...Forum de jeux d'aventures de figurines miniatures, en Bretagne... et ailleurs aussi !

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

An Argader » Époques » Bas Moyen Âge » La digue, la digue... (escarmouche à "Ramène tes jeux", Theix avril 2015)

La digue, la digue... (escarmouche à "Ramène tes jeux", Theix avril 2015)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Patrice

avatar
Admin
Voici donc un petit résumé des terribles événements qui se sont déroulés au festival ludique « Ramène tes jeux » à Theix le dimanche 19 avril 2015
— ou plutôt, quelque part dans le pays vannetais vers l'an 1342 !

On se souvient (ou peut-être pas) que dans des parties précédentes (jouées aux "24 heures du jeu" à Theix aussi, puis au Salon de la Maquette de Lorient), l'armée du roi de France était entrée en Bretagne mais avec beaucoup de difficultés (une première défaite sur les marches angevines, puis un second revers suivi d'une courte victoire).

Cependant, après avoir pris et dépassé Nantes, les Franco-bretons avancent maintenant en pays vannetais !

Voic la table de 3,60 x 1,80 m, vue de l'ouest. Une petite ria, barrée au nord par une digue, constitue un formidable obstacle à l'avance française ; la brume du matin y gêne encore la vue. L'objectif des Franco-bretons est bien sûr de s'emparer des passages sur cet aber. Tout au fond, vers l'est, on aperçoit déjà sur une colline centrale une petite troupe commandée par le bâtard de Quimerc'h (un Breton "montfortiste" allié aux Anglais), poursuivie de près par deux troupes "blésistes" franco-bretonnes : l'une, à l'angle sud-est, commandée par le sire du Pieu ; l'autre, à l'angle nord-est, dont le nom ne nous est pas connu ?
(les noms correspondent à des personnages fictifs créés par les joueurs dans un esprit de jeu de rôles, pas à des événements précis).



Au premier plan, au pied d'un petit donjon, une autre troupe montfortiste commandée par sire Guilo Clec'h se met en mouvement pour barrer le passage aux Français.



Le bâtard de Quimerc'h et sa petite troupe (en fait, trois de ses chevaucheurs sont déjà placés bien en avant, dans le village).



Une des deux troupes "blésistes" (franco-bretonnes) qui tentent de le déborder :



Soudain, après deux tours de jeu, une surprise ! une nef, qui porte quelques renforts envoyés par le roi d'Angleterre à ses alliés bretons ! Les Anglais s'échouent volontairement sur la rive droite pour débarquer aussi vite que possible.



Le bâtard de Quimerc'h est déjà en contact avec les ennemis qui le poursuivaient sur sa droite : il tente de les éliminer séparément, pour éviter d'être pris entre les deux troupes franco-bretonnes.



Ecoutant les encouragements de ses sergents, quelques paysans sortent du village et s'avancent bravement contre les pavesiers français.



Dernière édition par Patrice le Mar 21 Avr 2015 - 1:12, édité 2 fois


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

Patrice

avatar
Admin
Pendant ce temps, les javeliniers de Guilo Clec'h accourent à la rescousse sur la digue, tandis qu'au loin la plupart des villageois et des paysans traversent dans l'autre sens l'extrémité du vallon humide pour fuir les combats.



Bien en vue sur la  table, un panneau de présentation explique aux visiteurs en quoi consiste notre aimable loisir :



Au sud-est, le sire du Pieu (ou, d'après ses armes : Beaumanoir ?) avance aussi vite qu'il le peut.



Les pavesiers français ont tué la plupart des paysans …sauf un, qui à lui tout seul abat plusieurs ennemis à coups de fourche à travers la gorge !



Après avoir débarqué puis marché vers la digue avec sa troupe, le chef anglais réalise soudain qu'il a laissé son bateau sans aucune défense ! un archer gallois court remonter à bord.



Les choses se précipitent sur la rive gauche ! Les archers et coutilliers gallois défendent la digue contre les hommes du sire du Pieu, mais ceux-ci sont renforcés par deux espions qu'il vient de dévoiler dans le village !



Au même moment, le bâtard de Quimerc'h qui tentait de balayer ses ennemi sur sa droite reçoit un carreau d'arbalète et tombe de cheval ! puis, relevé et combattant à pied, il est touché une seconde fois et tombe évanoui !


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

Patrice

avatar
Admin
Et voici soudain un bien grand miracle :  les hommes du sire du Pieu semblent marcher sur l'eau ?
...ses espions dans le village lui ayant révélé l'existence d'un ancien gué empierré romain au pied de la croix, passable à marée basse (ce qui est maintenant le cas, on joue depuis un bon moment déjà), il envoie une escouade passer la ria !



Un sergent monté breton se précipite pour dire à l'archer gallois de mettre le feu au bateau, mais (bien que le mot "tan" signifie "feu" dans les deux langues) le Gallois n'est pas sûr de comprendre et il refuse d'obéir à un inconnu. Il préfère tirer sur les assaillants, et il en abat un, sans s'effrayer des carreaux d'arbalète qui lui sifflent aux oreilles.



Les Gallois doivent abandonner la digue avec de lourdes pertes. Pour les remplacer, Guilo Clec'h fait avancer jusqu'au milieu de la digue un ribaudequin (un chariot qui porte quatre tout petits canons).



La vue de cet engin avait de loin inquiété les Français, mais il a mis un certain temps à être préparé pour tirer (…car les deux seuls "artiliers" capables de le faire fonctionner, nommés Penhoët et Bleiz, étaient partis boire à l'auberge du village et il a d'abord fallu aller les y récupérer et les ramener !)

Les deux espions du sire du Pieu poussent une lourde charrette face au ribaudequin ; les artiliers tirent et en brisent une roue… Le noble anglais porteur de la bannière de saint Georges se trouve isolé sur la rive gauche et, le dos au mur d'une maison, est cerné par des vougiers français qui le forcent à se rendre !



Les paysans et les villageois continuent à fuir vers l'ouest.



Un vougier français parvient à s'emparer de la nef en tuant le défenseur gallois !



Derniers combats sur la digue ; Guilo Clec'h a fait reculer son ribaudequin et va ordonner à ses hommes de battre en retraite.



C'est donc cette fois-ci une nette victoire franco-bretonne : les Français, et les Bretons partisans de Charles de Blois, contrôlent la digue ainsi que le gué …et ils se sont aussi emparés d'une nef anglaise !

Le sire de Quimerc'h, gravement blessé, a pu être évacué par les hommes de Guilo Clec'h et se trouve bientôt guéri. (*)

(*) la règle de jeu prévoit que tous les personnages sont éliminés au premier coup qu'ils reçoivent, sauf ceux qui représentent un joueur et qui (pour encourager le jeu de rôles) ne tombent qu'à la deuxième blessure ; ensuite, on peut tenter de les soigner.


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

theiz

avatar
Voici les aventures du bâtard de Quimerc'h lors de cette violente échauffourée.


http://euthanasor-wargamesetmodelisme.blogspot.fr/2015/04/les-succes-et-les-deboires-du-batard-de.html

Pour ce qui est de la partie, je pense que j'aurais pu bénéficier d'un tour d'avance sur mes poursuivants. Là, impossible d'éviter le combat ou de s'y préparer. Mais si l'idée était de favoriser le français pour la poursuite de la campagne, c'est fait. Je me suis beaucoup amusé... sur la première moitié de l'après midi. Laughing
L'adjonction de la règle "tir avant mouvement" a été funeste à mon perso. Néanmoins je la cautionne complètement. Je ne conçoit  pas de voir un ennemi passer sous son nez sans avoir la possibilité de lui tirer dessus.
Je déplore cependant de n'avoir pu contrôler les quatre paysans qui s'était rallié à mon parti. Selon moi, et à partir de cet instant, j'aurais du en prendre le contrôle. Ils ont agit n'importe comment et à contre-temps.
Mais là encore, si l'idée était de suivre l'histoire, et de permettre une victoire au franco-blésistes, il ne pouvait en être autrement selon ce scénario. J'ai néanmoinsjoué au mieux et j'ai infligé plus de pertes que je n'en ai subit, avant de succomber.
Nicolas (Euthanasor)

Ehouarn

avatar
Cette partie avait l'air bien intéressante. Qui incarnaient les autres protagonistes ?

Je note le nouveau décor "digue de fonds de ria", bonne idée, il faudra prévoir le moulin à marée en option (s'il y en avait déjà au moyen-âge ?).


_________________
En essayant continuellement on finit par réussir. Donc, plus ça rate, plus on a de chance que ça marche.
http://www.biodanza56.fr

Dids

avatar
Excellent, je pense que l'officier anglais n'était pas de taille. Comment peut-on laisser un navire avec si peu d'équipage ? J'espère à l'avenir que le Roi d'Angleterre enverra au sieur de Quimerc'h les renforts nécessaires.


_________________
http://www.maistrepique.fr/index.php/fr/

"Il y a trois sortes d’êtres : Les vivants, les morts et les marins."
Anacharsis, VIe siècle avant J.C.

"Toujours entre les bras de la mort, C'est en vain que pour l'étonner, Le feu, les vents et la tempeste, Viennent par tout l'environner, Pour s'avancer rien ne l'areste, Aux emplois, il a peu de part, S'il ne met sa vie au hazard."
"Officier de Marine" Texte issu d'une gravure de Guérard.
http://www.maistrepique.fr

Luc

avatar
Très sympa!

Patrice

avatar
Admin
Moi ça m'a bien plu, merci à tous !  Very Happy

Ceux qui avaient joué la dernière fois à Theix ont reconnu deux des portions de rivage, auxquelles avait été ajoutée une nouvelle plaque de fond de ria, avec digue et étang (et pas vraiment fini de peindre comme d'habitude, et il devrait y avoir bientôt de la résine liquide dans l'étang).

Cette partie nous permet de fusionner les parties précédentes jouées jusqu'ici dans le contexte de la guerre de Succession de Bretagne ; en effet celles concernant l'alchimiste étaient après l'arrivée des Anglais, alors que celles depuis les rives de la Loire étaient avant ! Là ça y est, les Anglais sont arrivés (1342), donc maintenant il n'y a plus de contrainte précise de date.

Euthanasor a écrit:Voici les aventures du bâtard de Quimerc'h lors de cette violente échauffourée.

http://euthanasor-wargamesetmodelisme.blogspot.fr/2015/04/les-succes-et-les-deboires-du-batard-de.html

Pour ce qui est de la partie, je pense que j'aurais pu bénéficier d'un tour d'avance sur mes poursuivants. Là, impossible d'éviter le combat ou de s'y préparer. Mais si l'idée était de favoriser le français pour la poursuite de la campagne, c'est fait. Je me suis beaucoup amusé... sur la première moitié de l'après midi.  Laughing
L'adjonction de la règle "tir avant mouvement" a été funeste à mon perso. Néanmoins je la cautionne complètement. Je ne conçoit  pas de voir un ennemi passer sous son nez sans avoir la possibilité de lui tirer dessus.
Je déplore cependant de n'avoir pu contrôler les quatre paysans qui s'était rallié à mon parti. Selon moi, et à partir de cet instant, j'aurais du en prendre le contrôle. Ils ont agit n'importe comment et à contre-temps.
Mais là encore, si l'idée était de suivre l'histoire, et de permettre une victoire au franco-blésistes, il ne pouvait en être autrement selon ce scénario. J'ai néanmoins joué au mieux et j'ai infligé plus de pertes que je n'en ai subit, avant de succomber.

Il n'y avait aucun parti-pris, la campagne continuait aussi bien si vous aviez gagné. Je pense que les forces totales étaient équilibrées ; mais les situations de chacun ne l'étaient pas et n'étaient pas symétriques, vous aviez tous quelques avantages et quelques inconvénients. Twisted Evil

La règle (au départ optionnelle) de « tir avant mouvement » tend à se généraliser. Ce qui a défavorisé ton perso est un cas très particulier ...qui a peut-être été mal géré. (par moi ...mais les erreurs d'arbitrage font partie des hasards de la guerre !)

Pour les quatre paysans, ils étaient prévus dans le scénar comme renfort aléatoire. Leur ralliement n'était pas fiable jusqu'à aller se suicider : leurs réactions successives ont donc été gérées par l'arbitre (afin de leur imposer des tests de moral qui ne sont pas autrement imposés dans la règle). L'un d'eux a néanmoins réussi à tuer plusieurs ennemis à lui tout seul (mais après la chute du bâtard de Quimerc'h).



Dernière édition par Patrice le Lun 27 Avr 2015 - 23:49, édité 1 fois


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

Ehouarn

avatar
Bon ça ne répond toujours pas ã ma question : à part Nicothanasor, qui étaient les autres protagonistes ?


_________________
En essayant continuellement on finit par réussir. Donc, plus ça rate, plus on a de chance que ça marche.
http://www.biodanza56.fr

Patrice

avatar
Admin
Ehouarn a écrit:qui étaient les autres protagonistes ?

– Le sire du Pieu : Bruno
– l'autre seigneur blésiste : Jean-Yves
– le bastard de Quimerc'h : Nico
– Guilo Clec'h : tu as déjà oublié le nom du personnage de Laurent pour le commerce sur la Loire ? Laughing
– l'Anglais : Pierre (neveu de Bruno)


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

theiz

avatar
c est la , je vois bien que je ne comptes pas

Ehouarn

avatar
theiz a écrit: c est la ,  je vois bien que  je ne comptes pas

Mais non ne dis pas ça tu te fais du mal inutilement mrgreen

Et puis sois assuré que lorsque tu es là, tout le monde est admiratif par ton sens stratégique inné et la constance que tu manifestes dans l'erreur la recherche des solutions les plus pertinentes ! Twisted Evil


_________________
En essayant continuellement on finit par réussir. Donc, plus ça rate, plus on a de chance que ça marche.
http://www.biodanza56.fr

theiz

avatar
Sans suite

Patrice

avatar
Admin
La situation tournait mal en cours de partie, mais Guilo Clec'h a réussi une retraite tout à fait honorable en sortant la plupart de ses troupes de cette escarmouche.


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

Luc

avatar
Et il serait possible de rejoindre cette campagne en cours? ou ponctuellement?

Patrice

avatar
Admin
Luc a écrit:Et il serait possible de rejoindre cette campagne en cours? ou ponctuellement?

Mais bien sûr. Mes campagnes sont des ribaudes, on y entre et sort quand on veut. Smile

(...enfin, quand je dis "mes campagnes", il n'y a pas forcément que moi qui serais condamné à mener).



Dernière édition par Patrice le Mar 28 Avr 2015 - 21:26, édité 1 fois


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

Luc

avatar
Et on y est au chaud? pig

Euthanasor

avatar
Oui, mais on est parfois nombreux !


_________________
Pour le meilleur et pour l'Empire !
http://euthanasor-wargamesetmodelisme.blogspot.com/
http://euthanasor-wargamesetmodelisme.blogspot.com/

Luc

avatar
C'est Daniela alors... clown

Ehouarn

avatar
Patrice a écrit:La situation tournait mal en cours de partie, mais Guilo Clec'h a réussi une retraite tout à fait honorable en sortant la plupart de ses troupes de cette escarmouche.

Ce qui démontre bien qu'il a trouvé la solution la plus adaptée à ses compétences !!!


_________________
En essayant continuellement on finit par réussir. Donc, plus ça rate, plus on a de chance que ça marche.
http://www.biodanza56.fr

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum