...Forum de jeux d'aventures de figurines miniatures, en Bretagne... et ailleurs aussi !

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

An Argader » Accueil » Calendrier » Festival ludique BURDIGAME par STRATEJEUX et les autres, 18-19 novembre 2017

Festival ludique BURDIGAME par STRATEJEUX et les autres, 18-19 novembre 2017

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 3 sur 3]

condottiere

avatar
historiquement le légat français PICHON était un couard et un défaitiste et je suppose qu' EHOUARN a voulu assumer son role -playing :..courage...fuyons...

52 compte rendu le Mar 21 Nov 2017 - 22:42

condottiere

avatar
SCENARIO
le scenario était divisé en plusieurs séquences représentant les diverses phases d'assaut des chinois
chaque séquence était composée de  6 tours alternatifs,les assiégés ayant pratiquement toujours l'initiative mais ne savait ou la vague allait arriver
a chaque séquence un groupe ( ou plusieurs )de chinois était composé de 9 chinois+1 officier+2 boxers poing de justice.... MAIS ...si les assiégés éliminait 5 chinois il en revenait 5 autres au cul du dernier (1 seule fois par séquence)
pour compenser pendant les trèves plus ou moins longues entre les séquences les légations avaient possibilité d'essayer de soigner les figurines hors de combat

1ERE SEQUENCE
1 groupe de chinois arrive par la porte S.E / 1 canon se tient sur la muraille au dessus d'eux / 1 autre groupe attaque par le nord
c'est donc les français et les allemands qui trinquent en premier
peu de dégâts peu de pertes

2EME SEQUENCE
1 groupe de l'armée impériale équipée de 2 canons(avec des artilleurs capables)  attaque par le nord vers la légation anglaise et 1 groupe de chinois installe une barricade a l'ouest (derriere les U.S) celui ci est vite détruit par les tireurs d'élite américains...mais les impéraux neutralisent les mitrailleurs anglais , détruisent le mur nord des japonais et pénetre leur légation en capturant le drapeau

3EME SEQUENCE
le canon des italiens est en panne d'obus et les américains en bricolent un autre avec des matériaux de récupération
pendant ce temps les chinois attaquent d'un coté la légation française (encore elle) et de l'autre ont dégottés une vieille tour d'assaut avec laquelle ils se dirigent vers la porte de la légation anglaise
coté français ça tient bon malgré la pénétration des chinois dans l'enceinte de l'ambassade.
mais du coté britannique la tour atteint la porte ,les chinois en dévallent neutralisent les défenseurs et piquent l'union jack

4EME SEQUENCE
pendant la "trève" des mines détruisent le mur d'enceinte et la moitié des bâtiments français

a la reprise 2 groupes de chinois +1 canon attaquent la légation française qui n'en peu plus,les français sont submergés se replie a l'intérieur des batiments et notre brave PICHON prend la tangeante ...les chinois en profitent pour ajouter le drapeau français a leur collection
pendant ce temps 1 deuxieme groupe attaque les allemands sans beaucoup de succès et un troisiéme perché sur la muraille près de la rampe canonne les américains et tente de les attaquer ....fiasco complet...

ARRIVE EN FIN LA GRANDE TREVE
les légations auront davantage de possibilités de récupérer leurs blessés,il commence a y en avoir pas mal, et vont aussi constuire de nouvelles barricades pour sécuriser leur périmètre

5EME SEQUENCE
1ere attaque générale
1 groupe attaque les U.S et se fait anéantir,1 autre attaque les russes qui tiennent bon,1 troisiéme s'en prend aux allemands qui commencent a faiblir sérieusement et le 4 eme progresse a travers la cité sans trouver grand monde

6EME et dernière SEQUENCE
AU SECOURS IL EN VIENT DE PARTOUT
les légation réunis en concile ont décidées de réduire le périmétre défensif on abandonne les possessions française/allemande/italo-japonaise pour regrouper tout le monde au sein des enceintes russe/americaine et britannique
un canon impériale depuis la muraille arrose copieusement les américains et les russes
mais les assauts chinois sur les américains sont repoussés aisément ...par contre 2 groupes de boxers arrivent a passer le mur ouest des britanniques et envahissent la légation ainsi que celle des russes
la situation devient sérieusement critique,quand parvient le bruit de la cannonade des renforts qui explosent les portes blindées de la cité et "la cavalerie arrive a temps"

RESUME
Les français ont beaucoup morflé,les américains ont fait honneur a leur réputation de tireurs d'élite et les anglais "comme d'habitude " n'ont pas fait montre de beaucoup d'empressement pour voler au secours de leurs alliés de circonstance

POUR LES PHOTOS VOIR AVEC EHOUARN OU CHARIETTO je peus pas tout faire quand méme...........

Ehouarn

avatar
@condottiere a écrit:historiquement le légat français PICHON était un couard et un défaitiste et je suppose qu' EHOUARN a voulu assumer son role -playing :..courage...fuyons...

En fait, contrairement à nos habitudes argadiennes,  il n'y avait pas réellement de personnage assigné intuitu personae, et à aucun moment je ne me suis identifié à ce gouverneur dont la compétence principale était d'être "pénible" en empéchant tout allié à son contact de recevoir des points d'héroïsme (particularité de la règle jouée dont je parlerai plus loin).
La défense de la délégation française était assurée par le lieutenant de vaisseau commandant l'infanterie de marine. S'il n'avait fuit avec le gouverneur, les Chinois auraient eu des points de victoire supplémentaires car il n'était plus en mesure de contenir la vague des assaillants et le gouverneur était isole dans le bâtiment principal.

Je me suis donc identifié au capitaine des volontaires - des civils, vétérans de l'armée équipés de fusils de chasse - "que les hasards d'un voyage avaient conduit à Pékin" selon le scénario et correspondant davantage à ma personnalité.
Lorsque les hordes chinoises ont déferlé lors de la 6ème séquence, il s'est enfermé avec ce qui restait de l'infanterie de marine, dans la petite maison située dans la cour - simplement parce qu'ils n'avaient plus le temps de se réfugier dans le bâtiment principal - où ils subirent les tirs de canons, heureusement peu précis, des artilleurs Chinois depuis les remparts.

Un scénario vraiment palpitant, voire angoissant du fait de l'incertitude de la quantité d'assaillants qui allaient arriver à chaque séquence.
Pour ce qui est de la règle, j'ai eu un peu de mal à assimiler le tour à tour, mais bien aimé la possibilité - parfois déroutante - que l'adversaire puisse réagir avec ses "jetons" définissant son aptitude à intervenir en dehors de son tour de jeu.
En revanche je suis plus réservé sur la nécessité de devoir rejeter les dés après un tir réussi afin de définir les dommages. Car dans certains cas le tir réussi (avec un double 6 par exemple) pouvait ne produire aucun dégât...

Quoi qu'il en soit, cette règle SMASH - créé par Charietto - est une bonne base pour un jeu de figurines (peut-être avec des effectifs plus réduits) et j'ai passé un très bon weekend à jouer avec des mecs très sympas. J'espère qu'un jour ils feront aussi le déplacement pour venir jouer avec nous en Bretagne Wink

@condottiere a écrit: POUR LES PHOTOS VOIR AVEC EHOUARN

Je les poste dès que j'ai le temps... patience....


_________________
En essayant continuellement on finit par réussir. Donc, plus ça rate, plus on a de chance que ça marche.
http://www.biodanza56.fr

Matthieu

avatar
Ca a été chaud !

condottiere

avatar
En revanche je suis plus réservé sur la nécessité de devoir rejeter les dés après un tir réussi afin de définir les dommages. Car dans certains cas le tir réussi (avec un double 6 par exemple) pouvait ne produire aucun dégât...

Quoi qu'il en soit, cette règle SMASH - créé par Charietto - est une bonne base pour un jeu de figurines (peut-être avec des effectifs plus réduits)

si les tirs réussis blessaient obligatoirement ce n'est pas des effectifs réduits qu'il aurait fallu ou alors on aurait fini très tot samedi..........mais tu as raison nous jouons cette règle habituellement avec de petites troupes car il est prévu en plus pas mal de capacités spéciales positives ou négatives pour affiner les personnages
dans le cas présent c'est moi le coupable j'avais prévu un scenario succeptible de nous occuper 2 jours ,il fallait donc augmenter les effectifs et si j'ai choisi PEKIN1900 c'est parcequ'il comprenait historiquement ce nombre de troupes (et parceque j'avais envie de faire le décor) et ce fait dénaturait un peu les particularités de cette règle
en tout état de cause je remercie mes partenaires (adversaires) pour la bonne ambiance du week end
Enfin MATHIEU si c'était chaud ça se comprend nous étions a PEKIN en juillet-aout et même le canal était a sec

Charietto

avatar
Salut les gars !
J'espère que tout va bien du côté de la Bretagne ; c'était bien plaisant de revoir Ehouarn - la mégaventure pirates commence à dater un peu - et j'espère bien revoir le reste de la troupe bientôt !

@Ehouarn a écrit:Mais il est vrai que les compétences en tir qui leur étaient attribuées étaient bien en deçà de ce que l’on pouvait espérer de troupes coloniales aguéries.
En fait, ils avaient peu ou prou la même que les autres !
Pour ce que j'en sais, les meilleurs tireurs étaient censés être les Britanniques et les Américains (les premiers pouvaient effectuer leur mad minute - mais ont un peu trop compté sur leur peu fiable mitrailleuse - et les seconds avaient une Précision améliorée), les plus habiles à la baïonnette, les Teutons (qui ont d'ailleurs fait un carnage au corps-à-corps - une bonne dizaine d'ennemis, dont 2 chefs - dans l'avant-dernière phase, quand les Boxers sont montés à l'assaut de leur barricade, finissant deuxièmes derrière les français en termes de pertes infligées). Les Français semblent s'être surtout distingués par leur opiniâtreté, et leur capacité à poursuivre le combat avec des blessures qui auraient arrêté n'importe qui ; ils étaient donc dans la moyenne des soldats entraînés pour le tir et la mêlée, mais était dotés de 2 PV, au lieu d'un pour les autres (et les boxers).

@condottiere a écrit:les américains ont fait honneur a leur réputation de tireurs d'élite
... et d'éléphants lâchés dans un magasin de porcelaine, il me semble que les seules pertes allemandes de l'avant-dernière phase sont du à un tir loupé du canon international Razz !

@Ehouarn a écrit:(peut-être avec des effectifs plus réduits)
Pas peut-être, pour sûr Razz !
Effectivement, cela fonctionne, mais c'est un peu lourd avec autant de monde sur la table ; cette partie représente un extrême, celle-ci (avec l'une des "équipes" constituée d'une seule figurine), l'autre.
En général, on joue 6-10 figurines / joueur, avec une quantité de figurines et un degré d'individualisation inversement proportionnels à la quantité de joueurs présents.


_________________

Ehouarn

avatar
Bon je vais enfin poster les photos en rubrique Colonial ici


_________________
En essayant continuellement on finit par réussir. Donc, plus ça rate, plus on a de chance que ça marche.
http://www.biodanza56.fr

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 3 sur 3]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum