
http://www.biodanza56.fr

14 Re: Trafic de tabac sur les côtes bretonnes le Jeu 16 Aoû 2012 - 15:00

Patrice

avatar
Admin
@malo du Kern a écrit:Quelles règles utilisiez vous Question

C'était la règle de base.

@Ehouarn a écrit:A cette heure nous ne savons toujours pas quel profit nous avons tiré de la revente de nos balles de tabac bounce

Il faut déjà que tu me dises comment tu comptes en tirer profit ?

Tu vas rue saint Patern à Vannes avec une charrette à l'heure de la sortie de la messe, et tu cries : « tabac de Virginie de contrebande, soldé pas cher !? » lol!


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

15 Re: Trafic de tabac sur les côtes bretonnes le Jeu 16 Aoû 2012 - 16:51

Ehouarn

avatar
@Patrice a écrit:
@Ehouarn a écrit:A cette heure nous ne savons toujours pas quel profit nous avons tiré de la revente de nos balles de tabac bounce

Il faut déjà que tu me dises comment tu comptes en tirer profit ?

Tu vas rue saint Patern à Vannes avec une charrette à l'heure de la sortie de la messe, et tu cries : « tabac de Virginie de contrebande, soldé pas cher !? » lol!

Je charge mon homme de main, Jean Bleiz de prendre attache avec les principaux négociants de tabac de Vannes pour leur proposer, de manière anonyme , la marchandise à 60% de la valeur à laquelle ils l'achètent dans le circuit "officiel" (et lourdement taxé cela va de soi)...


_________________
En essayant continuellement on finit par réussir. Donc, plus ça rate, plus on a de chance que ça marche.
http://www.biodanza56.fr

16 Re: Trafic de tabac sur les côtes bretonnes le Jeu 16 Aoû 2012 - 19:44

Patrice

avatar
Admin
@Ehouarn a écrit:Je charge mon homme de main, Jean Bleiz de prendre attache avec les principaux négociants de tabac de Vannes pour leur proposer, de manière anonyme , la marchandise à 60% de la valeur à laquelle ils l'achètent dans le circuit "officiel" (et lourdement taxé cela va de soi)...
Jean Bleiz est demandé au parloir...

...pour nous expliquer comment il fait pour faire ça « de manière anonyme »... What a Face


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

17 Re: Trafic de tabac sur les côtes bretonnes le Mar 21 Aoû 2012 - 20:47

Matthieu

avatar
En tout cas ça donne envie toute vos parties. Je pense lever un équipage un jour, surtout que j'ai vu quelque rafiot pas trop chère.

18 Re: Trafic de tabac sur les côtes bretonnes le Mar 21 Aoû 2012 - 22:08

lorincil

avatar
J'ai comme l'impression que les gens du villages seront surpris de retrouvé un gueux attaché dans la boue, des gnons dans la gueule Very Happy


_________________
Apprends à tenir ton épée... On dirait que tu ne sais tenir que ton zboub.

19 Re: Trafic de tabac sur les côtes bretonnes le Mer 22 Aoû 2012 - 21:42

lorincil

avatar
Eh bien, de manières discrète: j'ai trouvé un contrebandier au port de Brest, m'ayant mis en contact avec le marché noir. J'ai trouvé un certain flibustier, dont je tairais le nom, qui m'as permis de revendre ma cargaison.


_________________
Apprends à tenir ton épée... On dirait que tu ne sais tenir que ton zboub.

20 Re: Trafic de tabac sur les côtes bretonnes le Jeu 23 Aoû 2012 - 1:24

Patrice

avatar
Admin
@lorincil a écrit:Eh bien, de manières discrète: j'ai trouvé un contrebandier au port de Brest, m'ayant mis en contact avec le marché noir. J'ai trouvé un certain flibustier, dont je tairais le nom, qui m'as permis de revendre ma cargaison.
OK, éh donc, vous avez bien revendu la marchandise pour environ 60% de sa valeur, comme je l'ai déjà dit en MP au capitaine Le Hir de Lost Bras. D'où partage... sans oublier vos équipages...

Je te donne le détail en MP si tu veux, s'il ne te l'as pas déjà donné ?

(...bon ce n'est qu'un jeu de rôles avec de l'argent fictif, mais pour pouvoir croire à vos personnages il faut jouer le jeu quand même) Very Happy


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

21 Re: Trafic de tabac sur les côtes bretonnes le Jeu 23 Aoû 2012 - 9:56

Ehouarn

avatar
@Patrice a écrit:(...bon ce n'est qu'un jeu de rôles avec de l'argent fictif, mais pour pouvoir croire à vos personnages il faut jouer le jeu quand même) Very Happy
Moi c'est ce que j'aime par dessus tout et qui transforme le jeu en aventure


_________________
En essayant continuellement on finit par réussir. Donc, plus ça rate, plus on a de chance que ça marche.
http://www.biodanza56.fr

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum