...Forum de jeux d'aventures de figurines miniatures, en Bretagne... et ailleurs aussi !

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

An Argader » Époques » XIXe siècle » Napoléonien, péninsule ibérique : les Écossais

Napoléonien, péninsule ibérique : les Écossais

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Ehouarn

avatar
@SIR JACK a écrit:Pour info et pour ceux qui ne connaissent pas mon blog en délire. J'ai fait un peu de pub pour An Argader.
http://dunapodanslair.blogs.fr/

Ici du "dunippondanslair" serait plus adapté Laughing
Beau blog, dommage que le napoléonien ne soit pas une période qui m'intéresse... sauf à me confier un régiment écossais peut-être ? Rolling Eyes


_________________
En essayant continuellement on finit par réussir. Donc, plus ça rate, plus on a de chance que ça marche.
http://www.biodanza56.fr

Patrice

avatar
Admin
@Ehouarn a écrit:dommage que le napoléonien ne soit pas une période qui m'intéresse...

...Même pour des petites escarmouches en Espagne ? ...ça peut se concevoir depuis que j'ai regardé la série Sharpe ! Laughing


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

Ehouarn

avatar
@Patrice a écrit:
@Ehouarn a écrit:dommage que le napoléonien ne soit pas une période qui m'intéresse...

...Même pour des petites escarmouches en Espagne ?

Y'a des Ecossais ? Rolling Eyes


_________________
En essayant continuellement on finit par réussir. Donc, plus ça rate, plus on a de chance que ça marche.
http://www.biodanza56.fr

SIR JACK

avatar
@Ehouarn a écrit:
@Patrice a écrit:
@Ehouarn a écrit:dommage que le napoléonien ne soit pas une période qui m'intéresse...

...Même pour des petites escarmouches en Espagne ?

Y'a des Ecossais ? Rolling Eyes

Plusieurs régiments écossais ont participé à ce que les Anglais appellent "la guerre de Péninsule" et les Espagnols "la guerre d'indépendance".

Parmi eux, figure notamment le 42nd régiment of foot. Autrement dit le  Royal Highland, les fameux "Black Watch"

Voici les unités écossaises engagées à cette époque face aux Français dans la péninsule ibérique :

Rolica (août 1808) : 71e Highland (infanterie légère)

La Corogne (janvier 1809) : 42e, 71e

Bussaco (septembre 1810) : 42e

Fuentes de Onoro (mai 1811) : 42e et 92e que l'on retrouvera par la suite comme d'autres à Waterloo, 71e,  94e qui a avait  formé la  Scot brigade en 1794.

Salamanque (juillet 1812) : 42e, 71e.

Vittoria (juin 1813) : 92e et 94e.

A noter que les Ecossais se sont également battus en 1813 et 1814 dans le sud-ouest de la France après avoir passé les Pyrénées avec les troupes anglaises, espagnoles et portugaises placées sous le commandement de Wellington.
Ce qui a , entre autres nombreux affrontements, donné lieu à la bataille d'Orthez (février 1814), suivie par les combats d'Aire-sur-l'Adour et le  siège de Toulouse (avril 1814).

Lors du siège de Toulouse, les Ecossais ont pris d'assaut plusieurs redoutes aux côtés des très efficaces caçadores portugais ainsi que des hommes du 95th Rifles qui étaient équipés des premières carabines à canon rayé.
Ces furieux combats ont été menés à l'Est des collines du Calvinet qui dominent l'actuelle gare SNCF de la ville rose.
Ils ont constitué l'aboutissement d'une audacieuse manoeuvre de contournement effectuée par les alliés le long de ces collines basses au sommet desquelles les troupes de Soult s'étaient retranchées.

On a également vu des Ecossais partir à l'assaut des redoutes installées aux Ponts jumeaux, situés à l'ouest de la ville. La lutte a été tellement acharnée que, faute de munitions, les défenseurs ont été jusqu'à jeter des briques sur leurs assaillants.

Pour la petite histoire, et pour un éventuel scénario, on trouvait également en Espagne, outre les unités régulières anglaises, irlandaises, espagnoles et portugaises,  des troupes du Brunswick, des unités allemandes de la King German Legion,  des guerilleros espagnols ainsi que les "chasseurs britanniques".

Cette dernière troupe commandée par des émigrés avait été formée avec des royalistes provenant de l'armée de Condé et qui avaient combattu au Portugal. Pour eux, la lutte menée contre Napoléon prenait ni plus ni moins l'allure d'une croisade.

Les Chasseurs britanniques rassemblaient également des prisonniers français sur parole, tout comme des déserteurs ainsi que des soldats polonais, italiens, suisses ou originaires des Balkans qui avaient tourné casaque pour passer chez les Anglais. Bref, de fieffés coupeurs de gorges que leurs chefs surveillaient comme le lait sur le feu. Quitte à maintenir la discipline à coups d'épée et de fouet.

Wellington s'en méfiait beaucoup et il avait tendance à placer les " chasseurs britanniques "en seconde ligne. Ce qui n'a pas empêché ce bataillon de se comporter très bravement lors de la bataille de Fuentes de Onoro.
L'unité été dissoute en 1814. Il va sans dire que je me suis fait un plaisir de la peindre.

Quelques Ecossais baguenaudant sur une table de jeu



Dernière édition par SIR JACK le Mar 23 Jan 2018 - 20:20, édité 1 fois

Patrice

avatar
Admin
Si on veut utiliser quelques Écossais en jeu d'escarmouche, il en faudrait qui soient soclés individuellement.

Et vu les goûts aventuriers d'Ehouarn, les unités qui ne connaissent que le combat en ordre serré ne conviendraient sans doute pas... Razz ...ce qui ne laisse semble-t-il que le "71st (Highland) Regiment of Foot (Light Infantry)" ?

(...ne croyez pas que je frime, je viens juste de vérifier mais ce n'était pas une de mes périodes de prédilection, Sir Jack me corrigera si je dis une connerie)  Laughing

C'est un régiment léger, entraîné à combattre en tirailleurs. Ils n'étaient pas en kilt (désolé...) ils avaient juste une bande de tartan autour du shako (?)


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

SIR JACK

avatar
@Patrice a écrit:Si on veut utiliser quelques Écossais en jeu d'escarmouche, il en faudrait qui soient soclés individuellement.

Et vu les goûts aventuriers d'Ehouarn, les unités qui ne connaissent que le combat en ordre serré ne conviendraient sans doute pas... Razz ...ce qui ne laisse semble-t-il que le "71st (Highland) Regiment of Foot (Light Infantry)" ?

(...ne croyez pas que je frime, je viens juste de vérifier mais ce n'était pas une de mes périodes de prédilection, Sir Jack me corrigera si je dis une connerie)  Laughing

C'est un régiment léger, entraîné à combattre en tirailleurs. Ils n'étaient pas en kilt (désolé...) ils avaient juste une bande de tartan autour du shako (?)

C'est exact. Sachant qu'il est peut être également possible d'utiliser des éléments de compagnies de voltigeurs de différents régiments. Ces derniers formaient sur le champ de bataille un écran de tirailleurs disposés en ordre dispersé et avançant devant les unités en ordre serré. Leur objectif : tuer en priorité les officiers adverses, pour priver l'ennemi de commandement.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum