...Forum de jeux d'aventures de figurines miniatures, en Bretagne... et ailleurs aussi !

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

An Argader » Époques » XVIIIe siècle » Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons

Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Aller en bas  Message [Page 3 sur 3]

Le Marquis35

avatar

http://blogdumarquis.canalblog.com/

52 les photos pas terribles le Lun 12 Nov 2018 - 11:13

kiyomori

avatar
Gare Chouans et autres Vendéens voici une partie de vos chasseurs !
P.S pas entièrement terminés pour les drapeaux.


http://170infanterie.canalblog.com/

SIR JACK

avatar
Super. Le projet avance. Et les drapeaux s'additionnent.
Cet hiver, après avoir fini mes chouans, je vais aussi commander des fantassins républicains.

Il faudra aussi s'intéresser à la nature des troupes républicaines présentes sur la presqu'île.


_________________
Veni, vidi, rigoli
https://dunapodanslair.blogs.fr/

cvenant56

avatar
@SIR JACK a écrit:Super. Le projet avance. Et les drapeaux s'additionnent.
Cet hiver, après avoir fini mes chouans, je vais aussi commander des fantassins républicains.

Il faudra aussi s'intéresser à la nature des troupes républicaines présentes sur la presqu'île.

Je dois avoir un truc là-dessus.

http://langoelan.canalblog.com/

cvenant56

avatar
https://www.ouest-france.fr/bretagne/vannes-56000/quiberon-francais-et-anglais-debarquent-en-morbihan-5811709

C'est dingue le hasard! A moins qu'ils aient choisis le lieu en connaissance de cause.

http://langoelan.canalblog.com/

SIR JACK

avatar
Un autre drapeau, celui du régiment d'Hector qui était composé d'anciens officiers de marine et qui a combattu à Quiberon avec la première vague des troupes rassemblées par les émigrés.


_________________
Veni, vidi, rigoli
https://dunapodanslair.blogs.fr/

SIR JACK

avatar
Et voilà le drapeau du Loyal Emigrant, régiment français au service de l'Angleterre (1791-1796), lui aussi présent à Quiberon dans la première vague.

La devise en latin "fac et spera" signifie "fais et espère"


_________________
Veni, vidi, rigoli
https://dunapodanslair.blogs.fr/

cvenant56

avatar
Tu va les reproduire avec un logiciel d'image?

http://langoelan.canalblog.com/

SIR JACK

avatar
@cvenant56 a écrit:Tu va les reproduire avec un logiciel d'image?

Oui pour celui d'Hector. Et je viens de reproduire celui du Loyal Emigrant en me basant sur une photocopie d'un drapeau du 44th regiment of foot.





Le voici devant les figurines de l'unité émigrée, encore à peindre et à finir.
Il s'agit de Warlord en plastique représentant un régiment anglais de la guerre d'indépendance américaine. Figs que je vais légèrement bidouiller.

Sans vouloir jouer les matamores, je ne pense pas que beaucoup de joueurs de wargame auront ça.




Voici, pour mémoire un soldat du Loyal Emigrant


_________________
Veni, vidi, rigoli
https://dunapodanslair.blogs.fr/

Eric de Gleievec

avatar
Qu'est devenu ce régiment après Quiberon ? a-t-il subsisté, des survivants se sont-ils retrouvés répartis dans d'autres régiments ?
Au final y avait-il encore des Français au service de l'Angleterre sous Napoléon ?


_________________
Si vis pacem, paranoïaque !

Quelques figurines "pas pour jouer".

SIR JACK

avatar
@Eric de Gleievec a écrit:Qu'est devenu ce régiment après Quiberon ? a-t-il subsisté, des survivants se sont-ils retrouvés répartis dans d'autres régiments ?
Au final y avait-il encore des Français au service de l'Angleterre sous Napoléon ?

Le Loyal Emigrant a été dissous en 1796.

Des Français ont toutefois continué à combattre sous commandement anglais.

C'est le cas du bataillon des Chasseurs britanniques qui a rassemblé des combattants issus de l'armée de Condé après que celle-ci ait disparu en 1801.

Cette unité a participé à des campagnes mineures ayant eu lieu en Méditerranée.

Elle s'est ensuite retrouvée au Portugal en janvier 1811 ainsi qu'en Espagne, à Cadix.

A cette époque, les Chasseurs britanniques étaient constitué de nombreux prisonniers sur parole français mais aussi de, déserteurs et de rodeurs venant aussi bien d'Allemagne que de Pologne, d'Italie, de Suisse, des Balkans. Un peu les 12 salopards avant l'heure, quoi.

Wellington se méfiait tellement d'eux qu'il  interdisait généralement de les placer en première ligne.

Cela ne les a pas empêchés de se battre de belle manière à Fuentes de Onoro (mai 1811), en s'attirant même des commentaires élogieux du général en chef.

Cette bonne tenue de la troupe était due à des officiers français hautement motivés, issus de la seconde génération génération d'émigrés royalistes et pour lesquels la lutte contre Napoléon faisait figure de croisade. Voilà qui plairait à Ehouarn.

Deux précautions valant lieux qu'une, une stricte discipline était par ailleurs maintenue dans les rangs à coups de fouet et de plat d'épée s'il le fallait.

Au cours des dernières années de la guerre de péninsule, les Chasseurs ont servi dans la 7e division et ont été dissous en 1814, année de l'invasion du sud-ouest de la France.

Le bataillon portait l'uniforme britannique classique. La couleur distinctive était le bleu clair.


_________________
Veni, vidi, rigoli
https://dunapodanslair.blogs.fr/

62 Pour étoffer vos troupes le Jeu 29 Nov 2018 - 9:48

kiyomori

avatar
Chez Casting room miniatures la série :


http://170infanterie.canalblog.com/

kiyomori

avatar
@SIR JACK a écrit:Un autre drapeau, celui du régiment d'Hector qui était composé d'anciens officiers de marine et qui a combattu à Quiberon avec la première vague des troupes rassemblées par les émigrés.

En Vendée il y avait également plusieurs drapeaux sur le même modèle que précédemment.

http://170infanterie.canalblog.com/

Patrice

avatar
Admin
@kiyomori a écrit:

Shocked Ah tiens je les ignorais totalement ceux-là !


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

Byblos


Il y a quelques références pas mal du tout chez Casting Room Miniatures , notamment leur gamme Guerre de Malborought qui complète fort bien le XVIIIe S Foundry !

SIR JACK

avatar
@kiyomori a écrit:Chez Casting room miniatures la série :


Sympas, les figurines.

On croit  reconnaitre le chapeau et l'uniforme de Charette en haut à gauche, Stofflet en haut au milieu (sans les cheveux blancs), Talmont en haut à droite,  d'Elbée en bas à gauche (exception faite des boucles de la coiffure), Cathelineau en bas à droite .

Quant au personnage avec le pistolet, en bas au milieu, bien qu'un peu maigrichon par rapport à l'original, il peut faire un Cadoudal respectable.


Mais ce que j'aime particulièrement, c'est la cavalerie, surtout le gars avec la faux. L'ankou en personne ! Je n'avais encore jamais vu ça. Merci Kiyomori !

Je sais qu'il y en avait un peu chez les Vendéens. J'ignore si on en trouvait en Bretagne, chez les chouans. Sans doute également.

Cela semble avoir été le cas à la bataille du Pont du Loc'h qui a eu lieu en janvier 1800.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_du_pont_du_Loc%27h#Carte

 Si quelqu'un a des infos là-dessus, je suis preneur.





_________________
Veni, vidi, rigoli
https://dunapodanslair.blogs.fr/

67 Des cavaliers Vendéens chez Trent le Ven 7 Déc 2018 - 12:37

kiyomori

avatar
FCHOU10

http://170infanterie.canalblog.com/

SIR JACK

avatar
Merci pour la photo.
C'est vrai que, comme le remarque Patrice sur le forum "Le jeu d'histoire avec figurines", ça a plus l'air de chevaux de labour destinés à transporter de l'infanterie qu'une réelle cavalerie.
Même si la présence de cette dernière et le harcèlement qu'elle a fait subir aux républicains est évoquée dans le récit du combat du pont du Loc'h.



_________________
Veni, vidi, rigoli
https://dunapodanslair.blogs.fr/

cvenant56

avatar
La cavalerie était beaucoup moins présente chez les chouans que chez les vendéens. Pour ces derniers, elle est devenue impérative à partir du moment où les batailles rangées et à découvert sont devenues la norme(nécessité pour la poursuite, la reconnaissance et éventuellement des charges décisive).Les chouans, eux, étaient plutôt adeptes de l'escarmouche et des petits coups de mains, la cavalerie étant peut utile dans ce genre d'action. Même pour les raids sur de longue distance comme le raid de Pont-de-Buis en 1795, tous c'est fait à pied par soucis de discrétion.

De manière générale, dans les deux camps (républicains comme royalistes)la cavalerie était en déclin. Ou du moins ce n'était pas une force de choc, destiné à rompre les formations ennemis. Chez les républicains, la mode était exclusivement aux unités légères telles que les hussards chasseurs à cheval et dragons(qu'on peut toutefois classer dans les deux catégories : lourde et légère) utilisée pour les reconnaissances, les poursuites, les escortés et les raids rapides. Chez les chouans,la présence d'une cavalerie est vraiment anecdotique car il était difficile de s'équiper en chevaux, la plupart étant réquisitionnés, et d'avoir de bons cavaliers. Comme le montre le récit de la bataille du pont de Loc'h, la cavalerie chouan était composé de déserteurs républicains qui sont donc passés à "l'ennemi" avec leur équipement et leurs chevaux. Mais en aucun cas les chouans ont constitués eux même une cavalerie, contrairement aux vendéens. Voilà pourquoi la présence de cavalerie chouan est vraiment anecdotique.
Je continue de chercher mais pour le moment il n'y a qu'à Pont de Loc'h qu'une cavalerie fut présente dans les rangs royalistes.

De manière plus générale, avant l'arrivé du petit caporal, la cavalerie n'était pas l'arme décisive comme elle le sera sous l'Empire. Il n'y avait guère que les cuirassiers prussiens et leur dérivé qui pouvait faire des performances (par exemple la charge de Rossbach). Bien souvent la cavalerie était utilisée pour des actions de flancs qui nécessitaient une grande mobilité.

Le premier empire redonnera ses marques de noblesses à la cavalerie qui deviendra,lorsqu'elle est bien utilisée, l'arme fatale des champs de bataille.



Dernière édition par cvenant56 le Mar 11 Déc 2018 - 9:49, édité 1 fois

http://langoelan.canalblog.com/

SIR JACK

avatar
Fort intéressant, Charles. Merci pour cette recherche.


_________________
Veni, vidi, rigoli
https://dunapodanslair.blogs.fr/

Patrice

avatar
Admin
Intéressant en effet. Smile

La cavalerie – bien entraînée pour ça, chevaux et bonshommes – ça ne se trouve pas sous le pas d'un cheval, si j'ose dire. Il faut un entraînement sérieux et régulier.

Un siècle plus tôt, alors qu'il s'agissait encore de la survivance en Bretagne du "ban" médiéval toujours encouragé par les autorités royales, Vauban écrivait de Brest (lettre au roi du 15 juillet 1695) :
« Les bans des cinq évêchés dont il vous a  plu de me donner le commandement sont tous faits les uns comme les autres. Ce sont autant de régiments de noblesse composés de plusieurs compagnies, les unes fortes, les autres faibles, les uns à pied par impuissance d'être mieux, les autres à cheval sur roussins, cavales, chevaux de charrette et bidets ; ce qui, joint au peu de subordination, fait le plus mauvais composé et à mon avis les plus méchantes troupes du monde, car il n'y a pas d'escadron qui se puisse former en une heure de temps, ni qui puisse marcher deux cents pas sans se rompre. Il faut aussi peu compter de les mener en ordre aux ennemis que de les y maintenir. »

Je ne crois même pas qu'il y avait d'entraînement collectif de milice à cheval au cours du XVIIIe siècle ? Outre-mer il y avait les dragons-milice de Saint-Domingue, mais le terme "dragons" laisse entendre que ce n'était pas considéré comme une vraie cavalerie.

Ensuite, en reconnaissance et en harcèlement dans un paysage de bocage, même si ce n'est pas de la vraie cavalerle, si les gens sont motivés ils peuvent être utiles quand même...


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

cvenant56

avatar
Merci patrice pour cet extrait. Je suis bien d'accord avec le sieur de Vauban, on improvise pas une cavalerie en une heure alors qu'une infanterie c'est déjà un peu plus envisageable.
Et en effet quand on est motivé, on peut tous faire. C'est d'ailleurs la seule force des chouans!

http://langoelan.canalblog.com/

Revenir en haut  Message [Page 3 sur 3]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum