...Forum de jeux d'aventures de figurines miniatures, en Bretagne... et ailleurs aussi !

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

An Argader » Époques » Louis XIV / Pirates » Pontivy, 16 juin 2012

Pontivy, 16 juin 2012

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 2]

1 Pontivy, 16 juin 2012 le Dim 17 Juin 2012 - 12:33

Patrice

avatar
Admin
Bon, puisqu'on l'avait annoncé il faut en parler Smile

Donc on a fait une bonne partie, « Malo du Kern » et moi, dans le prestigieux décor de la chapelle du château de Pontivy. Dids est passé nous prêter du matos PMET et 3 bateaux, ce qui en plus des nombreux bateaux de Malo faisait un bon décor statique – même si on n'était que deux joueurs !


Les Anglo-Hollandais arrivent près des côtes bretonnes ! (en fait, seul l'Anglais va être mis en jeu). On aperçoit tout à gauche le petit sloop français avec lequel je vais tenter de défendre le rivage breton... et aussi au fond de la salle, l'autel décoré de la chapelle.


Le navire anglais. Avec des petits drapeaux, c'est tout de suite plus beau !


Un penn-ti de Basse-Bretagne et des dépendances agricoles... bon, il faut que je fasse une étendue de terre pour mettre au milieu... et davantage de talus !


Quelques troupes hâtivement rassemblées pour défendre le rivage... Les deux pièces de 12 entreront en action à la fin...


Après beaucoup de ronds dans l'eau autour de l'île, le sloop français, qui se trouve souvent face au vent et a subi de lourdes pertes, finit par être accroché à la poupe par l'Anglais. Fusillade réciproque, les deux capitaines sont tués ! puis l'Anglais monte à l'abordage. Le maître d'équipage nantais refuse de se rendre, sabre l'un de ses adversaires mais tombe sous les coups de couteau de deux autres assaillants.

L'Anglais met alors trois hommes sur le sloop ; mais son propre navire, face aux canons côtiers, ne parvient pas à s'éloigner à temps...


...désemparé, il est perdu sous le regard vengeur des cavaliers français qui le suivent, à tout hasard, le long de la côte.

Bilan ce fut un bon moment pour mieux maîtriser la règle (si on arrive à jouer même quand Dids n'est pas là, c'est que ça marche !) Les visiteurs ont été surpris et intéressés, certains viendront sans doute voir le forum... Nous avons mangé de fort bonnes choses à midi, ayant pu profiter de l'atelier de cuisine médiévale tenu par Anne Jordan dans la salle d'honneur du château...

Je réalise que je n'ai pas fait de photos des autres animations qui avaient lieu ce week-end dans le château, mais il y en aura sûrement bientôt sur le blog de Timilin : http://timilin.over-blog.com/


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

2 Re: Pontivy, 16 juin 2012 le Lun 18 Juin 2012 - 4:52

malo du Kern

avatar
Patrice a écrit: Fusillade réciproque, les deux capitaines sont tués ! puis l'Anglais monte à l'abordage. Le maître d'équipage nantais refuse de se rendre, sabre l'un de ses adversaires mais tombe sous les coups de couteau de deux autres assaillants.Là, grande maitrise de Patrice. Quand on connait les règles d'Argad, cela va plus vite. Quand à moi, je patauge encore pour appliquer les règles de combat Argad ou PMET.


Nous avons mangé de fort bonnes choses à midi,
Oui et encore merci
-soupe au persil,sauge avec pain trempé
-oeuf au plat sur lit d'oignons
-poulet au pot
-pain, noies, cerise bigarreau napoléon
arrosé de clairet, ....
surtout ....sans eau de citerne pour ne pas tomber malade
Bref un repas du dimanche, fort riche et fort apprécié

Sans oublier le pot du départ avec le chouchen.

Bilan ce fut un bon moment pour mieux maîtriser la règle (si on arrive à jouer même quand Dids n'est pas là, c'est que ça marche !)

J'ai vraiment retrouvé une navigation réaliste des navires. Un sloop qui se faufile comme une anguille face au gros brigantin. Les règles de décélération ou d'accélération ont bien rendu le virement vent debout très pénalisante pour le brigantin.
Bien aussi pour le démarrage à un noeud.


On s'est permis 2 entorses à la règle.

http://malo.du.kern.free.fr/Escarmouche.html

3 Re: Pontivy, 16 juin 2012 le Lun 18 Juin 2012 - 4:57

malo du Kern

avatar
entorse PMET 1

(Cas d'un gréement avec brigantine)
on a considéré que l'équipage réagissait (au sifflet) plus vite à la manœuvre que le navire.
Si le navire a une inertie de 4 noeuds au près et que la carte commande de tourner encore au vent et qu'il passe le lit du vent, alors toutes les voiles seront à contre. Il suffit de choquer (laisser filer )l'écoute de la brigantine (et des voiles d'étai )pour que ça passe comme sur les gréement aurique et Marconi. Enfin on borde cette voile sur l'autre amure. Puis on brasse les voiles carrées Enfin on borde les focs( qui sont à contre) sur l'autre amure.

Du même tonneau, sans avoir eu le temps de lire ce cas particulier
Cas 2 : On ne doit pas accepter qu'un navire sans inertie(vitesse brigantin<=4 noeuds )puisse réalisé ce virement parce qu'il a joué une carte virement vent débout.
Cas 3 : virement sans inertie : Je suis d'accord qu'une carte virement suive celle d'un navire à l'ancre ou celle d'un navire à la cape.

http://malo.du.kern.free.fr/Escarmouche.html

4 Re: Pontivy, 16 juin 2012 le Lun 18 Juin 2012 - 5:00

malo du Kern

avatar
Entorse PMET pour la photo
Après un abordage à 80°, on a accepté une rotation autour de ce point pour que les navires soient placés ensuite bordure contre bordure. On n'a pas accepté de translation car Dids me l'avait déjà refusé (discussion après Rennes)
On aurait pu conserver l’angle de 80° de l’impact. Le Ranger n'a pas de gaillard avant. Donc tout l'équipage du pont inférieur pouvait aussitôt passer à l'abordage.
Cela ne changeait pas l'issue mais c'était plus clair sur la photo.

http://malo.du.kern.free.fr/Escarmouche.html

5 Re: Pontivy, 16 juin 2012 le Lun 18 Juin 2012 - 5:19

malo du Kern

avatar

Cette histoire sera constituées de 4 phases de jeu. C’est plus long que
« les navires ont fait 2 tours dans l’eau » Alors, si vous avez de la patience, lisez moi, SVP.

Prologue :

Oyez braves gens, l’incroyable aventure contée par Cado (Acado) du Guildo, mouse à bord du sloop corsaire « la belle de Pontivy » affrétée par le sieur Huchehault et armé de 10 canons de 6.


Vivez aussi l’histoire des méchants corsaires anglois telle qu’ils l’ont transcrite sur leur journal de bord.
Oui, braves gens, ce journal (JRAngerAnglois) fut dérobé par le mousse lors de son évasion sur un canot anglois.

Mais pour connaitre les circonstances de ce dénouement heureux, attendez la fin de ce récit dans l’épilogue

Phase1 :Approche des cotes bretonnes de la Manche
journal (JRAngerAnglois)
- la veille minuit :
« Damned fog Exclamation » Déjà 5 jours de retard sur l’escadre anglaise. Elle a déjà bombardé Saint Malo. A Guernesey, un marin ayant balisé le chenal de la Rance veut bien nous guider. Mais déjà 4 déserteurs perdus dans ST Peter. Il me reste 12 matelots classe4. On pourra toujours chassé un navire marchand ou une corvette si elle se présente. Avec nos 10 canons de 8, on peut encore assurer une telle prise.

« Damned stream Exclamation Damned fog Exclamation Where are we ? »Nous voguons plein sud depuis le jusant, il y a une déjà 1 heure.

-Ce jour à six heure, une heures depuis le flot.
Le brouillard se lève enfin. « Where are we? »
Ce jour à huit heure 3 heures depuis le flot. Une flamme à l’horizon sous le vent au Sud. Est-ce enfin la Rance et Saint Malo ?Approche prudente sous bonnes voiles( dégât ....par 1,5) .
-Ce jour à 9H 4 heures depuis le flot.
La flamme vient d’une tour de guet inconnue.
La tour est certainement sur une ile comme Césembre. De l’autre coté de Césembre, c’est vraiment mal pavé. Prudence !
-Ce jour à 9H40 vent portant, 4 nœud tribord amure.
Un sloop vient de surgir par tribord et à droite de la tour. Il file au près du vent babord amur.


(Acado)J’étais à bord du sloop « la Belle de Pontivy » mouillé sur la plage Est des Hébihens. Le bosco Guiscard , moi le mousse et 3 matelots nettoyions le pont quand nous vîmes la flamme de la tour de guet. Nous vîmes alors le capitaine remonter à bord avec 4 matelots pour appareiller. Cela faissait donc 9 matelots aguerris classe 4.
Il fallait protéger Saint Jacut et Le Guildo du pillage de l’Anglois en l’attirant sous l’artillerie de Saint Cast ou de Fort La latte.
Nous passâmes sur le chenal de Saint Jacut cap Ouest sous voilure de combat( dégât ....par 1) . , puis sortîmes
De la rivière Arguenon au près. L’anglois nous avait vu. C’était un brigantin. Il était surement mieux armé que nous. Et il cherchait à nous barrer la route.



Dernière édition par malo du Kern le Lun 18 Juin 2012 - 7:02, édité 1 fois

http://malo.du.kern.free.fr/Escarmouche.html

6 Re: Pontivy, 16 juin 2012 le Lun 18 Juin 2012 - 5:59

malo du Kern

avatar
Phase 2 : canonnades et un petit tour sur la mer pour chaque navire


journal (JRAngerAnglois)
La tour est certainement sur une ile comme Césembre. Le sloop doit sortir du grand chenal de Saint Malo. Sus au navire, mais prudence ! Restons au vent pour ne pas le laisser filer car il sera plus rapide au près.
Le guide ne reconnait pas les falaises à 5 miles par tribord. Ce ne doit pas être Saint Malo. Prudence ! Virons tribord pour se rapprocher et tirer avant de virer.
« Damned frogs »Le sloop vient de virer au vent
On tire au boulet batterie tribord avec 3/5 canons de 8 ( règle angle de tir<30°)



(Acado)Nous essuyions un tir de boulet à moyenne portée sur la proue. Un marin meurt. Le gréement subit 2 touches.


journal (JRAngerAnglois) Virement lofe pour lofe : Seuls 3/5 canons sont à courtes portée(distance <40 cm). Tir de mitraille batterie sur babord.
Subissons un tir de boulet moyenne portée : un marin meurt.



(Acado)Tir de boulet sur batterie babord. La mitraille tue 2 canonniers avec une touche gréement.

L’anglais continua de virer au vent . Il présenta sa poupe. C’était donc le Ranger. Dommage de ne pouvoir envoyer une bordée car nous rechargions toujours à boulet cette batterie babord(attendre 4 tours).
3 tours après, le sloop accélérait petit à petit pour atteindre 4 nœuds par babord amure. L’angle de tir par babord ne permit plus de tirer car le Ranger effectuait un virement au vent. Et donc il ne bougeait plus. Nous nous éloignions enfin du brigantin mais sous son vent. Alors pourquoi le capitaine ne profita pas de l’occasion pour fuir au près Question


journal (JRAngerAnglois)
Pour rester au vent du sloop, il me faut virer au vent.
Avec la vitesse acquise, j’aurai dû me retrouver sur l’autre amure en 2 tours sans le signaler par une carte de virement. Patrice consent qu’une auloffée au près (carte tribord) équivaut à une carte virement au vent.
(2 tours d’attente). Il faut 3 tours supplémentaire à 1 nœud pour atteindre le vent de travers par babord amure. Que ce bateau est peu manœuvrant Exclamation Le sloop se faufile trop facilement pour l’aligner à courte portée. Je recharge tous les canons en bouler.
Curieusement le sloop laisse l’ile par tribord et se dissimile derrière. Il aurait pu fuir. Y a-t-il un piège si on le suit Question
Attendons une heure avant la marée pour explorer autour de l’ile. Notre tirant d’eau est le double de celui d’un sloop. Et nous n’avons les faciliter d’un sloop pour manœuvrer au milieu des cailloux. Au pire le jusant nous aidera à sortir.
Reprenons notre position de départ pour observer en eau sure.

Bilan un marin perdu


(Acado)Nous venions de repasser à l’est des Hebihens devant notre mouillage. Le feu signalait toujours l’anglois qui attendait la marée haute pour débarquer et tirer sur les villages.
Notre capitaine voulait toujours l’attirer dans son piège. Et nous repartîmes ainsi pour un second tour sur l’Arguenon et vers l’anglois qui nous attendait.
Bilan : Nous avions déjà perdu 3 marins et avions 4 touches sur gréement.


Le piège représenté par batterie montée de 12.




Dernière édition par malo du Kern le Lun 18 Juin 2012 - 6:32, édité 1 fois

http://malo.du.kern.free.fr/Escarmouche.html

7 Re: Pontivy, 16 juin 2012 le Lun 18 Juin 2012 - 6:29

malo du Kern

avatar
Phase 3 : canonnades et abordage

journal (JRAngerAnglois) Le sloop revient en laissant toujours l’ile par babord.
Il a déjà subit des pertes importantes. Je dois pouvoir tirer et l’aborder. Je file à 5 nœuds sur lui en virant à tribord 2 fois pour tirer des boulets.



(Acado)Le Ranger virait vers nous mais nous attendions la moyenne portée pour tirer. Tir de boulet sur batterie tribord. Nous subissons aussi un tir : 2 marins étaient tués et nous perdions 2 canons avec une touche gréement.


journal (JRAngerAnglois) Tir sur babord. Nous subissons un tir :1 canon perdu + 2 touches gréément + 2 touches coque
« Damned frogs Exclamation »Le sloop vient de virer au vent. Et moi qui virait babord 2 fois
Va-t-il me glisser entre les mains ?


(Acado)Notre sloop vient de virer alors que Le Ranger nous croisse à courte portée sur babord. Tir de notre batterie (4 canons)



journal (JRAngerAnglois) Nous croisons le sloop sur babord si bien que nos coques sont parallèles. Nos vitesses relatives sont de 3 nœuds. Nous subissons un tir à 2 cm et perte d’un marin + un canon + une touche coque+ une touche gréement
Impossible de retenir des grappins à cette vitesse. Aussi je continue de virer pour éperonner. La masse du brigantin m’avantage et je peux arrêter mon navire pour passer à l'abordage le sloop


(Acado)Notre sloop commençait à prendre le vent quand le Ranger nous éperonna sur la poupe. Avec une vitesse relative de 3 nœuds. notre sloop subit un dégât coque + un dégât gréement


journal (JRAngerAnglois). Avec une vitesse relative de 3 nœuds, le Ranger subit un dégât coque. L’abordage a stoppé et aligné les 2 navires. Le sloop a beaucoup bougé jusqu’à faire une rotation de 50°. Le Ranger a fait une rotation de 30°.
4 marins munit d’armes blanches lancent des grappins, un seul réussit à partir du gaillard arrière. Les 7 autres marins tireront d’abord avant l’abordage des 4 premiers.



(Acado)Un grappin est fixé sur notre sloop. Je m’abritais juste avant la salve de nos 4 marins.
3 sont tués dont le capitaine.



Dernière édition par malo du Kern le Lun 18 Juin 2012 - 7:08, édité 2 fois

http://malo.du.kern.free.fr/Escarmouche.html

8 Re: Pontivy, 16 juin 2012 le Lun 18 Juin 2012 - 6:40

malo du Kern

avatar
Phase 4 : escarmouche sur les ponts des navires façon argad : Patrice maitrise trop bien.

journal (JRAngerAnglois). Nous tirons et perdons 2 marins avec le capitaine. Au cri « pour le Roi et pour la prise » 3 marins passent à l’abordage, le dernier hésite.


(Acado). Je m’abritais juste avant la salve de nos 4 marins.
3 marins furent tués dont le capitaine. 3 anglois faisait face à Guiscard le bosco, seul marin français survivant. Il refusa de se rendre. Avec son sabre il esquiva celui de l’anglois, le pourfendit avant d’être à son tour éventrer par un couteau anglois. Je me rendis alors sous le cri de victoire des corsaires anglois.


journal (JRAngerAnglois). Pendant l’abordage, les focs à contre du sloop ont amené le sloop au près sur tribord amure.
A bord de la prise, trois de nos marins s’éloignent maintenant de nous et de la côte avec un mousse prisonnier. Il reste 5 marins avec moi le second.

Une batterie de 2 canons de 12 nous tire dessus depuis les falaises à l’Est alors que nous manœuvrions pour nous dégager à 1 nœud. Nos canons sont chargés mais nous ne pouvons encore riposter.
le Ranger ne peut virer assez vite pour laisser l’ile celle-ci à tribord. Le second décide de prendre de la vitesse, de remonter l’Arguenon et de laisser l’ile à babord pour la contourner. S’il est bloqué il mouillera et attendra la renverse.
-2 coups après, le Ranger va à 2 nœuds et accélère toujours. Il tire à longue portée sur la batterie.3 touche=1 soldat tué. 2 point de morale en moins ( sans conséquence en présence de 2 officiers.)
-2 coups après, le Ranger va à 4 nœuds. La batterie de 12 nous tue un marin et touche la coque.
Avec 3 marins, le navire n’est plus manœuvrable. Mais on n’est plus a porté des canons de 12. Ceux-ci manœuvrent pour nous détruire devant la plage.

Il faut mouiller l’ancre, bruler le navire après avoir ouvert des voies d’eau. Enfin se sauver à bord du canot.

. Ces dernières lignes sont rédigées à bord du canot dérivant au jusant vers le nord ouest.
Nous faisons des signes en direction du sloop..qui se dirige enfin vers nous
Je crois qu’ils viennent nous chercher.



Épilogue

(Acado)

Je restais sur le sloop qui se dégagea du Ranger.
Nous vimes le Ranger corsaire, vent portant, remonter l’Arguenon vers le Guildo. De notre coté, le sloop avec 3 corsaires s’éloignaient au près du vent à l’opposé du Ranger.
Nous attendîmes des canons tirant par 2 fois sur le Ranger des hauteurs de Saint Cast.
Nous attendions au large des Hebihens le retour du Ranger quand nous le vîmes en flamme.
2 heures après le jusant, nous vîmes un canot devant la pointe de Saint Cast. Les anglais le reconnurent et dirigèrent le sloop dessus. Nous arrivâmes au vent du canot au milieu de la baie de la Fresnay. Le temps de mettre en panne, le canot avec 3 anglois à bord, me passa un bout. 2 hommes montèrent. Ils déchargeaient leurs affaires dans le sloop sous les ordres du dernier quand nous entendîmes 2 boulets passés au dessus du sloop. Le chef embarqua aussitôt sur le sloop pour apprécier la situation. Et j’en profitais pour sauter à la mer avec le bout après avoir éloigné le canot.
L’anglois pris sous le feu de l’artillerie de fort La latte se sauva sans songer à rattraper le canot ou à me tirer dessus.
Et dans le canot je trouvais le journal de bord anglois.


http://malo.du.kern.free.fr/Escarmouche.html

9 Re: Pontivy, 16 juin 2012 le Lun 18 Juin 2012 - 11:40

Patrice

avatar
Admin
Tu es drôlement prolifique dans des messages datés de 5 heures du matin dis-donc... Shocked

Excellent compte-rendu... je comprends maintenant pourquoi tu prenais des notes pendant la partie Very Happy

C'est rigolo on ne voyait pas l'événement au même endroit géographique (moi je pensais plutôt à la côte sud de la Bretagne), mais chacun y voit ce qu'il veut.


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

10 Re: Pontivy, 16 juin 2012 le Mar 19 Juin 2012 - 21:56

Patrice

avatar
Admin
Une autre photo qu'on vient de m'envoyer de Pontivy !

Les deux joueurs, moi-même (à gauche en tricorne) et « Malo du Kern » (de l'autre côté), en train d'expliquer le jeu à Henri Le Dorze (entre nous deux), le 1er adjoint au maire de Pontivy :


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

11 Re: Pontivy, 16 juin 2012 le Jeu 21 Juin 2012 - 12:59

malo du Kern

avatar
Patrice a écrit:Tu es drôlement prolifique dans des messages datés de 5 heures du matin dis-donc... Shocked

Reveillé à 3h30 Idea avec ce scénario dans la tête.
Il fallait que ça sorte


Excellent compte-rendu...
Merci. J'ai essayé de rendre vivant ces combats navales. Plus habitué à écrire un journal au présent qu'un rappel du passé.
Euthanasor et d'autres avant lui avaient fait aussi un effort.

je comprends maintenant pourquoi tu prenais des notes pendant la partie Very Happy

J'ai posé assez de questions précises pour ne pas y répondre à mon tour.


C'est rigolo on ne voyait pas l'événement au même endroit géographique (moi je pensais plutôt à la côte sud de la Bretagne),

A quel site pensais tu?
Il me fallait une petite ile ou archipel avec une passage étroit vers une falaise à tribord.
En mer d'Iroise, molène face à Ouessant, Ile Tristan devant Douarnenez
En Manche, on a l’embarras du choix avec toutes les rias.
Sur l'Atlantique et en dehors du golfe du Morbihan, je ne vois pas.
Dans ce golfe, on n'y rentre pas par hasard, et mon corsaire anglais avait l'air hésitant, comme s'il ignorait son atterrage.
C'est plus un pirate en quette d'une prise.

Si j'accepte une falaise basse, il y a
-l'ile Dumet au large de Piriac ( 4 miles au moins)
-Port Louis si la citadelle n'était pas reliée au continent
-idem pour ile Tudy
-Ile Raguenez pointe au sud de Concarneau


mais chacun y voit ce qu'il veut.
mon corsaire anglais avait l'air perdu. J'ai imaginé qu'il était perdu, emporté par le chenal de la Déroute ( que je connais bien)

http://malo.du.kern.free.fr/Escarmouche.html

12 Re: Pontivy, 16 juin 2012 le Ven 22 Juin 2012 - 11:29

Patrice

avatar
Admin
malo du Kern a écrit:A quel site pensais tu?
Il me fallait une petite ile ou archipel avec une passage étroit vers une falaise à tribord.
Ah... je n'étais pas aussi précis que ça !

Je me contentais de dire « quelque part en Basse-Bretagne » au vu de la maisonnette, je n'avais pas cherché à comparer précisément la côte...


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

13 Re: Pontivy, 16 juin 2012 le Jeu 28 Juin 2012 - 20:53

malo du Kern

avatar
Patrice a écrit:
malo du Kern a écrit:A quel site pensais tu?
Il me fallait une petite ile ou archipel avec une passage étroit vers une falaise à tribord.
Ah... je n'étais pas aussi précis que ça !

OK Patrice

Je me contentais de dire « quelque part en Basse-Bretagne » au vu de la maisonnette, je n'avais pas cherché à comparer précisément la côte...

OK Patrice
De mon coté, ton penn-ti est de la taille des maisons de pécheurs de Saint Jacut.
cf. croquis de Pierre Pernix


Voici le site centré sur Hebihens de la carte de Cassini vue sur geoportail, zone de la baie de la Fresnaye (fermée par fort La Latte) à la pointe du Décollé (chenal Ouest de St Malo)

La batterie pouvait être sur St Cast ou pointe de la Garde ou pointe du Bay ( présence d'un moulin)

Un lien sur la tour de guet des Hebihens dite tour Vauban finie en 1694http://docarmor.free.fr/valarmor/valest/stjacut5.htm

Regardez l'image sur
"le flanc Est des Hebihens qui abrite la petite crique de l'ancien port de la Chapelle," "la belle de Pontivy" mouillait dans cette crique.
Observez aussi la tour telle qu'on la voit de St Jacut.

autre vue pointe du Bay (position de la batterie de 12)
En face, tour de guet au centre des Hebihens



Dernière édition par malo du Kern le Ven 29 Juin 2012 - 1:47, édité 1 fois

http://malo.du.kern.free.fr/Escarmouche.html

14 Re: Pontivy, 16 juin 2012 le Jeu 28 Juin 2012 - 21:50

Patrice

avatar
Admin
Oui je connais ce coin-là, j'ai été m'y promener nombre de fois !

Effectivement, c'est un beau lieu pour des batailles navales... Vauban l'avait déjà repéré...

...il craignait que l'ennemi débarque sur l'île des Hébihens sans qu'on puisse l'en empêcher, puis ensuite traverse jusqu'à la côte à marée basse car le sable y est alors « aussi ferme qu'un plancher » (cf. son rapport sur la défense de St-Malo).


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

15 Re: Pontivy, 16 juin 2012 le Ven 29 Juin 2012 - 2:00

malo du Kern

avatar
Oui, Patrice,
Et je situe l'escarmouche juste après le passage d'une escadre anglo-hollandaise
"Le 26 novembre 1693, une flotte de 30 navires anglo-hollandais apparaît au large du Cap Fréhel. Après avoir bombardé le Fort La Latte et l’Ile des Ebihiens, cette flotte se dirige vers Saint Malo, emmenant avec elle une machine infernale destinée à faire sauter la ville corsaire."

J'ai aussi trouvé ce scénario
"qui a été écrit à l’occasion des Rencontres Ludiques de Bretagne (24 mai 2008)."
Cela permet de se mettre dans l'ambiance.

http://malo.du.kern.free.fr/Escarmouche.html

16 Re: Pontivy, 16 juin 2012 le Ven 29 Juin 2012 - 10:49

Patrice

avatar
Admin
malo du Kern a écrit:J'ai aussi trouvé ce scénario
"qui a été écrit à l’occasion des Rencontres Ludiques de Bretagne (24 mai 2008)."
Cela permet de se mettre dans l'ambiance.
Excellent... Very Happy Very Happy

J'adore ce régiment Royal Cavalerie de Marine ...peut-être est-ce l'ancêtre du RICM... Very Happy Very Happy

Je ne connaissais pas ce JDR « Essentia », époque Louis XIV fantastique !
http://www.essentia-jdr.net/Accueil.htm

Un univers qui serait assez aisément transposable à Argad, d'ailleurs...


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

17 Re: Pontivy, 16 juin 2012 le Mer 11 Juil 2012 - 16:17

Dids

avatar
entorse PMET 1

(Cas d'un gréement avec brigantine)
on a considéré que l'équipage réagissait (au sifflet) plus vite à la manœuvre que le navire.
Si le navire a une inertie de 4 noeuds au près et que la carte commande de tourner encore au vent et qu'il passe le lit du vent, alors toutes les voiles seront à contre. Il suffit de choquer (laisser filer )l'écoute de la brigantine (et des voiles d'étai )pour que ça passe comme sur les gréement aurique et Marconi. Enfin on borde cette voile sur l'autre amure. Puis on brasse les voiles carrées Enfin on borde les focs( qui sont à contre) sur l'autre amure.

Du même tonneau, sans avoir eu le temps de lire ce cas particulier
Cas 2 : On ne doit pas accepter qu'un navire sans inertie(vitesse brigantin<=4 noeuds )puisse réalisé ce virement parce qu'il a joué une carte virement vent débout.
Cas 3 : virement sans inertie : Je suis d'accord qu'une carte virement suive celle d'un navire à l'ancre ou celle d'un navire à la cape.

Je ne comprends pas très bien la situation ???

A priori "inertie" c'est la vitesse ?

Si un navire qui était au près à une vitesse de 4 nœuds, arrive dans la zone "face au vent" alors il s'arrête, quelque soit le nombre de points de mouvement non utilisés. Le compteur de vitesse est placé à 1. C'est la fin de son mouvement pour le tour en cours.
Si l'on prend les règles de base, sans les ordres de manœuvre : Au tour suivant, si c'est un brigantin, de la catégorie "Goélette", il reste immobile. Au tour d'après (donc +2), il se place sur l'amure opposée au près à vitesse 1.

Si l'on prend les règles avancées, si le capitaine a prévu la manœuvre, il fait son test de virement. Si réussi, il passera sur l'autre amure a T+2. Si le test est raté, il reste sur place, face au vent et tentera la manœuvre à nouveau au tour suivant avec un malus de 1.
Avec les règles avancées, le capitaine n'avait pas prévu de virer bout au vent. Il perd un tour, dérive de 4cm et pourra au tour suivant jouer sa manœuvre et tenter de virer avec un malus.

remarque : il faut distinguer deux choses, le dé indicateur de vitesse et la carte d'ordre qui correspond à l'angle de barre. Les deux sont dissociés. On peut très bien jouer "virage" avec une vitesse de 0 (dans ce cas rien ne se passe) ou virer avec une vitesse de 1...

Remarque 2 : Pour un navire à l'ancre qui souhaite appareiller,
- règles de base : Après avoir joué la carte "Lever l'ancre", il place son navire au près sur l'amure désirée.
- règles avancées : Jouer la carte de la même façon mais le capitaine doit faire un test pour vérifier que la manœuvre se déroule correctement. Si test réussi, il place son navire au près sur l'amure désirée. Si test raté, il se place sur l'autre amure ou ne bouge pas et attend le tour suivant pour recommencer.

http://www.maistrepique.fr

18 Re: Pontivy, 16 juin 2012 le Mer 11 Juil 2012 - 16:36

Dids

avatar
Après un abordage à 80°, on a accepté une rotation autour de ce point pour que les navires soient placés ensuite bordure contre bordure. On n'a pas accepté de translation car Dids me l'avait déjà refusé (discussion après Rennes)
On aurait pu conserver l’angle de 80° de l’impact. Le Ranger n'a pas de gaillard avant. Donc tout l'équipage du pont inférieur pouvait aussitôt passer à l'abordage.
Cela ne changeait pas l'issue mais c'était plus clair sur la photo.

Pour les collisions, une fois emmêlés, les navires dérivent de 4cm (1 nœud) dans le sens du vent. Cela doit les amener à être de plus en plus bord à bord et de moins en moins perpendiculaires au vent.

http://www.maistrepique.fr

19 Re: Pontivy, 16 juin 2012 le Mer 11 Juil 2012 - 16:49

Patrice

avatar
Admin
Dids a écrit:Je ne comprends pas très bien la situation ???

Pour autant que je me souvienne, j'étais aussi vite qu'il est possible au près sous mes voiles de combat.

Je me suis mis face au vent et je me suis donc arrêté pour changer de côté ("d'amures" ?)

Poussé par un scrupule qui m'honore, j'ai même voulu me compliquer la vie en faisant le test des règles avancées, ce qui m'a fait perdre un tour de plus. Puis je suis reparti à 1 de vitesse, etc.


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

20 Re: Pontivy, 16 juin 2012 le Mer 11 Juil 2012 - 17:46

Dids

avatar
Et bien, c'est parfait ! Si le Huchehault que je connais a du mal à passer sergent, il pourra toujours devenir quartier-maitre...;-)

http://www.maistrepique.fr

21 Re: Pontivy, 16 juin 2012 le Mer 11 Juil 2012 - 17:56

Patrice

avatar
Admin
Bon alors je ne me suis pas gourré...

...et on peut utiliser le vent comme « frein moteur » quelle que soit la vitesse à laquelle on arrive ?


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

22 Re: Pontivy, 16 juin 2012 le Mer 11 Juil 2012 - 18:25

Dids

avatar
OUI, et sur un navire de petite taille, tu peux même faire des marches arrières à la voile...

http://www.maistrepique.fr

23 Re: Pontivy, 16 juin 2012 le Mer 11 Juil 2012 - 20:54

Bruno

avatar
Dids a écrit:OUI, et sur un navire de petite taille, tu peux même faire des marches arrières à la voile...

Je confirme j'ai vu le tonier Le biche au large de Lorient dimanche qui faisait marche arrière face au vent Surprised)

24 Re: Pontivy, 16 juin 2012 le Mer 11 Juil 2012 - 20:57

Patrice

avatar
Admin
...et c'est dans la règle de jeu, ça ? scratch study


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

25 Re: Pontivy, 16 juin 2012 le Mer 11 Juil 2012 - 21:14

Dids

avatar
Les chaloupes n'ont pas de gabarit...

http://www.maistrepique.fr

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 2]

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum