...Forum de jeux d'aventures de figurines miniatures, en Bretagne... et ailleurs aussi !

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

An Argader » Règles de jeu » Scénarios » Le casse du trésor du Gouverneur

Le casse du trésor du Gouverneur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Le casse du trésor du Gouverneur le Jeu 23 Juin 2011 - 17:35

Ehouarn

avatar
Le Gouverneur de Fort Louis (ou de toute autre ville selon la nationalité) a amassé un considérable trésor dans le fort de sa citadelle.$
Une bande de gentilshommes de mauvaise fortune envisage de réaliser le casse du siècle...
Parviendront-ils à se glisser furtivement au coeur de la forteresse et ensuite à s'enfuir sur un vaisseau pour aller mettre "leur" trésor à l'abri d'autres convoitises ?


_________________
En essayant continuellement on finit par réussir. Donc, plus ça rate, plus on a de chance que ça marche.
http://www.biodanza56.fr

2 le passage à l'acte le Mar 28 Juin 2011 - 17:58

Ehouarn

avatar
Le scenario se joue en temps de paix, il n'y a pas d'hostilités ouvertes entre les différentes nations présentes en mer des Caraïbes. Il convient cependant de rester prudent...

Le Seigneur de Toulvarère est donc satisfait de son sort car en sa qualité de Gouverneur de Fort-Louis il dispose de nombreux privilèges, notamment celui de prélever des taxes. N'ayant pas eu dernièrement à supporter des frais considérables, comme c'est le cas en période de guerre ouverte, il a ammassé un magot confortable dont il entend bien ne restituer qu'une partie au trésor royal... Pour cette raison il dispose de 2 chambres fortes, l'une "officielle", sous bonne garde pour protéger les deniers de la couronne et l'autre plus "personnelle" accessible depuis sa chambre par une porte dérobée, dont personne ne connait l'existence, hormis son barbier (dévoué corps et âme et qui préfèrera mourir que de trahir son maître) et sa nièce Mlle Clotirisse.
Mlle Clotirisse, quant-à elle est une jeune femme pure et éprise de sentiments idéalistes à l'égard de la gente masculine. Elle ne saura pas forcément , le cas échéant, résister à l'appel de l'amour et pourrait donner des informations qui permettraient à un prétendant bien né, de lui assurer la vie d'aventures dont elle rêve.

Afin d'assurer la défense de Fort-Louis, Le Gouverneur de Toulvarère dispose d'une garnison de 20 hommes (1 officier cl.5, 2 sous-officiers de cl.4 et les hommes de rang cl.3).

Les gentilshommes de mauvaise fortune :
Sont menés par un cadet de famille venu en Amérique pour tenter de faire fortune. N'ayant rien à espérer du patrimoine familial, il cherche un moyen plus rapide que la carrière militaire pour assoir sa fortune. Alors qu'il traînait dans les tavernes de Fort-Louis il a entendu le tavernier se plaindre que les taxes prélevées par le gouverneur étaient sans cesses plus nombreuses et certainement injustifiées et de questionner ses auditeurs "si c'est pas un gachi tout cet or qui dort sous le matelas du gouverneur, alors que les fortifications ne sont même pas terminées ?"

(à suivre)


_________________
En essayant continuellement on finit par réussir. Donc, plus ça rate, plus on a de chance que ça marche.
http://www.biodanza56.fr

3 Re: Le casse du trésor du Gouverneur le Mer 29 Juin 2011 - 11:26

Ehouarn

avatar
Les gentilshommes de mauvaise fortune (suite):

Notre jeune homme très aventureux décide donc de forcer le destin et de casser le "coffre au trésor" du Gouverneur. Il recrute à cet effet une bande de forbans grace à l'entretremise du patron de la taverne qui a également un sloop à vendre - le prix reste à définir plus en détail, mais le cadet aura besoin de l'argent du gouverneur pour l'acheter.

Le recrutement des forbans :On calcule le nombre de forbans recrutés par le jet de 1D6+3. L'un d'entre eux, dont l'identité sera notée secrètement, dispose d'une compétence particulière en crochetage (+2 lors du jet de dé déterminant le nbre de tours pour ouvrir une porte selon la règle du "certain temps").

Alors qu'il se promène au pied des remparts de la citadelle (non terminée) de Fort-Louis, notre Cadet aperçois Mlle Clotirisse qui prend l'air au balcon de son logis. Il lui fait aussitôt une révèrence car cela fait bien longtemps qu'il n'a pas vu une aussi belle jeune fille. Mlle Clotirisse rougit en cachant sa confusion derrière son éventail et disparait aussitôt de la vue du jeune homme.
Notre Cadet reste un temps sonjeur au pied du logis, se demandant quel pourrait-être le meilleur moyen de prendre pareille citadelle...par surprise et un huis dérobé, serait le meilleur moyen...se disait-il lorsque Mlle Clotirisse réapparu au balcon.
Prestement elle jette aux pieds du jeune homme un petit paquet - un mouchoir brodé lesté d'un cordon à rideaux - dans lequel se trouve un petit billet manuscrit "Monsieur, J'ai tout de suite lu dans votre regard que vous êtes gentil homme de bonne famille. Je m'ennuie à mourir dans cette demeure, vous m'obligeriez en venant me visiter demain après le souper afin de me conter vos aventures, Mlle Clotirisse de Toulvarère"

L'aventure commence...

Conditions de victoire :
Il s'agit pour le cadet de sortir de Fort-Louis (vivant)avec en sa possession le trésor du Gouverneur et/ou avec le produit des taxes. Il ne connaît pas l'existence du trésor personnel du gouverneur, seule Mlle Clotirisse peut le renseigner à ce sujet s'il parvient à la séduire. Je laisse à Patrice le soin de détailler les règles de séduction de la demoiselle.
Pour le gouverneur le but est bien evidemment d'empécher qu'un tel forfait soit commis. Toute personne convaincue de participer à des agissements de nature à porter atteinte aux deniers de la couronne, sera immédiatement jetée en prison pour y être jugée et exécutée dans la foulée (pendaison pour les forbans ou décapitation pour notre cadet puisqu'il est noble).

Règle spéciale : La garde de la citadelle (toujours en chantier) est organisée par tours de gardes précis. Le joueur qui joue le gouverneur devra en début de partie indiquer (sur un papier) les itinéraires précis des rondes et les lieux de garde fixe (plantons) sachant qu'il n'y a jamais plus des 2/3 des hommes en service (1/3 la nuit) - les autres sont au repos dans leurs quartiers ou à la taverne du port. On distinguera l'organisation des gardes de jour et celles de nuit. Les mouvements des gardes et les relèves (à heures fixes) ne seront modifiés que si l'alarme est donnée.

Il appartiendra aux forbans d'observer les mouvements des gardes pour se faire une idée de la manière la plus appropriée de pénétrer dans la citadelle (en chantier).

Lorsqu'une sentinelle est postée ou se déplace, on prend en compte son champ de vision (60°) en fonction de son placement effectif. Une sentinelle qui marche ne se retourne pas mais continue son cheminement tant qu'elle n'a pas atteint sa destination. Evidemment la nuit le champ de vision est réduit (voir règle spécifique à repréciser par Patrice si besoin).

La chambre du Gouverneur et sa pièce dérobée ne sont pas gardées, mais simplement fermées à clé.

Tant que l'alarme n'est pas donnée, les forbans peuvent déambuler librement dans la ville sans être inquiétés par les gardes.



Evidemment pour un tel scénario la dimension JdR est fondamentale. Il peut être transposé dans la ville de San-Marco (dont la citadelle est terminée)où le Gouverneur a également une nièce la très belle Maria Conception Lourdes.


_________________
En essayant continuellement on finit par réussir. Donc, plus ça rate, plus on a de chance que ça marche.
http://www.biodanza56.fr

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum