...Forum de jeux d'aventures de figurines miniatures, en Bretagne... et ailleurs aussi !

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

An Argader » Règles « Argad ! » » Règles optionnelles et avancées » Fous furieux celtes, berserkir vikings

Fous furieux celtes, berserkir vikings

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Fanatiques et berserkir le Mer 19 Avr 2017 - 20:50

Patrice

avatar
Admin
@Ehouarn a écrit:Footsore Miniatures vient de sortir de nouveaux Pictes de la tribu des Attecotti qui aimaient semble t-il combattre nus et se couvrir du sang de leur adversaires une fois occis (...)

J'avais proposé de les classer en fanatiques avec les caractéristiques suivantes. +1 au dé en attaque et frappant toujours les premiers - afin de foutre vraiment la trouille à leurs ennemis - avec en contrepartie une obligation à attaquer tout ennemi se trouvant à la plus courte portée, dès que le contact est possible et de les classer en 3 du fait de leur nudité.
Cela leur donne une puissance de choc importante, mais ils sont peu protégés.


Au départ j'étais vaguement dans l'idée (sans avoir cherché) de les mettre simplement en classe 5 comme de très bons guerriers... mais oui les tests montrent que c'est plus intéressant et crédible de leur donner les avantages proposés : frappe en premier quelles que soient les armes de mêlée (sauf peut-être contre des cavaliers qui chargent ?) et frappe avec +1.

Ils peuvent être de même classe que les bons guerriers nobles pictes (classe 4 vêture légère). Ils sont donc, quand même, assez vulnérables quand plein de monde leur tombe dessus de tous côtés...

Pour être obligés d'attaquer l'ennemi on peut leur faire faire un test moral (pour que ça ne soit pas forcément automatique) ?

Je suppose que ça pourrait aussi s'appliquer aux berserkir vikings, et à quelques autres catégories de guerriers fanatiques.

Comment les appeler justement ? fanatiques ? téméraires ?


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

2 Fous furieux celtes, berserkir vikings le Jeu 25 Oct 2018 - 13:36

Patrice

avatar
Admin
Quelques suggestions pour les guerriers fanatiques / fous furieux celtes et vikings, d'après des choses déjà discutées ou brouillonnées ...il y a longtemps.

Ça peut toujours être amélioré bien sûr.

Pour que ça reste lisible j'ai séparé en deux cadres le principe général (les capacités de combat) et les suggestions de comportement (qui peuvent aider à créer une ambiance, ce n'est pas des couches de règles impératives).

L'idée (déjà appliquée) c’est qu’ils attaquent comme des malades en vue de l'ennemi. Mais ce n'est pas totalement automatique non plus (pour éviter des effets anti-jeu trop calculables à l'avance) et leur chef ou leur mage peut tenter de les calmer... pour peu de temps.

EDIT : lien suspendu pour améliorations... What a Face



Dernière édition par Patrice le Dim 28 Oct 2018 - 20:05, édité 1 fois


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

3 Re: Fous furieux celtes, berserkir vikings le Ven 26 Oct 2018 - 22:06

Patrice

avatar
Admin
Il va bien sûr falloir encore des précisions... Razz

– J'ai proposé qu'ils frappent avec 2D6, c'est très puissant mais on parle de grands guerriers d'élite, en petit nombre (peut-être 1 à 3 persos chez les Celtes, ou 1 à 4 berserkir). S'il s'agit de groupes d'excités plus nombreux mais un peu moins super-héroïques ça serait un seul dé (suivant scénario).

– Ils sont à pied.

– Il ne peut pas y avoir de lancier derrière qui frappe par-dessus l'épaule de tels excités. Il ne peut sans doute même pas y avoir quelqu'un d'autre qui frappe le même ennemi...


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

4 Re: Fous furieux celtes, berserkir vikings le Lun 29 Oct 2018 - 11:40

GERARD Jacques

avatar
Après discussion hier à Theix, j'ai ressorti ma documentation sur le sujet.

Effectivement cette idée de fous furieux et de folie meurtrière se retrouve dans les cultures celtiques (Cuchulainn), germaniques et scandinaves, cultures qui les valorisent du moins jusqu'à la conversion au christianisme.
Néanmoins, il faudrait distinguer fou furieux (Berserker) et folie meurtrière (Berserkergang ou frénésie) qui n'est pas automatique même chez les Berserkers et peut affecter tout guerrier vétéran. Les sagas font référence à l'un et à l'autre.

Dans l'exemple scandinave:
(saga traditionnelle)
Le Berserker serait un guerrier d'élite très puissant, à la stature imposante et enclin à la frénésie; plusieurs Berserkers formant la garde rapprochée d'un roi.
(saga islandaise)
Le Berserker serait une brute sans doute là aussi, au physique et à la force imposants, exclue du groupe de par son comportement querelleur, dangereux et violent,..un assassin, voleur, peu respectueux des règles de commandement... sans doute plus enclin à la folie meurtrière que ses congénères. Ces exclus peuvent se regrouper de manière à former une bande de tueurs pouvant entrer temporairement au service d'un chef désirant les employer.




La folie meurtrière, elle, peut toucher tout Berserker mais aussi n'importe quel vétéran ( Cf pour image, Le sergent Barnes dans "Platoon" lors de l'attaque au napalm) soumis au stress du combat. Ce stress fait monter l'adrénaline, le cortisol et la dopamine qui, sous certaines conditions,  à la fois augmentent la puissance du combattant, lui font perdre tout discernement  et le rendent presque insensible aux blessures. La contre-partie, c'est la fatigue extrême qui en résulte et peut entraîner la mort du combattant.

En termes de jeu, on peut utiliser ces deux approches:
*  un groupe de Berserkers (impétueux, bonus de puissance physique (humain+ ) si justifié par figurine et pas de recul) pouvant être retenus, plus enclins malgré tout à la folie meurtrière (voir selon culture) au premier combat important (résultat de 1 à 3 sur un dé 6 par exemple) (on peut aussi imaginer l'emploi de drogues qui favoriseraient cet état);
* et tout guerrier vétéran de base pouvant être atteint de folie meurtrière lors du premier combat important (voir aussi selon culture). Sur un résultat de 1 pour le groupe, un guerrier est atteint de folie meurtrière..)

Un guerrier ou Berserker atteint de folie meurtrière ne peut pas être retenu mais il ne court pas non plus en avant du groupe (rien à voir avec un gobelin fanatique, la folie se déclenche au contact), il se jette en avant dans le combat (remplace le cas échéant une figurine au contact, frappe avant comme un chien de guerre), avec un bonus au dé ou de dés (plus grande puissance), tout résultat de blessure contre lui est relancé une fois (insensibilité générale mais mort possible), pas de recul, avance toujours après combat ( pas de notion de danger)  et dès qu'il n'a plus d'ennemis (ou amis: il vaut mieux s'éloigner de lui (plus de discernement)) au contact ou à 1 pas après avance, il est épuisé voire mort. C'est une arme à un gros coup.

Un Berserker ou un vétéran qui n'a pas été atteint de folie meurtrière lors du premier engagement important (quelques figurines ennemies seules ne peuvent déclencher la folie) de son groupe, ne le sera pas de toute la partie. Le joueur pourrait aussi choisir le moment (1 seul par groupe et par partie) où il souhaite tenter la frénésie.

Dans l'exemple celtique:


Cûchulainn entre en transe, son corps se transforme et se contorsionne (un œil lui sort de la tête, l'autre rentre dans son orbite, ses muscles grossissent...), il massacre en perdant tout discernement hommes, femmes et enfants.
Il s'agit dans ce cas d'un héros solitaire qui "change de peau" et qui doit se reposer ensuite plusieurs jours. En termes de jeu, on peut le traiter d'une façon identique.


               Avant                                                           Après


_________________
Mieux vaut une bonne sous-couche qu'une mauvaise peinture!

5 Re: Fous furieux celtes, berserkir vikings le Sam 10 Nov 2018 - 14:18

Patrice

avatar
Admin
En effet, cela permet de distinguer plusieurs choses et ça allège bien ce projet de point de règle !

Foncer sur l'ennemi sans ordres n'est pas forcément lié au fait d'être fou téméraire (même si ça aide).
Il y a beaucoup d'exemple historiques où des gens de toute qualité guerrière ont foncé sans ordre (y compris des civils classe 2).
La règle pour ça existe déjà (même si elle est peu utilisée) c'est un jet sous la classe (ou sous le moral). Pour les guerriers sujets à la folie on pourrait dire sous la folie. Ça a l'avantage de coller au système habituel.

— La folie meurtrière qui peut se déclencher au combat, pour les guerriers qui y sont sujets (avec un test du même genre), oui là aussi ça peut se raccrocher au système.

— Ajouter un test à chaque bataille pour les autres guerriers classe 4 quels qu'ils soient ? Je crains que ça alourdisse le jeu...? Le MJ peut toujours le faire s'il le souhaite...


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum