...Forum de jeux d'aventures de figurines miniatures, en Bretagne... et ailleurs aussi !


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

An Argader » Règles « Argad ! » » La règle de base » Napoléonneries

Napoléonneries

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Napoléonneries le Jeu 8 Fév 2018 - 18:53

Patrice

avatar
Admin
Bon, les réflexions avancent…

Pour jouer à Argad ! dans un contexte napoléonien, si on veut rester très simple, on peut se contenter des habituelles différences de base : classe 4 pour l’élite, classe 3 pour la masse des soldats de ligne, classe 2 pour les recrues.

Mais tant qu'à évoquer cette époque… on va sans doute vouloir donner des capacités un peu plus détaillées à chaque sorte d’unité, comme une différence au tir.

Il y a déjà des éléments pour ça, dispersés dans plusieurs versions ou extensions de la règle. Ça va permettre de les exhumer, des les remanier et de les re-tester ! Notamment :

— Le bonus +1 à un seul dé quand on tire sur un groupe. Ça avait été testé en médiéval, mais abandonné car trop lourdingue à utiliser systématiquement. En le limitant à une fois par tour de jeu, ça peut valoriser le tir d'unités d'infanterie d’élite seulement (grenadiers…)

— Une règle sur les tireurs d'élite (qui comprend aussi la même histoire du +1 à un seul dé par tour de jeu, et peut être fusionnée avec le point ci-dessus) a déjà été testée, avec quelques tâtonnements, pour les archers elfes. Elle peut concerner les voltigeurs déployés en tirailleurs.
http://argad.forumculture.net/t1972-tir-d-elite#18447

— La masse des soldats de ligne classe 3 n'est pas (sauf les voltigeurs) entraînée à tirer autrement qu'en ordre serré au commandement ; donc en ordre serré ils tirent normalement, mais s'ils sont en bordel ils perdraient l'avantage de la règle des plusieurs 6
(ce point de règle a déjà été utilisé pour l'infanterie régulière en pirate 1700 ; pour tirer de près c'est moins pénalisant qu'un malus -1, mais c'est très pénalisant de loin).

— Les personnages classe 2 (recrues) ont toujours -1 au tir, ça c'est dans toutes les versions de la règle.

— La plupart des soldats napoléoniens sont entraînés à tirer en masse contre d'autres masses, quasiment sans viser (sauf les voltigeurs). Ils peuvent donc avoir un malus -1 quand ils tirent sur des isolés ou des tirailleurs déployés.

Tout ça fait déjà un petit ensemble cohérent et assez équilibré. Je vous rassemble tout ça dans un premier tableau générique…
…à tester et améliorer petit à petit…
...ensuite, chaque type d’unité pourra avoir sa petite fiche, pour ne pas avoir à chercher dans toutes ces différences pendant le jeu.

Si on utilise ces propositions, il vaut mieux que chaque joueur ou joueuse commande une troupe assez homogène
(c’est rôliste et réaliste : un officier de grenadiers ne commande pas des voltigeurs, et réciproquement)
…mais ça, je le dis tout le temps…


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

2 Re: Napoléonneries le Ven 9 Fév 2018 - 9:50

Ehouarn

avatar
Bon moi je suis volontaire pour tester les régiments écossais Wink


_________________
En essayant continuellement on finit par réussir. Donc, plus ça rate, plus on a de chance que ça marche.
http://www.biodanza56.fr

3 Re: Napoléonneries le Ven 16 Fév 2018 - 22:40

Patrice

avatar
Admin
Pour les tableaux de tir des armes à feu (sans distinction d'unité des tireurs) voici déjà deux propositions de docs de référence :

— La fiche résumée habituelle, limitée pour les armes à feu aux plus courantes (fusil, mousqueton, pistolet) du dix-huitième et début dix-neuvième siècles. Pas de changement à ce qu'on avait déjà, sinon que la courte portée du mousqueton a été un peu améliorée :
http://www.argad-bzh.fr/argad/pdfs/fiche-fr-XVIIIe-napo.pdf

— Des tableaux de tir avec aussi d'autres armes à feu de la même période, moins fréquentes. Les portées des carabines rayées ont été revues (une version précédente 0/30/60/90 cm créait des effets de seuil un peu ridicules) :
http://www.argad-bzh.fr/argad/pdfs/argad-fr-tir-XVIIIe-napo.pdf

...en attendant la règle proposant des différence de qualité entre les troupes... en cours de finition...


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

4 Re: Napoléonneries le Ven 23 Fév 2018 - 13:03

Patrice

avatar
Admin
La récente partie
http://argad.forumculture.net/t1984-ca-defouraille-a-langoelan#18558
a permis de dégrossir un peu les choses. Smile

Globalement ça marche ; je n'étais pas inquiet, ça marche à coups de fusils à silex en pirate donc ça doit marcher aussi à coups de fusils à silex en Napo ; mais il faut adapter autant que possible pour ressentir un peu l'impression de l'époque.

En cours de partie on a notamment admis quelques nouveaux ajustements :

— Le mouvement de l'infanterie en ordre serré reste à 12 cm, mais on admet que pour arriver au contact de l'ennemi dans le tour de jeu qui va se finir en mêlée il peut aller jusqu'à 16 cm (ce qui est le mouvement normal des soldats équipés).

— La cavalerie lourde se déplace à 36 cm au lieu de 40 cm ; elle peut se former en ordre serré (sa manière normale de combattre) dans ce cas son mouvement est 32 cm (sauf peut-être juste avant la mêlée comme ci-dessus) ce qui lui donne +1 de charge supplémentaire contre des montés ennemis en plus du bonus de charge habituel.

— Les voltigeurs déployés en tirailleurs peuvent traverser, ou être traversés, par une unité amie en ordre lâche ou serré mais dans ce cas, ni eux ni cette unité ne peut faire autre chose pendant le tour de jeu (ni tirer ni recharger ni être considérés immobiles). Je suppose que cette pénalité ne s'applique pas si des unités déployées en tirailleurs se croisent.

— Les tirailleurs ne peuvent pas accepter le contact avec une unité en ordre serré (...mais la règle habituelle leur permet de se regrouper en ordre lâche instantanément, on va regarder ça, éventuellement un test moral).

— Je n'ai pas utilisé la règle optionnelle sur les tirs d'élite individuels, qui semble un peu trop puissante pour les voltigeurs lambda individuels (je ne parle pas des Elfes en fantasy) et s'embrouille avec le tir d'élite par unité, je vais la réajuster un peu.

— On a eu un cas particulier où une unité française tirait en salve contre un écran de Rifles anglais déployés en tirailleurs avec une unité anglaise en masse juste derrière à la même portée (moyenne portée). Les tableaux napo en cours de test donnent -1 contre les tirailleurs (à moins d'être tirailleur soi-même). En principe un rôle de l'écran de tirailleurs est de protéger la masse amie qui est derrière, mais quand ils sont juste devant et tout près ça inciterait à la triche à une lecture un peu abusive de la règle : à moyenne portée les tirailleurs étaient touchés sur un 7 alors que l'unité juste derrière l'aurait été sur un 6. On a jugé que tous les 6 toucheraient un gars de l'unité serrée derrière, et les 7 un tirailleur. Ça a marché (un double 6 = un 6 et un 7, donc un mort de chaque). À vérifier dans d'autres cas analogues.

Il y aura aussi d'autres petites choses à vérifier...petit à petit...


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum