...Forum de jeux d'aventures de figurines miniatures, en Bretagne... et ailleurs aussi !

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

An Argader » Époques » De l'An Mil au XIIIe siècle » Questions sur le fonctionnement du trebuchet

Questions sur le fonctionnement du trebuchet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

GERARD Jacques

avatar
J'aimerais améliorer un modèle de petit trébuchet que je possède.
J'avoue que je ne comprends pas totalement son fonctionnement. Crying or Very sad
Il ressemble au trébuchet à roues de l'illustration suivante:


Je ne vois pas de goupille sur l'illustration permettant de libérer le bras. Il semble y avoir un crochet. Faut-il comprendre que le treuil se déroule lors de l'action? Dans le cas contraire, comment récupérer le bras lorsqu'il est en position verticale après le tir et le faire redescendre?
Comment bloque t-on le bras en position basse pour le chargement de la pierre et comment le débloque t-on?
A quoi servent les cordes sur le contrepoids? Sont-elles reliées à la structure?

Dids

avatar
Pour moi, il y a un cordage pour "armer" le bras (corde de tension) : il est enroulé sur le tambour à deux endroits (droite et gauche) sur lequel agissent les deux hommes avec les roues.
Une autre corde munie d'un crochet à ouverture rapide (le crochet se ferme avec une goupille) et est fixée à l'extrémité du bras.

Pour tendre le bras, le crochet est fermé sur la corde de tension. Les deux hommes sur les côtés enroulent la corde de tension sur le tambour, un troisième aide avec son poids (comme pour hisser une voile). Quand le bras est suffisamment ramené vers le bas, le tambour est bloqué. La corde de tension reste "sous tension".

Pour tirer, il faut chasser la goupille du crochet, ce qui libère la corde du bras et le bras par la même occasion. La corde de tension reste "sur place" et devra être déroulée pour le prochain chargement.

Les cordes sur le contrepoids servent à éviter le "tour complet" du bras. C'est un peu comme la grosse corde (brague) sur les canons de marine qui bloque le recul maximum.




_________________
http://www.maistrepique.fr/index.php/fr/

"Il y a trois sortes d’êtres : Les vivants, les morts et les marins."
Anacharsis, VIe siècle avant J.C.

"Toujours entre les bras de la mort, C'est en vain que pour l'étonner, Le feu, les vents et la tempeste, Viennent par tout l'environner, Pour s'avancer rien ne l'areste, Aux emplois, il a peu de part, S'il ne met sa vie au hazard."
"Officier de Marine" Texte issu d'une gravure de Guérard.
http://www.maistrepique.fr

GERARD Jacques

avatar
@Dids a écrit:...
Une autre corde munie d'un crochet à ouverture rapide (le crochet se ferme avec une goupille) et est fixée à l'extrémité du bras.

Pour tendre le bras, le crochet est fermé sur la corde de tension. ...
Quand le bras est suffisamment ramené vers le bas, le tambour est bloqué. La corde de tension reste "sous tension".

Pour tirer, il faut chasser la goupille du crochet, ce qui libère la corde du bras et le bras par la même occasion. La corde de tension reste "sur place" et devra être déroulée pour le prochain chargement.

OK Didier, merci. Very Happy
Si je comprends bien, le système crochet/goupille se situerait au niveau du visage du gros homme qui tient la corde. Une fois la goupille enlevée, la corde reste accrochée au bras avec une partie du système d'accrochage, ce qui permet d'y avoir accès lorsque le bras est en position verticale, de dérouler la corde de tension, de remettre le système d'accrochage en place et de ramener le bras vers le bas.
Je suppose que la goupille doit être tirée à distance (par une corde) car il ne doit pas être bon de rester trop près de la structure lorsque le bras est actionné. ( Et tout le monde n'a pas à sa disposition un gobelin à sacrifier pour le faire)

OK pour les cordes sur le contrepoids mais sont-elle reliées à quelque chose ? ( structure elle-même...pieux dans la terre...)

Je ne vois pas de système de blocage du tambour. Il se situerait à quel niveau? ( sur le tambour lui-même...une corde reliant un des volants à la structure...)

Patrice

avatar
Admin
@GERARD Jacques a écrit:Je ne vois pas de système de blocage du tambour. Il se situerait à quel niveau? ( sur le tambour lui-même...une corde reliant un des volants à la structure...)

Il me semble que normalement c'est une roue (en bois) à cliquet, avec une pièce de bois qui peut venir bloquer une des encoches de cette roue (je ne trouve pas d'illustration, mais les treuils modernes ont encore le même principe). C'était aussi le système des treuils de baliste ou d'onagre.


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

GERARD Jacques

avatar
OK Patrice, je vois de quoi tu veux parler.
merci à tous les deux!

GERARD Jacques

avatar

Un site très instructif pour ceux que cela intéresse.

http://patrimoine-de-france.com/references/engin.php

Dids

avatar
Sauf que le site n'accepte pas les visites pour celui qui bloque les publicités dans son navigateur. Dommage.

-> des explications mais aussi des plans de montage et des images là : http://medieval.mrugala.net/Armes%20de%20siege/


_________________
http://www.maistrepique.fr/index.php/fr/

"Il y a trois sortes d’êtres : Les vivants, les morts et les marins."
Anacharsis, VIe siècle avant J.C.

"Toujours entre les bras de la mort, C'est en vain que pour l'étonner, Le feu, les vents et la tempeste, Viennent par tout l'environner, Pour s'avancer rien ne l'areste, Aux emplois, il a peu de part, S'il ne met sa vie au hazard."
"Officier de Marine" Texte issu d'une gravure de Guérard.
http://www.maistrepique.fr

GERARD Jacques

avatar
@Dids a écrit:Sauf que le site n'accepte pas les visites pour celui qui bloque les publicités dans son navigateur. Dommage.


On peut retrouver certaines informations ici:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Tr%C3%A9buchet

On comprend pourquoi n'importe qui ne pouvait pas commander le tir d'un trébuchet et encore moins d'un mangonneau.

GERARD Jacques

avatar
Dans l'esprit du mangonneau, les cordes situées sur le contrepoids ne pourraient-elles pas plutôt servir à accentuer le mouvement du bras ( verge) par l'action de tireurs (cf partie haute de l'illustration) pour modifier la trajectoire du projectile?

Il va falloir que je fasse une visite au château de Tiffauges.

GERARD Jacques

avatar
Voici pour terminer une vue des deux petits trébuchets avant de passer à la sous-couche.
J'ai cherché à utiliser les indications données.
Comme il s'agit de Fantasy, j'ai opté pour un effet fronde simple,  plus spectaculaire à mon point de vue mais aussi plus facile à réaliser que celle avec sous-tendeur.

Dids

avatar
Super, les pièces de base sont de quelle marque ?


_________________
http://www.maistrepique.fr/index.php/fr/

"Il y a trois sortes d’êtres : Les vivants, les morts et les marins."
Anacharsis, VIe siècle avant J.C.

"Toujours entre les bras de la mort, C'est en vain que pour l'étonner, Le feu, les vents et la tempeste, Viennent par tout l'environner, Pour s'avancer rien ne l'areste, Aux emplois, il a peu de part, S'il ne met sa vie au hazard."
"Officier de Marine" Texte issu d'une gravure de Guérard.
http://www.maistrepique.fr

Ehouarn

avatar
@GERARD Jacques a écrit: Comme il s'agit de Fantasy, j'ai opté pour un effet fronde simple,  plus spectaculaire à mon point de vue mais aussi plus facile à réaliser que celle avec sous-tendeur.

L'idéal c'est quand mm de pouvoir les utiliser en MedFan ET en historique Wink

Mais ils semblent parfaits dans les deux cas...

Bon va falloir trouver un scénario avec un siège... Rolling Eyes


_________________
En essayant continuellement on finit par réussir. Donc, plus ça rate, plus on a de chance que ça marche.
http://www.biodanza56.fr

Dids

avatar
Denez et Euthanasor ont des châteaux... à prendre...


_________________
http://www.maistrepique.fr/index.php/fr/

"Il y a trois sortes d’êtres : Les vivants, les morts et les marins."
Anacharsis, VIe siècle avant J.C.

"Toujours entre les bras de la mort, C'est en vain que pour l'étonner, Le feu, les vents et la tempeste, Viennent par tout l'environner, Pour s'avancer rien ne l'areste, Aux emplois, il a peu de part, S'il ne met sa vie au hazard."
"Officier de Marine" Texte issu d'une gravure de Guérard.
http://www.maistrepique.fr

Ehouarn

avatar
@Dids a écrit:Denez et Euthanasor ont des châteaux... à prendre...


_________________
En essayant continuellement on finit par réussir. Donc, plus ça rate, plus on a de chance que ça marche.
http://www.biodanza56.fr

Euthanasor

avatar
Je crois que le siège est en projet, puisque Patrice m'en a parlé pour la prochaine fois.
Je dois monter trois trébuchets.


_________________
Pour le meilleur et pour l'Empire !
http://euthanasor-wargamesetmodelisme.blogspot.com/
http://euthanasor-wargamesetmodelisme.blogspot.com/

GERARD Jacques

avatar
@Dids a écrit:Super, les pièces de base sont de quelle marque ?

Il s'agit du trébuchet des nains de chez Black Tree Design. Autrefois, la marque Harlequin les vendait par boîte de deux.

Patrice

avatar
Admin
@Euthanasor a écrit:Je crois que le siège est en projet, puisque Patrice m'en a parlé pour la prochaine fois.

Euh... d'autres en ont parlé...?

Des sièges ont déjà été joués, ça peut donc se refaire... sans trop de précipitation... Wink


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

Dids

avatar
Ben, oui, par ce que pour faire un siège, il faut au moins le banc et l'arrière-banc Laughing


_________________
http://www.maistrepique.fr/index.php/fr/

"Il y a trois sortes d’êtres : Les vivants, les morts et les marins."
Anacharsis, VIe siècle avant J.C.

"Toujours entre les bras de la mort, C'est en vain que pour l'étonner, Le feu, les vents et la tempeste, Viennent par tout l'environner, Pour s'avancer rien ne l'areste, Aux emplois, il a peu de part, S'il ne met sa vie au hazard."
"Officier de Marine" Texte issu d'une gravure de Guérard.
http://www.maistrepique.fr

Patrice

avatar
Admin
@Dids a écrit:il faut au moins le banc et l'arrière-banc

...ah, oui... mais ceux-là, on s'assoit dessus ! Cool


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

Dids

avatar
Question : dans ce cas, est que le cul d'un géant qui s'assoit sur un mur d'enceinte peut faire tomber le-dit mur et ainsi remplacer une sape ?


_________________
http://www.maistrepique.fr/index.php/fr/

"Il y a trois sortes d’êtres : Les vivants, les morts et les marins."
Anacharsis, VIe siècle avant J.C.

"Toujours entre les bras de la mort, C'est en vain que pour l'étonner, Le feu, les vents et la tempeste, Viennent par tout l'environner, Pour s'avancer rien ne l'areste, Aux emplois, il a peu de part, S'il ne met sa vie au hazard."
"Officier de Marine" Texte issu d'une gravure de Guérard.
http://www.maistrepique.fr

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum