...Forum de jeux d'aventures de figurines miniatures, en Bretagne... et ailleurs aussi !

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

An Argader » Époques » Louis XIV / Pirates » Week end Pirate des Caraîbes...le reportage...!

Week end Pirate des Caraîbes...le reportage...!

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 2]

captain Y FRAKASS

avatar
Donc, pour donner un aperçu de la surface de jeu (128m² de tables qui représente à une échelle trés...tres proportionnée)

Shocked LES MINI CARAÏBES DE NOTRE MEGA BASTON..... Shocked


La même chose vue de ballon de l'angle NORD EST ... Shocked
propriété des indiens Caraîbes....les canibales Twisted Evil


Vue depuis le Sud Est colonie Françoise que Gouverne Monsieur de TOULVARERE... Cool
avec sa jeune nièce Mlle CLOTIRISSE... Very Happy Very Happy


Certaines manooeuvres étaient loin d'être évidentes tellement la régate nautique était dense par moment Evil or Very Mad Rolling Eyes




Même le vin d'honneur offert pas l'UCL (asso locale qui co-organise l'évènement du week-end avec LA TEAM STRATEJEUX)
n'a pas entammée l'envie de chacun de canarder tous azimuths.... Twisted Evil affraid



Pas même LA MUSE CAFE qui vient nous initier au jeux plateau à thème PIRATE...OF COURSE..!! Cool




Un moment INOUBLIABLE...ME DIREZ VOUS ...?!
Attendez de découvrir les petits compte rendus et anegdotes du week-end.... pirat
vous comprendrez mIeux l'intérêt de ce type de MEGA BASTON... cheers


http://www.stratejeux.net

captain Y FRAKASS

avatar
Pourtant il avait bien commencé ce week end.....

La solde était distribuée à part égale à chacun des capitaines.....
2 Doublons d'Or, 5 Doublons d'Argent et 10 couronnes de Cuivre !
De quoi négocier quelques vivres et autres rations de rhum...



L'appât du gain suscite déjà quelques convoitises dans le bureau du Gouverneur....



Pas un ne manquera à l'appel....
pour le brieffing de début de jeu



La flotte Angloise était amarrée derrière la citadelle de FORT ROYAL et prend ses ordres du Gouverneur Lord ERIC A. BANDONNED
(un Gouverneur confiant dans le dévouement et la loyauté de ses capitaines....
Il déchantera un peu plus tard.....!!



Même la citée de FORT ROYAL se croie encore à l'abris des raids ennemis...
Raids synonymes de panique et de désolation...



Le tavernier attend même quelques convives jusque tard dans la nuit....



Des musiciens "tue" le temps (en attendant mieux) en nous offrant quelques bon morceaux issue de leur répertoire(improvisé 10 minutes avant...!
Que ce racontes deux BREIZOIS lorsque l'un descend de sa Bretagne natale et que le second monte de son béarn d'adoption... )
....Ils "pipeautent" un peu....



A l'opposé, la colonie Françoise se prépare à une rude journée et poursuit la construction de son fort !



Alors que Mlle CLOTIRISSE et sa suivante Claire JAVIN dorment paisiblement dans leur honorable demeure !
(en espérant la visite d'un galant officier...)



Le village Pirate semble plutôt paisiblement endormi...
Surement un contre coup d'une soirée de beuverie caractérisée...



Dans la province Espagnole le gouverneur DON LOPE DAMIAN DE ARGAD attendrait fiévreusement l'arrivée d'un convoi de mules chargées d'Or INCA qu'il se prépare à embarquer aussitôt sur un galion en direction de la mère patrie....



La suite des évènements sera riche en rebondissements ...

Pas une colonie, pas une flotte qui sera épargnée tout au long du week-end ...


Photos Pierre DEYRIS

http://www.stratejeux.net

Patrice

avatar
Admin
captain Y FRAKASS a écrit:Certaines manooeuvres étaient loin d'être évidentes tellement la régate nautique était dense par moment
Ca c'est vrai, surtout juste devant la ville de Fort-Louis dans la journée du dimanche... des navires arrivant dans tous les sens Very Happy et au moment le plus dense un français qui entre au port sous pavillon anglais (ennemi) pour échapper à ses poursuivants pirat ...suivi de près par un vrai ennemi, et qui manque de se faire tirer dessus par les batteries côtières... puis peu de temps après le Black Pearl pirate qui débouche plein pot droit sur l'entrée du port, se prend une bonne bordée mais dégage sans répondre, donc le gouverneur donne l'ordre de cesser le feu... ce qui permet à un deuxième pirate d'approcher sans mal... à la grande fureur d'un capitaine français à l'ancre qui ordonne de tirer... Very Happy ...les canonniers de la défense côtière étaient un peu dépassés par les ordres et les contre-ordres car contrairement aux canonniers de navire obéissant à leur capitaine, ils voyaient les ordres de leur gouverneur (signalés du haut du fort) avec un tour de retard... Laughing

...Il paraît que le gouverneur français vient de demander à la DDE de Fort-Louis de faire un projet de rond-point maritime devant le port Very Happy


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

Luc

avatar
C'est bien connu ordre et contre ordre = désordre Exclamation Il me semble d'ailleurs que l'espagnol pourrait avoir la même réflexion, .... ainsi que l'anglais .... le pirate:scratch:
C'est vrai qu'ayant été trop tranquille le samedi la zone françoise a attiré de nombreux visiteurs du dimanche.

captain Y FRAKASS

avatar
D'ailleurs, la presse du Roy à bien vite relevée que le premier navire détruit du week-end fut....

UN ANGLOIS.....HA...HA...HA...





Des rumeurs circuleraient dans les tavernes de FORT ROYAL.... Rolling Eyes Laughing Laughing

L'armateur du fameux navire n'aurait encore jamais vérifié l'état de la quille de son navire avant sa mise à l'eau... Neutral

Nos reporters étaient donc là pour lui rapporter ce cliché.... Shocked Sad




Le bon coté des choses....

c'est que les coquillages n'auront pas eût le temps de s'accrocher à la coque.... Laughing Laughing Laughing

D'un autre coté, notre brigantin pirate a quant à lui trouvée une manière peu orthodoxe de se débarasser de ses encombrants molusques marins... pirat

Un bon échouage sur une île tenue depuis peu par les François... Rolling Eyes Laughing Laughing


Leçon numéro 1....

NE JAMAIS TITILLER UN FRANçOIS QUI EST DE FACTION....


Il pourrait facilement vous "réquisitionner" le navire !! pirat tongue

http://www.stratejeux.net

captain KAV'HERN

avatar
ce fut un très bon We plein de belles rencontres de bon jeu de belles actions........ qui a dit de traitrise.......

ce fut un régal messieurs du nord, du sud et de tout horizons de faire votre rencontre


_________________
Captain KAV'HERN

« Sois pierre pour les méchants, cœur pour les amis, épée pour les ennemis.
Si tu as été ces trois choses, tu seras Périgourdin.».
http://aiglesdevesone.blogspace.fr/

Patrice

avatar
Admin
Une autre vue de Fort-Louis : le fort en construction et la ville.

On reconnait, en haut à gauche, un navire laissé à l'ancre par le capitaine Le Hir de Lostebraz (qui avait rembarqué sur un plus gros bateau), remorqué à l'abri du golfe par une chaloupe de peur que quelqu'un veuille le voler (mais en fait ça ne tentait personne, comme quoi les gens sont plus honnêtes qu'on ne le dit !) et, à droite dans la rade, le navire du capitaine de La Houssaye, occupé à se ravitailler à réparer et à rendre visite à la nièce du gouverneur.


ET voici l'une des deux barques de pêche chargées de ravitailler la ville : la baleinière « La Graine-Pisse ».


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

captain Y FRAKASS

avatar
L’HEURE EST AU BILAN

Un week-end à thème pirate des caraïbes en terre Bordeloise c’est comme le gâteau de mère grand…on en redemande ;

Donc nos fonctionnaires du Roy ont couchés sur les livres de comptes le bilan de cette épopée pas banale ! Rolling Eyes Laughing

Nous pouvons donc annoncer qu’à l’issue des 26 tours de jeu …,

cheers La palme de la persévérance et de la baraquât revient au capitaine LOÏC le Breton du Béarn avec dans ses cales; cheers
2 doublons Or, 5 doublons Argent, 1 lingot d’Or, une pleine cargaison de pépites d’Or (découvertes dans la jungle d’Amérique du Sud), et 1/3 du magot du Capitaine JACK (découvert avec ses alliés EHOUARN une tribu du Nord Ouest de la Gaule) !

Very Happy En seconde position, Very Happy EHOUARN junior alias Capitaine John BLEIZH avec dans ses cales ; 2 doublons Or, 6 doublons Argent, 8 couronnes Cuivre et 1/3 du trésor du capitaine jack !

Smile En troisième position, Smile le capitaine SEB de VESONE un obscur marin d’eau douce des berges Périgourdines avec ;
4 doublons Or, 3 doublons Argent, 10 couronnes Cuivre ET…une partie du célèbre Trésor du capitaine FLINT âprement arraché à une tribu d’indiens Caraïbes (mal famés…euh…affamés) !

Smile Egalement en troisième position, Smile le capitaine LE HIR DE LOSTEBRAZ avec ;
2 doublons Or, 4 doublons Argent, 6 couronnes Cuivre et le dernier tiers du capitaine Jack !

En 4° position, le capitaine SEB LE FRENCHY et son flamboyant galion avec ;
1 lingot Or, 2 doublons Or, 7 doublons Argent, 10 couronnes Cuivre et quelques rapines « collectées » ça et là sur la colonie Françoise (Au grand Damne de notre Gouverneur préféré….vous savez celui de la Clotirisse…. Embarassed Embarassed ) !

En 5° position, Captain James WOLF l’Anglois avec ;
10 doublons Or, 4 doublons Argent, 10 couronnes Cuivre et un polacre du plus bel effet !

En 6° position, Captain John FOX HUNTER apparenté à Messire WOLF avec ;
10 doublons Or, 2 Argent, 12 couronnes Cuivre !

En 7° position, les Capitaines MARTIN et PAULINE DE POMPIGNAC avec ;
4 doublons Or, 10 doublons argent, 20 couronnes Cuivre ! Wink

En 8° position, le Capitaine GREGOIRE DE LA HOUSSAYE avec ;
2 doublons Argent, 1 navire Anglois capturé, pillé et brûlé (mais en gardant 5 prisonniers pour négocier une quelconque ration de rhum) et un galion pirate vigoureusement abordé ! pirat

En 9° position, Captain Erik L’AMERLOK avec 2 doublons Or, 3 doublons Argent et 10 couronnes Cuivre et en prime quelques voiles roussies suites à des tirs de boulets rouges aimablement offerts par l’équipage du BLACK PEARL ! Laughing

En 10° position, Captain JACK DU BEARN à bord d’un galion légèrement perforé par les tirs ennemis « ventilation naturelle selon les affirmation du capitaine Béarnais » ! Rolling Eyes Laughing

En 11° position, un capitaine atypique «à bord d’un galion probablement sponsorisé par CETELEM » Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes avec ;
4 doublons Argent et 6 couronnes Cuivre !

En 12° position, Le Lieutenant POUSSARD (Fils du Capitaine DE LA CAISSE DES DEPOTS) avec un reliquat du trésor du capitaine FLINT négligemment oublié par notre capitaine Périgourdin ! Wink

En 13° position « mais il aurait mérité une promotion à la place précédente », le capitaine Thierry LE BOUCAUNIER
(UNE LUMIERE diront certains…. Un BOUTE FEU diront les autres….) avec ;
2 doublons Or, 3 doublons Argent, 10 couronnes Cuivre et un Galion encore à flot…démâté…dépeuplé…mais avec une partie de l’équipage occupé à piller FORT ROYAL…..Un bel exemple de pugnacité !

14° ex aequo « catégorie submersibles » ; tongue
· Captain LUC Philippe avec un navire encore plus ventilé que celui du Capitaine Béarnais sus cité,
· Captain Jack l’Océanne et son redoutable et redouté Black Pearl (surtout par les Anglois),
· Captain Monsieur de LA CAISSE DES DEPOTS PAR GRANDS FONDS….réduit à se saborder pour éviter que la verroterie prise aux indigènes ne finissent au mains des pirates du secteur ??!!
· Captain BLACK BLOOD et son brigantin ROUGE SANG….
· Captain Y.C. FRAKASS C. le marin qui s’échoue même sur un banc de hareng…..

15° ex aequo « catégorie touristes » ;
Laughing
Captain ERIC LE ROUGE qui à conduit une expédition punitive contre la forteresse Angloise de FORT ROYAL … Twisted Evil
Captain PAT L’EVENTREUR,
Captain Steph BARCA,
Captain Xav LERUSKOFF,
Captain MAXIMUS Magid,
Captain DON CRISTOS DEL ONIS “le voyageur”,

En 16° position « catégorie perfide et peu recommandable »; Twisted Evil Twisted Evil affraid affraid
Captain JOLI ROGER alias PIRATROCE ….avec à son tableau de chasse ;
Un accostage dans le port Espagnol « sous pavillon Espagnol » avec une fausse lettre de marque lui ayant permis de laisser charger SANS AUCUNES VIOLENCE une bonne partie du trésor des INCA que le gouverneur croyait voir partir vers le royaume Espagnol !
Toujours bien intentionné, le JOLI ROGER proposa même de transporter la fille du Gouverneur jusqu’à son hacienda en terre Espagnole !

Le JOLI ROGER donc, une fois en haute mer s’empressa de hisser son pavillon à tête de mort, avec la ferme intention de progresser en direction de son repaire….

Le beurre, l’argent du beurre et les fesses de la crémière avez-vous dis…. !! Rolling Eyes Laughing
Quelques salves bien ajustées de navires adverses lui stopperont toute velléité de brigandage…ce qui coûta malheureusement la vie à PEPITA LOPE DE ARGAD…. Evil or Very Mad Evil or Very Mad

Mention spéciale pour le Gouverneur espagnol pour son abnégation à approvisionner les caisses du Royaume d’Espagne (et des autres…) ainsi que pour sa tentative de retrouver sa charmante fille après avoir promptement affrété un navire de commerce en navire de guerre !
Ce qui lui coûtera fort quelques heures plus tard !! Shocked

Mention spéciale pour le Gouverneur Anglois lâchement abandonné par les siens sur un îlot assailli de toutes cotés par une flotte Françoise, des corsaires Bayonnais, des hordes d’indiens caraïbes….
Lord ERIC A BANDONNED souvenez vous de son nom…car sa vengean,ce sera terrible….
On parlerait de court martiale qui attend certains capitaines plus préoccupés par l’appât du gain que par le bien être de leur Gouverneur préféré…. Mad

Mention 3 étoiles (comme les chefs cuistots) pour FRED LEPANOU PANOU chef incontesté « et boulimique » des indiens caraïbes (avec pas moins que 25 « encas » à son actif (du François, de l’Anglois et même du Cureton…. ) !!
Il a bouffé l’ecclésiastique en charge de la paroisse de FORT ROYAL, l’Abbé CHAMEL !!! Laughing Laughing
Il aurait même prévu de rendre visite aux locataires de Mme IRMA… ! Evil or Very Mad Evil or Very Mad

Une pensée émue ….mais sincère, pour le Lieutenant THEIZ qui à tenu le poste avancé sur l’îlot de MANO DEL DIABLO avec une poignée d’hommes et deux malheureuses batteries côtières !!
Qui à cru un certain temps pouvoir réquisitionner un brigantin venu s’échouer sur une plage du secteur, mais rapidement reconduis derrière ses retranchements à grands coups de bordée de canons pirates !! Sad

Sans oublier les autres…..

http://www.stratejeux.net

Ehouarn

avatar
Par un beau matin d'automne, nous quitâmes Fort Royal avec pour mission de conquérir les petites Antilles.
Ma Goëlette "la turgescente" est suivie du Sloop de mon fils ainé, Louan Bleiz, cadet de la marine


Nous sommes précédés dans cette aventure par le magnifique bateau du sire de la Houssaye...

... dont les calles sont chargées des troupes d'élite du Capitaine Theiz

La Houssaye en compagnie du gouverneur qui le désigna commandant de la flotte françoise


Les autres capitaines françois, dont votre serviteur...

Notre flotte se positionne au large des petites antilles qui, à première (longue) vue ne semblent pas très peuplées... mais les quelques rares et belliqueux Indiens caraïbe n'ont aucun sens de l'hospitalité...

et il n'y a de fait pas tellement d'autre solution que de la massacrer tous, ce dont se chargera fort adroitement le sire de la Houssaye...

Je ne prend donc pas le temps de débarquer et je vogue au secours de mon ainé, lui même au prise avec les mêmes canibales et dont je perçois les signaux de détresse

Il faut dire que les Indigènes sont sous la coupe de l'homme en gris mal dégrossi et à la carrure imposante lol!

à suivre...



http://www.biodanza56.fr

racleg

avatar
salut

juste un petit message pour remercier les organisateur de ce week end. Wink

celui-ci fut tout a fait dans l'esprit que je me fait du jeux avec figs,
equivalent au campagnes LOTOW auquelles j'ai participé.

"Good Spirit" cheers

je trie quelques photos et je les met sur le forum.

bye
racleg




http://racleg.free.fr

Waroch

avatar

Un week-end mémorable j'ai l'impression. Ca devait être bien sympa!
En tout cas, je vais attendre les prochaines photos qui s'ajouteront à ce qu'il y'a déjà.

captain Y FRAKASS

avatar
Une photo (prise et aimablement fournie par M.GUILLOT correspondante Sud Ouest) de groupe devant la bourgade de FORT ROYAL. Shocked



Une autre photo ( M.G pour S.O) du Captain SILLYW qui vient de subir une perfide canonade A BOULETS ROUGES affraid de la Miss Océanne à bord de son BLACK PEARL ! Rolling Eyes Twisted Evil


Vous aviez certainement remarqué en arrière plan notre Gouverneur préféré Monsieur de TOULVARERE en personne.... Rolling Eyes Laughing
et, au lointain entre Océanne et Wylliam la tête de "mini moi"..... Laughing Laughing

Là, une photo de notre Gouverneur Espagnol DAMIAN DON LOPE DE ARGAD réduit à travailler dans les forges de la colonie pour produire quelques canons commandés dans l'urgence par ses capitaines ... Rolling Eyes Laughing

C'est pas une sinécure d'être Gouverneur Espagnol... Evil or Very Mad Laughing

J'connais quelques politiques qui seraient bien en mal de se rendre utile si leur bon peuple leur demandait.... tongue tongue

Respect Monsieur DON LOPE DE ARGAD ! Wink cheers

UN GRAND MOMENT..... Very Happy Cool

http://www.stratejeux.net

Euthanasor

avatar
Organisé par les associations "STRATEJEUX" et "LES LANCIERS DE LA GARONNE", se produisait un grand rassemblement de joueurs à Floirac, banlieue de Bordeaux (33), le week-end dernier, sur le thèmes des pirates des Caraïbes.

La démesure ! Quelques chiffres:

Une quarantaine de joueurs et joueuses sur 2 jours !
Incarnant des Espagnols, des pirates, des corsaires, des boucaniers, des Français, des Anglais ou des indigènes (indiens caraïbes, cannibales, bêtes fauves...) dans une grande salle polyvalente, toute neuve et très confortable. Quand je dis "incarner", c'est bien "incarner", car la plupart des joueurs étaient en tenue (reconstitutions de costumes ou déguisements soignés !)

128 m2 de tables ! Oui, je dis bien 128 m2, couvertes de décors, de mer, d'îles, de rochers, de plages, de villes et de forts (Bon ok, c'est vrai qu'il y a surtout de la mer, mais qui peut se targuer ici, d'avoir joué sur une telle surface? (à part au foot? )).

26 vaisseaux et d'innombrables chaloupes, Fabriqués, armés et équipés par chacun des joueurs.

Des forteresses bastionnées, des villes, des centaines de figurines ! peints avec amour (et un pinceau) par les protagonistes.

Des participants venus des 4 coins de l'hexagone !
(sic) : Outre le pool de bretons (9 joueurs venus dans 3 véhicules, avec décors, figurines, armes et bagages) , il y avait des ch'tis, venus en avion, des périgourdins et beaucoup d'indigènes (cannibales ben sûr!)

3 règles sur une même table! Pour le naval, une règle locale "De la tortue à Trafalgar" dont je reparlerai plus loin et pour le terrestre "Argad" d'un côté, (la célèbre règle franco-bretonne, très bien connue de très peu de gens) et de l'autre, la non-moins célèbre " LOTHS" que je ne présenterai pas.

Un accueil extraordinaire ! 120 000 L de pinard, consommés !
Ça,... c'est pas vrai du tout, mais c'est pour achever ceux qui bavaient déjà de pas avoir été là. Ceci dit, nous avons été généreusement abreuvés d'un sirop inconnu qu'ils appellent localement "Bordeaux" (super original comme dénomination, quand on est à Bordeaux ! ). Ca a une jolie couleur qu'ils appellent "bordeaux" (Quand je vous dit que ce sont des originaux !!! )

Des femmes à gogo !
Ça, c'est pas vrai non plus... Faut reconnaître que c'était essentiellement masculin comme ambiance, à part quelques jeunes-apprenties-navigatrices-redoutables.

Voilà pour placer le décors, maintenant, passons aux choses sérieuses.

La carte:

Elle avait été inspirée pas des cartes d'époques de la mer des Caraïbes. Certains joueurs disposaient de plus d'informations que d'autres et d'indices concernant la recherche du trésor.


Voici, un peu en vrac quelques images de la manifestation.















































La partie !


Elle s'est déroulée sur les deux jours, rythmée par les sons de cornes qui scandaient les changements de tour naval.

Je serai bien en peine de décrire ce qui s'est passé à tout moment aux différents endroits de la table mais je vais tenter de vous en relater quelques moments épiques ou savoureux (avec tous les défauts qui se rapportent à ce qu'on a pas vu soi-même et les interprétations et omissions qui vont avec).
Pour une description plus précise de ce que j'ai vécu personnellement, voyez le compte rendu de mon capitaine sur mon blog.

Les plans des uns et des autres (ou du moins, ce que j'en ai vu ^^):

Pour les français, la tactique définie était assez simple: Affronter les Anglais, préserver les pirates et les Espagnols.
Les Anglais avaient manifestement prévus de rallier les pirates et de se ravitailler dans leur repère avant de revenir, fort de cet appui, vers le centre de la carte.
J'ignore quelle était la tactique prévue par l'Espagnol. Il a semblé très passif au départ (attentiste?) et avait surtout à cœur d'évacuer sereinement le "convoi de l'or" vers l'Espagne.

La première action fût française, avec quelques débarquements sur les îles les plus proches de sa colonie. Toutes étaient hostiles et, si certaines furent aisément conquises, d'autres nécessitèrent des renforts. De son côté, l'Espagnol négociait tranquillement et annexait pacifiquement le camp des boucaniers qui lui était limitrophe tandis que l'Anglais fouillait, avec leur accord le camp des pirates à la recherche des indices (course au trésor).

A l'opposé de la carte, la coalition anglo-pirate, faisait long feu: A peine regroupés la redoutable flotte coalisée a implosé. En effet, un élément dissident des pirates, a subitement tourné sa veste et a ouvert le feu sur l'anglais le plus proche , mettant le feu aux poudres (au propre et au figuré! Le vaisseau anglais a explosé et la vengeance des Brittons ne s'est pas faite attendre ! ). Les soldats anglais qui inspectaient le camp des pirates mirent immédiatement le feu au village, le détruisant intégralement.

Si la première figurine abattue a été celle d'un indigène, tué par un français, la bataille qui a opposé pirates et Anglais dans cette première phase de jeu a été la plus sanglante. De mon côté (français) on ne pouvait espérer plus beau démarrage. Non seulement, les anglais avaient perdus un de leur vaisseau mais en plus ils se battaient maintenant contre leurs anciens alliés ! En outre, ils avaient abandonnés leur colonie, étaient retenus par la lutte contre les pirates et souffraient de vents contraires. pour revenir la défendre.

Les Français ne se firent pas prier et tentèrent d'exploiter la faille en se ruant sur la colonie britannique. Malheureusement pour nous, un pirate, "le Skeletor", que l'on pourrait plutôt appeler la "Girouette" car il changeait de camp aussi souvent que le vent tournait (soit tous les 3 tours de jeu) a fait échouer le débarquement. La ville anglaise a, d'ailleurs, été soumise à la guerre et au pillage durant les deux jours de jeu, sans qu'a aucun moment, la flotte anglaise ne fasse quoi que ce soit pour la préserver ou la défendre.


Malgré sa prudence, le gouverneur espagnol sera victime d'un bluff monumental, tenté par l'un des joueur pirate.
Je résume. Le gouverneur espagnol attendait trois galions pour rapatrier son or. Se présentent successivement trois vaisseaux arborant le pavillon espagnol, dans son port. Le premier propose de remporter l'or et la fille du gouverneur en Espagne ce que le gouverneur accepte avec reconnaissance. Ce n'est qu'une fois parti, que l'un des capitaines espagnols s'est posé la question de savoir qui était cet intrus qui était parti avec l'or et la fille.
Comprenant sa monumentale erreur, le gouverneur dépêcha son plus rapide messager à travers la jungle pour tenter de prévenir son homologue français afin qu'il rattrape la flotte espagnole et récupère son enfant.
Le destin de la malheureuse était pourtant scellé. le messager, chevauchant à toute allure vers le camp français fût victime d'un guépard et mourut en route. La fille du gouverneur, quant à elle, fût outragée et égorgée (mais je ne suis pas formel sur l'ordre des deux faits) avant le naufrage du galion pirate, coulé par la flottille anglo-espagnole.

A ce moment du jeu, tous les joueurs semblaient ligués contre le Français. L'Espagne avait acheté les Anglais pour qu'ils escortent le convoi de l'or et tout ce beau monde allait passer devant la colonie française.

Il y eu un dernier acte tragique pour le gouverneur espagnol. Parti à la poursuite des scélérats qui avaient enlevé sa fille, il s'embarqua à bord d'une petite caravelle non armée. Malheureusement, il tomba sur le "Skeletor" qui, non content de le couler bas, s'acharna à couler les naufragés dans leur chaloupe de sauvetage, se jetant lui même sur les récifs pour mener à bien cette dernière infamie. Il savait pourtant qu'il avait un otage de marque à sa portée.

Les règles:


"De l'île de la tortue à Trafalgar" est une règle navale de leur cru (et Dieu sait que Bordeaux fait de bons crus). La règle est très simple à maîtriser. Chaque navire a sa petit fiche qui lui donne sa distance de mouvement maximale en fonction son allure au vent.
On ne tient aucun compte du calibre des canons, simplement de leur nombre et on mesure les distances de tir (un canon porte jusqu'à 2m) .
Selon les circonstances, on peut viser la coque ou la mature et on applique le résultat d'un tableau prenant en compte: le type de projectile (boulet, mitraille, boulet double, et même boulet rouge, (très dangereux pour son utilisateur aussi )), la portée, la qualité de l'équipage (les anglais sont élite, les français vétérans...) , les positions respectives des navires (le tir en enfilade est plus dévastateur).
La première bordée, chargée en dehors l'agitation de la bataille, est plus efficace que les suivantes.
Bref, rien de très novateur de ce côté là, l'originalité est plutôt dans les règles de mouvement. Très simples, elles permettent de programmer les différentes actions du tour à venir par quelques cartes judicieusement choisies (virages, mouvement en ligne droite, mais aussi, mouiller l'ancre, tirer,aborder, et même des cartes bluff, destinées à induire l'ennemi en erreur sur ses intentions). Ainsi, les adversaires ne peuvent pas ajuster leurs actions en fonctions de ce que vous faites et doivent se cantonner à appliquer ce qu'ils ont programmé. Le déplacement se fait pas à pas, carte après carte, et le tir est résolu au moment le plus opportun s'il a été dûment programmé.
Le système est tellement simple que j'ai pu l'expliquer à un nouveau venu, le dimanche, et qui a réussi à faire un beau parcours avec les rudiments de règles que je lui avait transmis.

Les abordages se font en plusieurs temps: lancé des grappins, tentative de repousser ceux-ci puis investissement de la cible, et combat. Les troupes d'élite sont redoutables lors de ces batailles.

Des évènements aléatoires peuvent influer sur les résultats des combats (incendie, gouvernail arraché, capitaine blessé...) et ajoutent du piment au jeu.

Les combats terrestres ont été joués avec deux règles différentes: "Argad" d'un côté, fluide, rapide, expéditif et intuitif et "LOTHS" de l'autre, plus long et plus statique.
Les tours terrestres et maritimes n'étaient pas corrélés et il pouvait se dérouler plusieurs tours terrestres pour un sur mer.

Les "plus" de ce week-end de folie !

Tout d'abord un accueil irréprochable, une intendance à la hauteur, la possibilité de dormir sur place (et même à l'hôtel pour ceux qui sont arrivés dans la nuit). un travail colossal effectué par Philippe Pauzat, pour transmettre et faire circuler l'information, durant des semaines, avant la manifestation. Sur le week-end, il s'est montré omniprésent pour renseigner et régler les inévitables litiges sur les règles.

Tout le monde s'est bien amusé, les décors étaient extraordinaires, l'ambiance, bon enfant. Les vaisseaux coulés revenaient plus tard dans un autre coin ce qui fait que les joueurs éliminés, ne le restaient pas longtemps.
Je suis parti avec des images plein la tête et notre groupe de bretons à d'ors et déjà l'envie de reproduire un tel évènement.

Maintenant, les moins... Quelques critiques, que j'espère constructives:

Comme vous l'imaginez, un tel plateau et autant de joueurs engendre des délais pour certains, quand il se passe quelque chose de l'autre côté et que l'on n'est pas concerné. Pour cela, je ne vois pas de solution. Peut-être plus d'arbitres ou de vieux utilisateurs de la règle auraient pu faire gagner un peu de temps mais je n'en suis pas sûr.

Une autre difficulté venait des tables séparées. Il était parfois difficile de passer d'une table à l'autre et plus encore de calculer les distances de tir. Difficile de remédier à cela, hormis en jouant par terre... mais c'est dorénavant exclu, à nos âge avancés (particulièrement concernant les manœuvres terrestres beaucoup plus longues et minutieuses).

Le principal soucis auquel nous avons été confrontés (je parle pour les 9 bretons) c'est la "volatilité" des joueurs !
Nous avons tous été désemparés par les revirements de camp permanents de certains sans que l'on puisse distinguer une quelconque logique derrière et un "jusqu'au boutisme" assez généralisé.

Nous avons parfois eu l'impression que la règle officielle concernant la nationalité était:
"Je suis d'une nationalité différente de celle du bateau qui se trouve dans mon angle de tir et à ma portée et donc, je tire dessus".
C'est à dire, que je tire sur celui qui est à côté de moi, peut importe ce qui a été convenu le tour précédent. Mais cette inconstance a aussi montré ses limites personne n'osant plus faire confiance aux autres, hormis entre joueurs se connaissant bien et de la même nation (cela a été une grande force du côté français, où il n' y a eu qu'une trahison, préméditée. Elle avait été suspectée par nous, mais nous n'aurions pas tiré les premiers.

Je vous cite quelques exemples personnels ou observés ici et là qui nous ont beaucoup posé question.

Pourquoi le "Black Pearl" a t-il tiré sur l'anglais avec qui il collaborait, alors que son fort et son village était aux mains de ces mêmes anglais?

Et pourquoi ces mêmes ennemis redevenaient amis 2 tours plus tard après avoir lutté les uns contres les autres?

Pourquoi le "Skeletor " (encore lui? ^^) a coulé les naufragés espagnols, dont le gouverneur lui même plutôt que de le recueillir et d'éventuellement
le rançonner?

De toutes ces situations, s'ensuit un manque de cohérence global ou chacun fait ce qu'il veut, sans tenir compte des intérêts de son camp. C'est sans doute un choix et la sur-représentation affichée en pirates, est sans doute le reflet de ce besoin de liberté.

Pour le "jusqu'au boutisme", je me suis demandé si c'était une espèce de course au tonnage coulé (points de victoire recensés à la fin?) ou si le plaisir de certains se résumait à: "Faire le plus de dégâts possible, peu importe sur qui et comment. ". Sans doute cela est-il lié à notre habitude de la reconstitution historique, où nous essayons de coller le plus possible à la réalité des comportements humains que nous essayons d'imaginer, puis de simuler au mieux.

Quelques exemples, là encore :

Lors du débarquement français chez les anglais, les villageoises se sont attaqué aux soldats fraîchement débarqués, pour tenter de leur faire des pertes et ralentir leur progression.
(Pour info, la même situation, chez le Français, a eu l'effet suivant: Les civils ont fuit vers le fort pour s'y réfugier alors que la milice se rassemblait lentement et péniblement).

Étonnant aussi, de voir la colonie anglaise aux prise avec ses ennemis pendant les 2 jours de la partie sans qu'aucun vaisseau anglais de s'en soucie.

On a vu même des navires se sacrifier pour nuire aux autres !
Un vaisseau de 1er rang anglais, abordé et en flammes, a délibérément ignoré l'incendie pour essayer d'entraîner un bateau de rang 3 français, dans le naufrage ! Heureusement que les règles prévoyaient une reddition des survivants, passé un rapport de 3 contre 1, sans quoi, ces anglais auraient combattu jusqu'au dernier.

Un vaisseau Espagnol en difficulté s'est sabordé avec tout son équipage plutôt que de tomber aux mains des ennemis qui l'avaient malmené. Ça aurait été des pirates risquant la corde, je dis pas... mais des prisonniers de guerre?

Il est vraisemblable que c'est la réapparition gratuite et immédiate de son vaisseau à un autre endroit de la table en cas de destruction, qui engendre de tels comportements. Pourquoi continuer à lutter avec un bateau endommagé alors qu'en se faisant couler, on en aura un neuf, avec un équipage complet, dans une meilleure situation?
Je suis personnellement très fier d'avoir ramené mon épave au port le premier soir, (même si j'ai passé 3 tours en réparation derrière) et tout aussi fier d'avoir rallié le port pour le défendre le deuxième jour, avec mes quelques rescapés.
La quête du trésor:
J'espérais bien avoir à résoudre des énigmes tordues, ce qui m'aurait contraint à essayer de faire fonctionner mon intelligence, mais malheureusement, je n'en ai croisé aucune ni ne m'en suis vu communiquer aucune. J'ai été assez déçu de cela, je ne sais même pas si c'était difficile à résoudre, si cela a été résolu par quelqu'un et si le trésor a été trouvé et mangé (des pièces en chocolat! )

Voilà, au total, malgré ces "incohérences" collectives ou individuelles, j'ai passé un excellent moment et j'ai vraiment hâte de rejouer. Je suis reparti avec des images plein la tête et je continue à planer, à J +3 ! ^^
Ah oui, aussi ! Un dernier reproche ! Est-ce que vous pourriez rapprocher Bordeaux de la Bretagne la prochaine fois? C'est vraiment trop loin. ^^



Dernière édition par Euthanasor le Jeu 14 Oct 2010 - 12:27, édité 1 fois


_________________
Pour le meilleur et pour l'Empire !
http://euthanasor-wargamesetmodelisme.blogspot.com/
http://euthanasor-wargamesetmodelisme.blogspot.com/

captain Y FRAKASS

avatar
Voici donc un des intermèdes musicaux que nous ont offerts les Captain LUC et GOLDFINGER Very Happy Very Happy

http://www.youtube.com/watch?v=MIY8U1mpB5c

cheers QUE DU BONHEUR VOUS DIS JE.... cheers

http://www.stratejeux.net

Dids

avatar
Pourquoi le "Skeletor " (encore lui? ^^) a coulé les naufragés espagnols, dont le gouverneur lui même plutôt que de le recueillir et d'éventuellement
le rançonner?

En fait, il faut reconstituer un peu les évènements, bien que le "Skeletor" ai eu de nombreuses fois une attitude douteuse, il n'est en rien responsable de la fin tragique du Gouverneur Espagnol.

Ce brave gouverneur ayant constaté le rapt de sa fille a, c'est vrai, armé le dernier vaisseau qui restait au port sans grande réflexion pour essayer d'aller sauver sa fille, si elle pouvait avoir survécu au naufrage du bateau pirate...et accessoirement voir s'il était possible de récupérer les coffres d'or emportés par ce même pirate (Que je salue à nouveau pour ce coup de bluff fantastique!).

Ce n'est qu'une fois arrivé sur zone, pleurant la perte de sa fille et de son or qu'il a été lâchement attaqué par le Capitaine Anglais Sillyw et son fils. Tous deux officiers anglais de la Royale, ils n'ont pas hésité à faire feu sans sommation sur un navire quasiment désarmé (4 canons en tout mis là pour la déco plus que pour toute velléité d'affrontement), d'une nation avec qui il n'y avait pas de déclaration de guerre.

Après 4 bordées (2 de chaque navires), le navire du Gouverneur n'est plus manié que par deux soldats et le second qui restent seuls à tenter de sauver le Gouverneur. Heureusement, apparait non loin, le Polacre du capitaine Wolf avec qui le gouverneur est en affaire. Sauf que le galion "Skeletor" pointe son nez aussi et que la pauvre barque du Gouverneur ayant reçu un coup critique qui détruit son gouvernail ne peut plus manœuvrer !!!

Le gouverneur abandonne donc son navire (moyennant 5 doublons d'or versés au Skeletor et 10 au capitaine Wolf) et passe sous la protection du Polacre pour s'enfuir à nouveau.

Les navires se déplacent rapidement, le gouverneur arrive à se frayer un chemin vers les récifs, le capitaine du Skeletor s'époumone à la proue de son navire mais ne peut avancer plus loin. Le gouverneur espère pouvoir gagner un navire espagnol non loin pour trouver de l'aide même si le Skeletor le poursuit avec ses chaloupes...

Seulement le capitaine anglais Sillyw en a décidé autrement et tire une bordée sur la chaloupe (à plus de 1m)... J'avoue que je n'ai pas attendu le jet de dé, autant d'acharnement pour juste avoir le plaisir de couler une chaloupe avec le plus gros navire de la table m'a laissé un peu dubitatif...Le gouverneur est donc mort des coups répétés d'un capitaine Anglais et non d'un Pirate.

Voilà donc la vraie histoire d'un gouverneur ayant eu envie de s'amuser un peu, en jouant son rôle mais qui n'a absolument pas apprécié cet esprit de "Je vois, Je coule" sans aucun rapport ni avec le jeu, ni aucun rapport avec ce que pouvait savoir le capitaine sur la situation.

Maintenant cet esprit du "je vois, je tire et je m'en fou du reste" surtout par des joueurs ayant des "gros" navires envers des joueurs ayant de petites embarcations s'est reproduit plusieurs fois et c'est vraiment dommage car Philippe nous avait concocté un sacré jeu de recherche, de superbes indices et cela est vraiment passé au second plan.

Merci à Philippe encore pour toute l'orga, super!

A bon entendeur, salut.

http://www.maistrepique.fr

captain KAV'HERN

avatar
Dids a écrit:
Pourquoi le "Skeletor " (encore lui? ^^) a coulé les naufragés espagnols, dont le gouverneur lui même plutôt que de le recueillir et d'éventuellement
le rançonner?



Les navires se déplacent rapidement, le gouverneur arrive à se frayer un chemin vers les récifs, le capitaine du Skeletor s'époumone à la proue de son navire mais ne peut avancer plus loin. Le gouverneur espère pouvoir gagner un navire espagnol non loin pour trouver de l'aide même si le Skeletor le poursuit avec ses chaloupes...




et j'en ai pas encore retrouvé la voix et dire que je le tenais à ma main et qu'il m'a manqué ...... quoi......une demie longueur de chaloupe bon en même temps je lui ai pris de l'or donc il peut bien rentrer en Espagne j'attendrai son successeur tongue


_________________
Captain KAV'HERN

« Sois pierre pour les méchants, cœur pour les amis, épée pour les ennemis.
Si tu as été ces trois choses, tu seras Périgourdin.».
http://aiglesdevesone.blogspace.fr/

Euthanasor

avatar
Coulé par l'anglais? C'est encore pire que ce que je croyais !
Ça accentue encore ce que je disais.


_________________
Pour le meilleur et pour l'Empire !
http://euthanasor-wargamesetmodelisme.blogspot.com/
http://euthanasor-wargamesetmodelisme.blogspot.com/

18 captain Y FRAKASS le Jeu 14 Oct 2010 - 11:52

captain Y FRAKASS

avatar
Il est vrai que malgré une profusion de scénar administrés collégialement par les Gouverneurs et votre serviteur, certains capitaines ont malheureusement "dérivés" pendant la rencontre ! Rolling Eyes Embarassed

A défaut de prendre des risques, l'option de couler un plus petit vaisseau semblait bien facile ("pas trés couillu" comme m'ont dit certains )et ce au détriement des plaisir du jeu collégial ! Evil or Very Mad
Il leur fallait peut être compléter le tableau de chasse.... Rolling Eyes Embarassed Embarassed

Il est fort à craindre que lors de la prochaine sortie navale, la chasse soit ouverte contre ces capitaines d'un jour.... Twisted Evil Twisted Evil pirat pirat

Je veux croire que ces cas isolés n'auront pas entachée la bonne ambiance générale... Rolling Eyes Very Happy

Un peu de FUN et d'improvisation diplomate ne nuit JAMAIS au plaisir du jeu. Wink

la compétition SI !! Evil or Very Mad tongue




http://www.stratejeux.net

racleg

avatar
Salut

le post d'Euthanasor est asser pertinent et je le rejoints sur
pas mal de points.

cela dit pour ma part j'ai vraiment passer un tres bon Week end
car comme tu le dit l'esprit de competition etait
tout a fait absent de tout le week end et c'a, j'aprecie
enormement. cheers

juste du jeuau vrai sens du terme. Very Happy

un lien vers mon fotki ou j'ai mis pas mal de photos
Galerie photos

a ce propos j'aimerais utiliser pour ma galerie quelques photos que vous metrez au fur
et a mesure sur ce forum car il me manque quelques "shoots". Si certains
membres ne le souhaite pas qu'il me le dise.
merci ! Wink

bye
racleg

http://racleg.free.fr

20 captain Y FRAKASS le Jeu 14 Oct 2010 - 15:00

captain Y FRAKASS

avatar
racleg a écrit:Salut

le post d'Euthanasor est asser pertinent et je le rejoints sur
pas mal de points.

cela dit pour ma part j'ai vraiment passer un tres bon Week end
car comme tu le dit l'esprit de competition etait
tout a fait absent de tout le week end et c'a, j'aprecie
enormement. cheers

juste du jeuau vrai sens du terme. Very Happy

un lien vers mon fotki ou j'ai mis pas mal de photos
Galerie photos

a ce propos j'aimerais utiliser pour ma galerie quelques photos que vous metrez au fur
et a mesure sur ce forum car il me manque quelques "shoots". Si certains
membres ne le souhaite pas qu'il me le dise.
merci ! Wink

bye
racleg

NO PROBLEMO en ce qui me concerne pour utiliser mes photos ! Wink

http://www.stratejeux.net

Patrice

avatar
Admin
Belles photos Racleg ! Smile

Sur la réflexion lancée par Euthanasor je suis bien sûr d'accord avec lui. Pour ma part, si j'avais été capitaine de bateau et que j'aie coulé, j'aurais tenté de continuer à jouer mes survivants le plus longtemps possible : errance en chaloupe, débarquement où je peux, aventures à terre pour essayer de rejoindre une colonie amie, etc.

Maintenant il y a deux grosses nuances :

1) À chacun son film. On ne vient pas tous chercher la même chose (tiens, je l'ai souvent entendue en reconstit' historique cette phrase-là...). L'événement était annoncé comme une « Méga baston pirate, etc », donc une partie des participants est légitimement venue pour se bastonner et tout le monde pouvait s'en douter. D'autant plus qu'une bonne partie des bateaux engagés avaient été conçus comme des modèles de bateaux pirates par leurs propriétaires, même si pour cette partie l'organisateur leur avait attribué des nationalités.

2) Il s'ensuit que si on veut une logique d'ensemble (ce qui a aussi ma préférence) dans ce genre de rassemblement il faut le prévoir dans les scénars, la mise en place, le briefing, et les modalités de classement. Un classement strictement individuel est sans doute insuffisant alors que de grandes nations (= équipes) s'affrontent et qu'une partie des comportements évoqués ci-dessus auraient amené les capitaines responsables en cour martiale ou au bout d'une corde en rentrant dans leur propre pays (du moins pour les actions visibles ; des actes sans témoin comme l'attaque de petits bateaux espagnols par le capitaine français Loic malgré les consignes de son gouverneur auraient peut-être pu rester inconnus et donc impunis). Et la résurrection d'un capitaine devrait être plus difficile que de trouver un bateau neuf.

Mais encore une fois, l'expérience a été remarquable. Il fallait oser...


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

Euthanasor

avatar
Elles sont géniales tes photos, Racleg ! J'adore les prises de vue rasantes à bout portant !

Et pour patrice: Oui, il fallait oser ! Et ils l'ont fait !


_________________
Pour le meilleur et pour l'Empire !
http://euthanasor-wargamesetmodelisme.blogspot.com/
http://euthanasor-wargamesetmodelisme.blogspot.com/

Luc

avatar
Nonobstant l'investissement des organisateurs, leur foi dans le projet et l'excellent accueil qu'ils nous ont réservé que je salue sincèrement, je reste un peu sur ma faim sur l'aspect RP de la chose. Si je comprends (et approuve à 1000%) le non esprit de compétition pour autant un peu d'esprit de groupe n'aurait pas nuit à l'ensemble. Quand je passe près du port espagnol et que le premier d'entre eux qui me croise tente de me prendre en enfilade alors que le gouverneur a été très clair sur les intentions de la couronne envers les anglais je reste persuadé que nous sommes passés à côté de quelque chose. Jamais un capitaine n'aurait attaqué un navire d'une autre nation (et encore moins un navire de son propre camp comme je l'ai vu) au motif que cette idée lui passe par la tête alors que les ordres de la couronne sont contraires et surtout bien clairs. N'oublions pas que les capitaines étaient responsables de leurs vaisseaux (et l'enjeu était de taille). Si mon avis compte je pense que c'est un point à améliorer. La preuve le camp qui s'en est le mieux sorti était le plus cohérent dans sa gestion du jeu et des relations avec les autres (à savoir les français qui sont restés dans l'esprit du scénario).
Bravo pour les photos de très bonne qualité.

captain KAV'HERN

avatar
racleg, voila de bien belles photos


_________________
Captain KAV'HERN

« Sois pierre pour les méchants, cœur pour les amis, épée pour les ennemis.
Si tu as été ces trois choses, tu seras Périgourdin.».
http://aiglesdevesone.blogspace.fr/

***


Je suis quand même désolé mais, il n'y a pas de raison de me faire critiquer de la sorte juste pour une histoire de navire coulé. Rolling Eyes
Ce n'est qu'une bataille pirates et je suis donc déçu du comportement de certaines personnes.
Pour moi ça devrait être un week-end agréable ce qui a été le cas grâce à des personnes vraiment agréables mais, quand je vois le CR, et remarques de certaines personnes ça ne me donne plus envie de rester pour une histoire aussi stupide Rolling Eyes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 2]

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum