...Forum de jeux d'aventures de figurines miniatures, en Bretagne... et ailleurs aussi !

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

An Argader » Époques » Bas Moyen Âge » Charles de Blois et les -presque- siens

Charles de Blois et les -presque- siens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Charles de Blois et les -presque- siens le Lun 10 Oct 2011 - 15:12

messire flush


Un petit post pour présenter une de mes armées WAB

C'est en fait un mélange entre l'armée de Charles de Blois alignée à Auray (les chevaliers sont montés, pourtant!), et la compagnie de Du Guesclin (c'est pourquoi on trouve Clisson et des Gallois)



LE COMMANDEMENT et LES FANTASSINS

Les socles de commandement: Bertand Du Gesclin (CinC) et Charles de Blois Penthièvre (Standard Bearer) 2 cavaliers 3 fantassins


Le joyeux Olivier de Clisson, son étendard cuit au cidre, et une non moins joyeuse bande de bidets

Les bombardes du duc.

La milice de Rennes

Qq drapeaux, qq bidets ou du rab pour entamer autre chose... Deux étendards herminés, et l'étendard de Du Gesclin, tout aussi rôti que celui de Clisson... 11 figs...


Ensuite, 13 Gallois autour de leur étendard...


Enfin, 13 autres longbowmen, les socles ne sont pas tout à fait finis.


LA CAVALERIE

Haute noblesse bretonne... Autour de Rohan et Rieux...


Haute noblesse toujours, Raguenel, Chateaubriand, Clisson, Beaumanoir and Co...


Compagnons de Du Guesclin... son écuyer, son frère Olivier...


Autres compaings...


Des sergents et écuyers...


et les 5 derniers sergents...



Ehouarn

avatar
Super, bravo ! Ah ça fait du bien de voir des Bretons en figurine.
Par contre je n'ai pas compris c que faisaient tes Gallois avec les blésistes car à cette période ils se trouvaient dans l'armée anglaise. Ce ne pouvait donc être des alliés de ce camp.

Moi j'ai donc mis plutôt des Ecossais - juste ppur avoir envie de jouer si je dois prendre les Français - comme alliés aux Franco-Bretons et des Gallois dans les rangs des Anglo-Bretons.

Bon si l'un de nous deux traverse le territoire francs on saura à quoi jouer What a Face


_________________
En essayant continuellement on finit par réussir. Donc, plus ça rate, plus on a de chance que ça marche.
http://www.biodanza56.fr

Patrice

avatar
Admin
Ehouarn a écrit:je n'ai pas compris c que faisaient tes Gallois avec les blésistes car à cette période ils se trouvaient dans l'armée anglaise. Ce ne pouvait donc être des alliés de ce camp.
Pour les Gallois il leur a mis une bannière aux armes de la maison de Gwynedd, donc c'est sans doute Yvain de Galles (Owain Lawgoch) et ses quelques potes qui étaient en rébellion contre les Anglais, je ne sais pas s'il est venu en Bretagne mais il a combattu au service des Français au début de la guerre de cent ans.

Par contre le jeune Olivier de Clisson était pour Montfort jusqu'à la fin de la guerre, il ne s'est retourné qu'ensuite.

Mais enfin c'est magnifique de voir tout ça Shocked Very Happy

"Eye candy" (= du sucre d'orge pour les yeux) comme on dit sur les sites de figurines anglophones !


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

Ehouarn

avatar
Ah bah c'est bien je ne connaissais pas cet Owein/Yvain qui avait fort bien raison de se rebeller contre les tortionnaires Anglais qui n'ont pas massacré que les Ecossais ni les Irlandais dans les îles britanniques.

Oui encore bravo car mis à part mon armée bretonne je n'en avais jamais vu d'aussi belle Razz


_________________
En essayant continuellement on finit par réussir. Donc, plus ça rate, plus on a de chance que ça marche.
http://www.biodanza56.fr

messire flush


Merci, à nouveau.
Comme je l'ai dit, c'est effectivement une armée qui n'est pas historique, puisqu'elle mêle les Blésiste à des Gallois et que Clisson en fait partie. Mais en 1370, Owain Lawgoch entre autre avait joint Du Guesclin, toujours accompagné par les barons bretons (Rohan, Laval...). Ce qui coince alors, c'est le duc. Mais, comment faire une armée bretonne sans y coller les hermines ducales?

6 Re: Charles de Blois et les -presque- siens le Mar 11 Oct 2011 - 11:49

Ehouarn

avatar
Ben comme Charles de Blois se prétendait héritier du duché par sa femme Jeanne de Penthièvre il semble qu'il portait les armes ducales tout comme son adversaire Jean de Montfort.

Moi j'ai aussi une bannière des Penthièvre mais ça me donne l'idée d'en faire une aux couleurs des Montfort. En fonction du contexte tu accoles l'une ou l'autre à celle du duc ou encore une bannière anglaise ou française, ce qui permet facilement d'identifier le camp représenté.


_________________
En essayant continuellement on finit par réussir. Donc, plus ça rate, plus on a de chance que ça marche.
http://www.biodanza56.fr

7 Re: Charles de Blois et les -presque- siens le Mar 11 Oct 2011 - 13:39

Patrice

avatar
Admin
messire flush a écrit:c'est effectivement une armée qui n'est pas historique
Pas grave puisque c'est pour jouer à WAB What a Face ..oooh, pardon Embarassed

Au fait tu fais WAB 1 ou WAB 2 ? Je demande ça parce que j'ai vu des débats comparant les deux sur le forum américain TMP.

Ehouarn a écrit:tu accoles l'une ou l'autre à celle du duc ou encore une bannière anglaise ou française
Je pencherais plutôt pour la seconde solution (bannière et croix nationales anglaises ou françaises) que pour les bannières de Penthièvre ou de Montfort car comme les deux prétendants avaient adopté les armes ducales ils ne devaient plus guère utiliser celles qu'ils avaient avant.


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

8 Re: Charles de Blois et les -presque- siens le Mar 11 Oct 2011 - 13:51

messire flush


C'est certain que WAB n'est pas à une invraissemblance prêt. Ceci dit, rien empêche de faire qq chose de plus histiriquement cohérent. Mea Culpa!
Au départ, j'étais partis pour peindre les deux armées, d'où le fait d'avoir représenté Clisson, et d'avoir commencer à faire des vils Angloys (que j'ai convertis en Gallois, donc).

Pour ce qui est de mes Bretons "ordonnances" du siège de Nantes, je suis en train de faire qq chose de plus historique. A ce propos, j'avais vu des gravures XV ou XVIeme s. montrant des Bretons guérandais avec des chapeaux ronds... D'autre part, dans le Libre des Tournois du Roi René, le duc de Bretagne est suivi de nombreux nobles qui semble le porter aussi. Qq'un peut il me dire si c'est une coiffure commune aux bas Bretons de l'époque?

Pour l'étendart, j'ai lu que les deux portaient l'hermine, et que les Montfortistes avaient des fanions noirs, alors que les Blésistes avaient des fanions blancs, pour se distinguer.

9 Re: Charles de Blois et les -presque- siens le Mar 11 Oct 2011 - 14:07

Ehouarn

avatar
Patrice a écrit:Je pencherais plutôt pour la seconde solution (bannière et croix nationales anglaises ou françaises) que pour les bannières de Penthièvre ou de Montfort car comme les deux prétendants avaient adopté les armes ducales ils ne devaient plus guère utiliser celles qu'ils avaient avant.

Sauf à considérer que Jeanne de Penthièvre et ses suivants utilisait toujours ses armoiries ?


_________________
En essayant continuellement on finit par réussir. Donc, plus ça rate, plus on a de chance que ça marche.
http://www.biodanza56.fr

10 Re: Charles de Blois et les -presque- siens le Mar 11 Oct 2011 - 14:31

Patrice

avatar
Admin
messire flush a écrit:que les Montfortistes avaient des fanions noirs, alors que les Blésistes avaient des fanions blancs, pour se distinguer.
Ah ? Si c'est vrai c'est intéressant mais je voudrais bien connaître la source ...c'est un peu trop beau pour y croire...?

Je penche plutôt pour des croix rouges (anglaises) et des croix blanches (françaises) ...même si on regrette de ne pas déjà y voir de croix noires bretonnes comme au XVe siècle !

Ehouarn a écrit:Sauf à considérer que Jeanne de Penthièvre et ses suivants utilisait toujours ses armoiries ?
Oh c'est pas un drame de leur en mettre une il devait bien leur en rester quelques-unes dans leurs placards.

Pour Jeanne de Penthièvre, comme toute femme noble elle avait des armes "parties", d'un côté celles héritées de son père (Penthièvre) de l'autre celle de son mari (Bretagne). Pour Montfort, le père (celui du début de la guerre) a aussi porté un moment une bannière d'hermine avec bordure mais je ne sais pas combien de temps.

Voir le site http://www.crwflags.com/fotw/flags/fr-bz-d1.html (néanmoins je ne suis pas d'accord avec eux sur un détail c'est que sur les enluminures médiévales les queues d'hermine ne sont pas coupées par le bord des armoiries ni ne touchent le bord).

EDIT : Pour la bordure de Montfort je ne suis plus trop sûr si c'était des lions d'argent (Montfort) ou des léopards d'or, je vérifierai.


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

11 Re: Charles de Blois et les -presque- siens le Mar 11 Oct 2011 - 15:21

messire flush


Pour les faions noirs et blancs, je croyais l'avoir lu dans les Chroniques de l'Etat breton, de Guillume de St André mais après relecture, ce n'est pas là... Si je retrouve, je vous dis!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum