...Forum de joueurs et joueuses d'aventures de figurines historiques et fantastiques, en Bretagne et ailleurs.

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

An Argader » Époques » XVIIIe siècle » Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons

Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Aller en bas  Message [Page 4 sur 5]

SIR JACK

SIR JACK
J'ai la règle. Mais s'il y a une fiche particulière, je suis preneur.
Par ailleurs, j'ai annoncé à la Ligue des Vannetais Ludiques qu'on leur fera une démo d'ici peu.


_________________
Veni, vidi, rigoli
https://dunapodanslair.blogs.fr/

SIR JACK

SIR JACK
Voilà la table réinstallée dans ma salle à manger (il y fait plus chaud qu'au sous-sol) et prête à jouer.
J'ai bidouillé vite fait des haies avec du paillasson et du lichen, en attendant de les passer à la bombe à peinture verte.
Le convoi doit arriver jusqu'au hameau. Mais les chouans veillent.



Derrière la barricade, un curé qui a refusé de jurer fidélité à la République. J'attends aussi les chouans de Charles.


_________________
Veni, vidi, rigoli
https://dunapodanslair.blogs.fr/

cvenant56

cvenant56
Super!

http://langoelan.canalblog.com/

Patrice

Patrice
Admin
@SIR JACK a écrit:J'ai la règle. Mais s'il y a une fiche particulière, je suis preneur.

Sachant que la version la plus à jour pour beaucoup de mécanismes est... la règle médiévale de 2016. What a Face
...J'essaye de remettre à jour la version générique pour courant janvier, avant le Matsuri.

Les fiches pour l'époque Napo sont ...en cours de... finalisation (notamment grâce à la partie test de Langoëlan) mais là on n'est même pas encore en Napo.

Je suggère d'utiliser la fiche "Corsaires et pirates" car les tables et les facteurs tactiques sont les mêmes (sauf la carabine rayée qui sera améliorée à la toute fin du XVIIIe siècle mais ça reste marginal).
http://www.argad-bzh.fr/argad/pdfs/fiche-fr-pirates.pdf


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

80 L'IGNOBLE VOL DE ROGER-LA-GALETTE le Ven 21 Déc 2018 - 22:50

SIR JACK

SIR JACK
On n'en doutait pas une seconde. Mais Euréka quand même ! Ca marche bien.
La règle Argad s'adapte sans problème aux combats d'escarmouche livrés entre chouans et républicains.
Avec le vicomte Charles de l'Historic, bailli du Lorientais et vaillant capitaine de paroisse, on a testé la chose tout à l'heure en faisant avec ce que l'on avait sous la main (les vraies figurines de républicains sont en effet encore à venir).

Comme je l'ai expliqué sur mon blog en délire, le scénario était simplissime. Jugez plutôt.

Fraîchement élu dictateur républicain du pays de Carnac, c'est à dire commandant de la Garde nationale locale, l'odieux Roger Tirelaine vient de mettre à sac une ferme dont les occupants sont soupçonnés de collusion avec les royalistes, les curés non jureurs et toute une clique de louches ci-devants.
Autant de suspects  que le représentant de la loi se promet d'envoyer dare-dare conter fleurette à "Louisette", le surnom donné à la guillotine par ses potes révolutionnaires.

Comme "Monsieur Roger" n'est pas à un crime près, il vient aussi de commettre un acte particulièrement odieux.
Il a en effet décidé d' embarquer dans une carriole le gros paquet de galettes-saucisses que le fermier et sa descendance s'apprêtaient à boulotter sur le coup de midi après une rude matinée de travail.
Rapt  d'une rare outrecuidance. Car, c'est bien connu, en Morbihan, la galette-saucisse, c'est sacré.

" Enfer et damnation ! Gast und hildepute ! Vengeaance ! " s'écrient d'une seule voix des chouans informés de ce geste contrevenant à toutes les lois de la guerre en même temps qu'à la plus élémentaire charité culinaire.

Une embuscade est décidée contre le convoi sur lequel veillent trois bataillons de "bleus". Sage précaution lorsque l'on sait que les saucisses contenues dans les galettes sont originaires de Guéméné. En clair, le saint-Graal de la boustifaille chez tout Breton qui se respecte.



Pour les chouans, le convoi est facile à repérer. Il suffit de se fier à l'odeur, délicat mélange de couenne de porc, de sueur rance et de chicots mal nettoyés sur lesquels les bleus passent en permanence leur langue fétide de mécréant.
Les haies qui bordent le chemin creux vont faire office de paravent aux assaillants.
Une salve retentit. Dans les rangs blancs, quelques ricanements se font entendre lorsque les premiers républicains - à commencer par le sinistre Roger la Galette - passent de vie à trépas. C'est la fête ! On se croirait un dimanche matin devant un jeu de quilles.
Las ! La joie des insurgés ne va pas durer.


Outrés que des paysans malodorants cherchent à leur chouraver à leur tour les précieuses galettes-saucisses, les soldats républicains ne tardent pas à réagir et se mettent à donner furieusement  de la baïonnette.
Le massacre commence. Le rouquin gicle. La tripe vole bas. Pour sûr, ça rigole plus dans la cambrousse. Même si, il faut bien le reconnaître, les bouseux se battent comme de beaux diables.




Il fallait s'en douter. Les hurlements, gémissements et plaintes qui émanent de toute cette carmagnole sanguinolente ne tardent pas à attirer l'attention d'autres insurgés. Des gaillards qui, bien que sourds au discours révolutionnaire, n'en ont pas moins l'ouie fine.
Des renforts arrivent, drapeau royaliste en tête de cortège. Chaque insurgé entonne le Vexilla Regis de sa voix rocailleuse de bas-armoricain.


Mal en prend aux nouveaux venus. Car les républicains ont la dent dure et la baïonnette de plus en plus affutée à force d'être frottée contre les vertèbres des blancs. A leur tour, les renforts chouans morflent grave. Pauv' bêtes, va !


Dans le même temps, une barricade que les paysans avaient érigée à deux pas d'un carrefour est prise d'assaut par les bleus. Là non plus, personne ne fait dans la dentelle. Armé de son chapelet et d'un vieux flingot, un curé  (de dos à droite sur la photo) est envoyé dire la messe chez les angelots royalistes. Effroyable coup du sort. Il faut bien le dire :  les blancs sont blèmes.


La fin approche en effet. Résumons à grosses louches : après que des tirs aient été échangés entre des troupes de ligne royalistes et des républicains partis à la poursuite d'un parti de chouans, la colonne bleue - qui encadre toujours la fameuse carriole aux galettes-saucisses - va prendre d'assaut un hameau.
Il s'agit de deux modestes maisons  dans lesquelles des biffins du Loyal Emigrant et du régiment d'Hector sont benoîtement occupés à jouer à la belote.
Seul un petit groupe de paysans fuyards va échapper au carnage.
La messe républicaine est dite. Circulez, y a plus rien à étriper.








Quelques propositions :

- Les effectifs Les chouans sont classés 2 (villageois ou paysans,milice mal entraînée) et les républicains ainsi que les troupes de ligne royalistes sont classés 3 (soldat déjà exercé). Les officiers sont classés 4.
La différence est énorme en termes de combat et fidèle en cela à la réalité historique. Car les chouans tiennent peu souvent le choc face à une troupe aguerrie.

Pour être dynamique et ne pas tourner au massacre d'office, le jeu doit toutefois comporter 3 voire 4 fois plus de chouans que de soldats de ligne bleus.

Qui plus est, les chouans doivent intervenir par groupes, avec un système de renforts.
Les renforts peuvent arriver tout autour de la table. Le côté par lequel ils débouchent est déterminé par un jet de dé.
Cela oblige les républicains à se garder devant comme derrière, à gauche comme à droite. Cela représente aussi la capacité qu'avaient les paysans du coin à de mobiliser de toutes parts dans un pays en effervescence.

- Le moral des troupes Les chouans avaient la facheuse habitude de se débander face à ses soldats de métier (on se met à leur place !). Charles et moi proposons donc que deux mouvements de fuite, volontaires et consécutifs, se transforment en panique.
Pour arrêter cette panique, on lance un dé. Celui-ci doit être supérieur à la classe de moral, et croissant. Par exemple, pour arrêter la panique, il faudrait faire au moins 3 au 3e tour, et si ça ne marche pas 4 au 4e tour, 5 au 5e tour, 6 au 6e tour.

Les combats On a appliqué le principe des armes longues et semi-longues (fourches, faux etc.) . Ca fonctionne bien et ça peut être intéressant pour un chouan qui a de la chance au dé. Idem pour le tir furtif et le tir juste avant le contact.



Dernière édition par SIR JACK le Sam 22 Déc 2018 - 19:00, édité 1 fois


_________________
Veni, vidi, rigoli
https://dunapodanslair.blogs.fr/

kiyomori

kiyomori
La messe est dite. Très agréable résumé, peut-être plus par le texte que par les photos. MERCI.

http://170infanterie.canalblog.com/

cvenant56

cvenant56
Super compte-rendu! Very Happy Et la partie était vraiment géniale! bounce T'as quand même sauté quelques détails et anecdotes croustillantes du au sens de l'humour du dé! jocolor

http://langoelan.canalblog.com/

SIR JACK

SIR JACK
@cvenant56 a écrit:Super compte-rendu! Very Happy Et la partie était vraiment géniale! bounce T'as quand même sauté quelques détails et anecdotes croustillantes du au sens de l'humour du dé! jocolor

C'est vrai. Je l'avoue. Pour une fois, j'ai cédé à la morale bourgeoise et aux bonnes mœurs. Il y a des jours où il faut savoir donner le change comme dirait un évêque en enfilant son plus beau costume de drag queen.


_________________
Veni, vidi, rigoli
https://dunapodanslair.blogs.fr/

Luc

Luc
Super cr! On est bien dans l'ambiance. Very Happy

Patrice

Patrice
Admin
Very Happy

Passionnant.

Et je vois que votre déjà grande expérience de la règle de jeu vous en fait bien dominer les mécanismes. Smile


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

cvenant56

cvenant56
Je suis tombé sur cette bd dans une librairie. Elle peut servir pour avoir de l'inspiration pour les costumes, les décors.



http://langoelan.canalblog.com/

Luc

Luc
Tu as ça aussi (même si c'est la vendée militaire)
https://www.bedetheque.com/serie-692-BD-Dampierre.html

SIR JACK

SIR JACK
Le Père Noël travaille hyper vite cette année. Je viens de recevoir mes républicains : 60 figs Victrix de bonne gravure. Y a plus qu'à sortir les pinceaux.


_________________
Veni, vidi, rigoli
https://dunapodanslair.blogs.fr/

SIR JACK

SIR JACK
Ca y est, le Loyal Emigrant est prêt à entrer dans la danse.

Avant d'aller bronzer sur le sable de Quiberon et de s'y faire trouer l'uniforme, j'ai appris que ce régiment avait participé en 1793 au siège de Dunkerque avec l'armée du duc d'York et d'Albany. Mais aussi qu'il avait, à cette époque, intégré de nombreux paysans flamands. Un détail qui, compte tenu de mes origines, m'intéresse particulièrement.


Après ses campagnes anti-révolutionnaires (Valenciennes, Menin, Hollande, Quiberon), le Loyal Emigrant - dont la solde était payée par l'Angleterre - s'est fondu au sein des unités britanniques pour aller veiller sur les frontières portugaises en 1801.

Les figurines sont des Warlord en plastique dur à la gravure tout à fait honorable. J'ai limé les manches boutonnées à l'anglaise et ajouté le pompon qui figure au-dessus de la cocarde blanche, sur le tricorne. Le sable collé sur les socles provient de Quiberon, bien entendu.


_________________
Veni, vidi, rigoli
https://dunapodanslair.blogs.fr/

Luc

Luc
Très chouette!
Tu as la guillotine de Foundry?

SIR JACK

SIR JACK
@Luc a écrit: Tu as la guillotine de Foundry?


Il suffit de demander, citoyen.


_________________
Veni, vidi, rigoli
https://dunapodanslair.blogs.fr/

Luc

Luc
J'en ai une aussi avec un échafaud... Very Happy
J'adore la tienne en tout cas. I love you

SIR JACK

SIR JACK
Un grand merci Kiyomori !  C'est une mine d'or ce site, et un beau travail de recherche qui ouvre bien des perspectives d'extension au projet Quiberon, ainsi que pas mal d'idées de scénarios.

Entre autres documents, j'ai été particulièrement intéressé par la carte des combats livrés en Bretagne en 1815, lors des Cent jours. D'autant plus que ce ne sont pas les figs napo qui me manquent.



Sans parler des planches de dessins consacrées aux costumes vendéens.  

Je ne connais pas Sylvain, l'auteur du site. Je crois comprendre que c'est un enseignant de la région parisienne et notamment un copain de Frantz Badre, un amateur de wargame, membre des Dragons de Vaires, avec lequel j'ai été quelque temps en relation par le biais de mon blog.

Je vais lui envoyer un message pour prendre contact et l'informer de ce que l'on fait dans le Morbihan. Ca peut l'intéresser.


_________________
Veni, vidi, rigoli
https://dunapodanslair.blogs.fr/

SIR JACK

SIR JACK
Une autre unité royaliste débarquée à Quiberon, le régiment d'Hervilly (ex Royal Louis) commence à prendre forme.
Compte tenu des effectifs qu'il alignait en 1795 , je dois doubler le nombre de ses figurines.
J'en profiterai pour les doter également de l'ancien uniforme à parements bleu ciel du Royal Louis.

D'autres explications figurent sur mon blog en délire : https://dunapodanslair.blogs.fr/


_________________
Veni, vidi, rigoli
https://dunapodanslair.blogs.fr/

cvenant56

cvenant56
C'est génial JJ! Bravo! Joli travail!

http://langoelan.canalblog.com/

SIR JACK

SIR JACK
Les dernières figurines de l'année à être passées sous mes pinceaux : le régiment de Léon, ex-régiment du Dresnay, présent lui aussi en 1795 à Quiberon, avant de passer devant les pelotons d'exécution.

Une unité essentiellement bretonne dont la triste histoire vous est contée sur mon blog en délire :
https://dunapodanslair.blogs.fr/

Bon réveillon à tous !


_________________
Veni, vidi, rigoli
https://dunapodanslair.blogs.fr/

cvenant56

cvenant56
Ils sont t'y pas beau! Mais tu les a soclé pour VLE?

http://langoelan.canalblog.com/

SIR JACK

SIR JACK
@cvenant56 a écrit:Ils sont t'y pas beau! Mais tu les a soclé pour VLE?


Ils étaient déjà soclés depuis quelque temps. Mais ça pourra se changer sans souci.
Par ailleurs, je vais commencer à travailler quelques plaques pour poser les figs sur des pentes.


Mon début d'année royaliste profite de l'occasion pour te souhaiter, ainsi qu'à tous les membres de ce forum en folie, une excellente année 2019 !



_________________
Veni, vidi, rigoli
https://dunapodanslair.blogs.fr/

Eric de Gleievec

Eric de Gleievec
On peut se permettre une critique ?
C'est au sujet des décors, surtout des bâtiments (oui je sais je suis chiant avec ma déformation professionnelle Wink ) ; il y a un peu beaucoup trop de briques, pour le pays de Carnac.

Ce qui signifie qu'il va falloir produire, pour la suite, des décors adaptés à nos contrées ; ne prenons pas ceci comme une contrainte, mais comme un pur plaisir ; et tout ira au mieux, dans le meilleur des mondes virtuels !

Je vous promets de coopérer à cette oeuvre ; Patrice aussi, d'ailleurs (il lui suffira d'achever 3 ou 4 maisons qu'il a commencées il y a 5 ans).

Et tu as bien raison, bonne année et vive le Roy !


_________________
Si vis pacem, paranoïaque !

Quelques figurines "pas pour jouer".

Revenir en haut  Message [Page 4 sur 5]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum