...Forum de jeux d'aventures de figurines miniatures, en Bretagne... et ailleurs aussi !

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

An Argader » Règles « Argad ! » » Questions et suggestions » Armes à feu bizarres chez les Pirates

Armes à feu bizarres chez les Pirates

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Armes à feu bizarres chez les Pirates le Mer 15 Juin 2011 - 17:30

Dids

avatar
Il existe plusieurs figurines, notamment chez Wargames Foundry qui sont équipées d'armes "bizarres" qui peuvent demander un ajout aux règles : Voici mes propositions, essayées à Couéron dernièrement.

Pistolet en patte d'oie : Une arme à trois tubes -> lancer 3 dés 6 pour toucher trois cibles différentes mais réussite que sur des "6" avec une portée de 20cm.

Fusil à 6 tubes : touche comme un fusil normal, toutes les portées raccourcies de 10cm (arme plus lourde, difficile de viser). Peut tirer pendant 6 tours d'affilée, met 3+5 = 8 tours pour recharger.

Tromblon : utiliser un gabarit en forme de larme, 15cm de long, 4cm de large au maxi.
- Soit on considère que la cible a le temps de tenter de se jeter à terre ou de cacher derrière un couvert alors Faire un test pour toute figurine sous le gabarit (entièrement ou partiellement) comme un corps à corps-> si le jet est > classe, Hors de combat, si le jet = classe, esquive mais tombe au sol, si jet < classe, tir esquivé.
- Soit c'est uniquement le hasard et chaque figurine recouverte entièrement ou partiellement est touchée et mise hors de combat sur un 5+. (ou 6+ ?)

Espingole, pierrier : utiliser un gabarit en forme de larme, 20cm de long, 8 cm de large au maxi. Résolution identique au tromblon avec

- Soit corps à corps
- Soit touché sur un 5+ ( ou 4+ ?)

Grenade : utiliser un gabarit carré de 5cm de diamètre. Faire un jet pour voir si la grenade touche le point visé avec un dé 10 (le carré est divisé en 9 carreaux, le centre est touché sur 9 ou 10, déviation de 2.5 cm sur un résultat de 1 à 8 dans la direction indiquée). Faire un test pour toute figurine sous le gabarit (entièrement ou partiellement) comme un corps à corps-> si le jet est > classe, Hors de combat, si le jet = classe, esquive mais tombe au sol, si jet < classe, tir esquivé (placer la figurine en dehors du gabarit).

Pistolet-hache, épée-hache : compte comme une arme de corps à corps normale (épée ou hache) après avoir tiré et non comme une arme improvisée (comme dans le cas d'une crosse de pistolet simple). Pourrait peut-être "tirer avant la mêlée et combattre normalement".




Dernière édition par Dids le Mer 15 Juin 2011 - 18:26, édité 1 fois

http://www.maistrepique.fr

2 Re: Armes à feu bizarres chez les Pirates le Mer 15 Juin 2011 - 17:53

Patrice

avatar
Admin
C'est à étudier Smile

Actuellement les tableaux de tirs « officiels » proposent un système assez uniforme à base de dés rouges et de dés blancs ; afin d'éviter, par exemple, de donner trop de chances de toucher avec plusieurs dés pour un pistolet en patte d'oie.
http://www.argad-bzh.fr/argad/fr/17e-18e.html

Ceci dit sur des trucs si particuliers ça ne me choquerait pas qu'il y ait des variantes de règle suivant l'animateur de la partie...

J'avais ignoré le fusil à six tubes ! (ça existe ça ?)

Par ailleurs il faut que je reprenne le fusil de rempart et quelques autres armes qui ne sont plus en phase avec l'évolution de la règle sur les formations.


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

3 Re: Armes à feu bizarres chez les Pirates le Mer 15 Juin 2011 - 18:28

Dids

avatar
J'avais ignoré le fusil à six tubes ! (ça existe ça ?)

Oui, j'en ai vu un exemplaire ainsi qu'un fusil à crosse dépliable et un fusil à air comprimé dans la galerie des armes du musée des chevaliers de Malte à Malte. Tous dataient du XVIIIe siècle.

http://www.maistrepique.fr

4 Re: Armes à feu bizarres chez les Pirates le Sam 18 Juin 2011 - 15:16

Patrice

avatar
Admin
Dids a écrit:Pistolet en patte d'oie : Une arme à trois tubes -> lancer 3 dés 6 pour toucher trois cibles différentes mais réussite que sur des "6" avec une portée de 20cm.
Il faut aligner sur le résultat du pistolet normal. Je suis plus favorable au système dé rouge/dés blancs qui peut être aussi dévastateur mais laisse quand même plus de chances en face ? ...et s'appliquera aussi aux armes automatiques plus tardives.

Dids a écrit:Fusil à 6 tubes : touche comme un fusil normal, toutes les portées raccourcies de 10cm (arme plus lourde, difficile de viser). Peut tirer pendant 6 tours d'affilée, met 3+5 = 8 tours pour recharger.
Quitte à raccourcir la portée, dans ce cas on peut le classer en arme à courte portée (10/20/30 cm) ?
Pourquoi 3+5 tours pour recharger ? Un tour par tube = 6 tours.

Dids a écrit:Tromblon : utiliser un gabarit en forme de larme, 15cm de long, 4cm de large au maxi.
- Soit on considère que la cible a le temps de tenter de se jeter à terre ou de cacher derrière un couvert alors Faire un test pour toute figurine sous le gabarit (entièrement ou partiellement) comme un corps à corps-> si le jet est > classe, Hors de combat, si le jet = classe, esquive mais tombe au sol, si jet < classe, tir esquivé.
- Soit c'est uniquement le hasard et chaque figurine recouverte entièrement ou partiellement est touchée et mise hors de combat sur un 5+. (ou 6+ ?)
Espingole, pierrier : utiliser un gabarit en forme de larme, 20cm de long, 8 cm de large au maxi. Résolution identique au tromblon avec
- Soit corps à corps
- Soit touché sur un 5+ ( ou 4+ ?)
Je n'ai pas mentionné de gabarit. Pourquoi pas, mais il faut éviter que le placement des figurines devienne trop détaillé...?
La cible n'a pas plus de temps d'esquiver que pour un fusil ou autre ?
Quoiqu'il en soit, il faudrait que ça rentre sur un modèle de tableau unique (cf le "tableau de tir - armes spéciales" actuel).

Dids a écrit:Grenade : utiliser un gabarit carré de 5cm de diamètre. Faire un jet pour voir si la grenade touche le point visé avec un dé 10 (le carré est divisé en 9 carreaux, le centre est touché sur 9 ou 10, déviation de 2.5 cm sur un résultat de 1 à 8 dans la direction indiquée). Faire un test pour toute figurine sous le gabarit (entièrement ou partiellement) comme un corps à corps-> si le jet est > classe, Hors de combat, si le jet = classe, esquive mais tombe au sol, si jet < classe, tir esquivé (placer la figurine en dehors du gabarit).
Le dé fléché n'est-il pas plus simple ? Et avec un gabarit rond.

Dids a écrit:Pistolet-hache : compte comme une arme de corps à corps normale (épée ou hache) après avoir tiré et non comme une arme improvisée (comme dans le cas d'une crosse de pistolet simple). Pourrait peut-être "tirer avant la mêlée et combattre normalement".
Arme de corps à corps normale, OK.
Je suppose que si on frappe avec, on ne peut plus tirer avant d'avoir rechargé ou au moins vérifié le bassinet (en un tour immobile).
La possibilité de tirer + frapper dans le même tour devrait rester « exceptionnelle » (sauf avec un fusil à baïonnette à douille).


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

5 Re: Armes à feu bizarres chez les Pirates le Dim 19 Juin 2011 - 21:42

Dids

avatar
Pourquoi 3+5 tours pour recharger ? Un tour par tube = 6 tours.

Faute de frappe, compter 2+5, Pour un tube, c'est 2 tours, donc pour 6, c'est la base plus le nombre de tubes supplémentaires, non ? donc 2+5 = 7...

Pistolet en patte d'oie : Une arme à trois tubes -> lancer 3 dés 6 pour toucher trois cibles différentes mais réussite que sur des "6" avec une portée de 20cm.




Seconde faute de frappe, Il fallait lire en fait, "une portée de 10cm"...et non 20...

Quoiqu'il en soit, il faudrait que ça rentre sur un modèle de tableau unique (cf le "tableau de tir - armes spéciales" actuel).

Mais là, il y a deux jets à faire, un pour "toucher", un autre pour voir les blessés. Avec le gabarit, il ne reste qu'un seul jet à faire. La prise en compte de la différence entre isolé, dispersé ou ordre serré se fait automatiquement avec le gabarit. Idem pour la grenade, et le dé donne tout de suite la direction, il n'y a pas de litige par rapport à la flèche sur le dé de dispersion...


La possibilité de tirer + frapper dans le même tour devrait rester « exceptionnelle » (sauf avec un fusil à baïonnette à douille).

Dans le cas de l'épée-pistolet ou du pistolet-hache, c'est la seule façon vraiment utile de l'utiliser. Tu pointes l'épée, tu piques dans le gras et tu tires pour être sûr de finir ton adversaire. Exactement comme pour le fusil chargé et la baïonnette.

http://www.maistrepique.fr

6 Re: Armes à feu bizarres chez les Pirates le Dim 19 Juin 2011 - 23:09

Patrice

avatar
Admin
Dids a écrit:Pour un tube, c'est 2 tours, donc pour 6, c'est la base plus le nombre de tubes supplémentaires, non ? donc 2+5 =
Pour un fusil chargé par la gueule c'est un tir tous les deux tours, donc un tour où tu recharges et un tour où tu tires. S'il y a six tubes à recharger, ça fait six tours.

Pistolet en patte d'oie : Une arme à trois tubes -> lancer 3 dés 6 pour toucher trois cibles différentes mais réussite que sur des "6" avec une portée de 20cm. Seconde faute de frappe, Il fallait lire en fait, "une portée de 10cm"...et non 20.
Oui c'est bien la portée sur le tableau, on en avait déjà parlé en considérant qu'il tire moins loin qu'un pistolet normal car sans doute de plus faible calibre..

Mais là, il y a deux jets à faire, un pour "toucher", un autre pour voir les blessés. Avec le gabarit, il ne reste qu'un seul jet à faire. La prise en compte de la différence entre isolé, dispersé ou ordre serré se fait automatiquement avec le gabarit. Idem pour la grenade, et le dé donne tout de suite la direction, il n'y a pas de litige par rapport à la flèche sur le dé de dispersion...
Les dés rouges et blancs sont jetés d'un même jet.
Quel litige sur le dé fléché ? Alors il pourrait aussi y avoir litige sur la direction exacte du gabarit... Et un gabarit carré pour une dispersion qui devrait plutôt être ronde ?

Dans le cas de l'épée-pistolet ou du pistolet-hache, c'est la seule façon vraiment utile de l'utiliser. Tu pointes l'épée, tu piques dans le gras et tu tires pour être sûr de finir ton adversaire. Exactement comme pour le fusil chargé et la baïonnette.
Ah je n'avais pas visualisé l'épée-pistolet (tu avais une faute de frappe). Si c'est comme la baïonnette, OK. Pour le pistolet-hache c'est moins évident ? Je pensais plutôt que tu tirais d'abord, puis que tu pouvais taper avec plus tard ?


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

7 Re: Armes à feu bizarres chez les Pirates le Lun 20 Juin 2011 - 0:09

Dids

avatar
Quel litige sur le dé fléché ? Alors il pourrait aussi y avoir litige sur la direction exacte du gabarit... Et un gabarit carré pour une dispersion qui devrait plutôt être ronde ?

La flèche est petite et sa lecture peut être déviée si le dé est lancé un peu loin du site du combat. Pour la forme, on peut aussi faire ovale ou rond, c'est juste moins facile à dessiner mais ça marche aussi. On lance un seul dé et on sait où sa tombe.

Pour le tromblon, Il n'y a pas de litige pour le gabarit, une fois placé, on regarde qui est dessous, en considérant que l'on a pas à suivre exactement la ligne du canon du tromblon...

http://www.maistrepique.fr

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum